France-anti-Hollande-MPI

Manuel Valls a du souci à se faire, lui qui craint la « coagulation » des mécontents. Des policiers ont manifesté il y a quelques heures en scandant des slogans qui faisaient référence aux Bonnets Rouges et à la fronde générale anti-Hollande.

 En fin d’après-midi, ce sont les policiers qui ont manifesté devant l’Assemblée nationale à l’appel du syndicat Alliance. Après des manifestations à Ajaccio et à Marseille le 5 novembre dernier, voici la police sous les fenêtres des députés ! Les policiers dénoncent leurs conditions de travail : locaux décrépits, fuites d’eau non réparées, ascenseurs en panne, rats,…  Le ministère de l’Intérieur avait promis 121 millions d’euros fin octobre mais cela n’a pas apaisé la colère des policiers qui ont fait face à des gendarmes alignés en protection de l’Assemblée nationale.

Et chez les gendarmes, les conséquences désastreuses de la loi de programmation militaire entraînent également le mécontentement.

Bref, la question que Valls doit se poser : et si policiers et gendarmes mécontents rejoignaient le reste des Français mécontents, que se passerait-il ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Pour calmer les mécontents,comme d’habitude les politiciens recevront a grand renfort médiatique les syndicats de polices à l’Intérieur. Promesses, quelques primes illusoires ,attendre et faire le dos rond, là est leur fond de commerce, ils ont été formé dans les grandes écoles de la république pour gérer ce genre de crise.

  2. Et s’ils rejoignaient les veilleurs, sans les matraques bien sûr !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com