La nouvelle est tombée hier soir et a fait l’effet d’une bombe dans les équipes du PCD de Jean-Frédéric Poisson. Dans le XIIème arrondissement, la droite et le centre ont fusionné leurs listes pour augmenter leur chance de l’emporter et c’est ainsi que le nom de Franck Margain a disparu comme l’a annoncé exclusivement Valeurs Actuelles vers 20h. Le dépôt des listes était clôturé à 18h.

 

L’ambiance est plutôt bizarre et en porte-à-faux depuis cette annonce. En effet Franck Margain dans un communiqué a annoncé que le dépôt de la nouvelle liste avait été invalidé malgré « la manœuvre peu élégante de Madame Kosciusko-Morizet » et qu’il serait donc bien candidat. Mais la colère ne semble pas tomber. Il faut rappeler que Franck Margain avait été un des candidats lors des primaires  et qu’il avait été fidèle à Nathalie Kosciusko-Morizet après sa victoire. Or cette dernière a agi totalement dans le dos de Franck Margain, qui l’a appris aux derniers moments sans avoir été averti. C’est dire le peu de considération qu’elle a pour le soutien du PCD lors de cette campagne municipale.

Le PCD est très choqué. D’ailleurs c’est bien ce qu’il ressort du communiqué du président du PCD Jean-Frédéric Poisson qui considère que cette décision est humiliante : «  elle signale une absence totale de respect des personnes, incompatible avec l’exercice normal d’une responsabilité publique ». Du coup le parti a appelé à battre la liste du XIIème de Valérie Montandon et à ne pas soutenir les listes de NKM sur Paris. Difficile à dire si cette proposition se maintient puisque Franck Margain est, malgré lui, toujours sur la liste.  Mais il faut reconnaître que la rancœur parait profonde entre le PCD et NKM et que la confiance est rompue. Hier soir, Christine Boutin n’en revenait pas, parlant d’une déclaration de guerre.

Quant à la principale intéressée, elle n’a pas réagi. C’est dire le peu de considération qu’elle a du poids électoral du PCD pour pouvoir gagner les municipales parisiennes alors que c’est loin d’être joué. D’ailleurs Valérie Montandon tenait hier soir une réunion publique avec le soutien de Nathalie Kosciusko-Morizet mais pas un mot de Franck Margain. Il faut bien croire que c’est définitivement terminé et que la campagne se terminera dans une ambiance morose, du moins dans le XIIème où Franck Margain ne participera plus. Qui peut s’étonner d’une telle décision ? Elle avait déjà évincé du IIème Hélène Delsol, réputée proche de la Manif Pour Tous, pour une histoire de respect d’alliance UMP-UDI-Modem.

Cette décision pourrait lui coûter cher dimanche soir et pour les médias, cela ressemble fort à une boulette ou à un incroyable scénario. Nathalie Kosciusko-Morizet pourrait perdre une bonne partie des voix, issues de l’électorat Manif Pour Tous. Déjà peu convaincu de voter pour elle mais résigné à faire barrage à Anne Hidalgo, il pourrait totalement se détourner d’elle alors que la situation est plutôt serrée. Seul un point la sépare de son adversaire socialiste. Elle vient peut-être d’annihiler sa dernière chance de gagner Paris !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com