L’écrivain catholique Johan Livernette répond aux questions de l’organisation niçoise Culture Populaire. L’entretien est essentiellement consacré au complot maçonnique et à ses objectifs.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Crux Fidelis says:

    Grand merci à vous de relayer et merci à Johan pour son travail de fourmi que j’avais rencontré l’année dernière pour la fête de l’Assomption. Etant donné que cette révolution se doit d’être permanente, si je peux me permettre un conseil, parler de la loi autorisant le divorce du 20 septembre 1792 peut efficacement interpeller les novices. Pour ma part, cela m’a beaucoup parlé vu l’accélération du projet de destruction sociale et familiale en cours. Une loi abrogé sous la Restauration le 8 mai 1816 puis réintroduite sous la IIIè république le 27 juillet 1884. On peut donc bien voir cette volonté.
    Et pour finir, la confidence de Cahen :  » Le Messie est venu pour nous le 28 février 1790 avec les Droits de l’Homme « , je la trouve tellement explicite. D’ailleurs les agents de la Haute-Vente au milieu du XIXè dans leurs lettres et tous les initiés reconnaîtront qu’ils sont allés un peu trop vite en besogne en 1789, c’était un peu trop voyant. A partir de ce temps là, un travail de fond plus minutieux et patient a été adopté. C’est vraiment fourmis contre fourmis. Bravo à vous!

  2. Crux Fidelis says:

    Ah bah, il en parle dans sa conférence sur la famille aujourd’hui sur son site. Excellent!

  3. Pascal Henriot says:

    Livernette a plagié le livre de Philippe Ploncard d’Assac, La Maçonnerie qu’il avait demandé à vendre cela pendant pendant près d’un an, jusqu’au jour ou P. P. d’Assac s’est rendu compte qu’il plagiait ses textes lors de ses conférences sans en donner la référence.
    Or dans son livre La maçonnerie 300 ans d’imposture, il se garde bien de citer le livre de Ploncard d’Assac, car cux qui auraient lu les deux auraient découvert le plagiat …
    En outre ce « grand catholique » sedevacantiste vis en concubinage avec une musulmane dont il a deux enfants.
    Il faudrait tout de même être cohérent, qu’il vive avec une musulmane, pourquoi pas, mais se dire catholique plus pur que pur en tan que sedevacantiste, semble assez curieux…

    Tel est le témoignage que je souhaite voir publié en tant que proche collaborateur de Philippe Ploncard d’Assac.

    Il serait bon pour votre crédibilité, de vous renseigner, sur les auteurs que vous recommandez…

    Pascal Henriot

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com