Le député Valérie Boyer a accepté de répondre aux questions de l’Agence Info Libre. Ses réponses concernant la gestation pour autrui (GPA), le centenaire du génocide arménien et les relations franco-russes méritent intérêt.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Je n’ai pas envie de regarder cette UMPute, qui me bloque sur Twitter.

    • hincmar says:

      Sur un site catholique , ce genre de commentaires insultants et grossiers devraient être bannis.
      C’est pas comme cela que nous seront respectés y compris par nos adversaires

  2. RS87 says:

    Ce dont ne parle pas cette parlementaire, c’est que l’enfant-marchandise, peut aussi être l’objet de perversions. Il peut être traité comme un sex-toy, c’est en tout cas ce que certains scandales ont révélé.

    DE plus certains bébés/marchandises sont revendus, ils sont traités en esclaves, à l’époque où o,n nous rebat les oreilles sur l’esclavage.

    Certains esclaves sont mieux traités que d’autres, mais certains sont ignomigneusement traités.

    En tout cas bravo à Madame Boyer, qu’elle soit UMP ou autre, son combat est bon.

    Par contre elle parle d’opinion. Mais lutter contre l’esclavage des mères porteuses et des enfants vendus, ce n’est pas une opinion, c’est un absolu.

  3. RS87 says:

    Vraiment bravo à l’agence info libre et à Mme Boyer qui lutte précisément contre le génocide de 1915 contre les chrétiens, mais en couplant celui-ci avec le nouveau génocide des mêmes chrétiens au Moyen Orient actuellement. Elle rappelle à juste titre que ces pays étaient chrétiens avant d’avoir été envahi et asservi.

  4. charles martel says:

    Juste une petite remarque :

    Les Principes Moraux qui aujourd’hui encore permettent à la France de dénoncer la marchandisation de l’enfant, ne résultent absolument pas des « droits de l’homme » instaurés à la fin du 18éme siècle, mais du Christianisme qui imprégna nos consciences durant plus de milles ans.

    Rappelons également que les fameux « droits de l’homme » ont été inaugurés par un GÉNOCIDE, celui que pratiqua la république en Vendée ! (hommes, femmes, enfants et vieillards enterrés vivants, noyés, ampalés, brûlés vifs.. au nom des « droits de l’homme » !)

    En conclusion, il est totalement contradictoire et absurde de continuer à associer des principes moraux tel que la protection de l’enfant, avec la totale immoralité du génocide sur lequel repose les fameux « droits de l’homme » républicains.

    Il est donc grand temps de rendre au Christianisme la légitime parternité des principes moraux, que cette république génocidaire des « droits de l’homme » ne fit qu’usurper.

    Cacher ses vices derrière de prétendus « vertus » comme l’a toujours fait la république génocidaire des droits de l’homme, ne fait que démontrer à quel point elle en est la plus totale négation.

    Seul une république définitivement séparé de la « contre-Église », et qui dans sa constition reconnaîtrait enfin les RACINES intrinsèquement Chrétiennes de l’occident, pourrait légitimement se revendiquer des PRINCIPES moraux dont l’Eglise du Christ est la source.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com