En Amérique Latine, les médias commencent à rapporter de plus en plus d’informations concernant l’idéologie du transgenre, avec des « belles histoires d’amour » comme celle qui a fait énormément du bruit  récemment en Équateur.

Une femme du Venezuela est devenue « un homme », suite à une opération chirurgicale et avec l’aide d’hormones masculines. Un homme est devenu « une femme », pareil, par une opération et avec des hormones femelles. Cependant, tous deux, ont conservé leurs organes génitaux.

Leur histoire aurait pu passer inaperçu par la population mais la presse locale a eu la bonne idée de diffuser la nouvelle qui s’est bien vide répandue sur le continent. Ce couple attend un bébé et c’est le « garçon » qui est enceinte (!).

Ce couple travaille pour une association en faveur des transsexuels et songe à faire un changement sur les pièces d’identité. En effet, ils désirent que le mot « sexe » disparaissent et ajouter à la place le mot « genre ».

La société ne peut plus rester sans rien dire et sans dénoncer cette imposition d’une pensée contraire à la nature. L’Équateur, jadis un pays très catholique, est aujourd’hui l’un des pays d’Amérique du Sud qui reconnaît l’union de facto des couples homosexuels, lesbiennes et transsexuelles.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Abolir le mot sexe et dire « homogenrel » et « transgenrel » et non plus « homosexuel » et « transsexuel ». Plus de sexualité, mais du genre. Qu’est-ce qu’ils sont compliqués!
    Simplifiez-vous les gars, vous vous sentirez mieux dans votre peau, c’est là votre problème: c’est la tête!

  2. Mais que fait Dieu ?

  3. Laurent Franssen says:

    C’est le règne de la folie et de la psychopathologie lourde qui s’installe !

    le message c’est
    je suis une femme, mais j’ai un sexe d’homme.
    Et l’autre , je suis un homme, mais je vais être mère.
    Et aprés ça ils veulent donner des leçons.

  4. Ginette says:

    Le plus a plaindre est le pauvre enfant a venir qui sera deja handicape serieusement et severement Ignare de ce qu’est vraiment a la base un vrai homme et une vraie femme.La folie de l’humain est en pleine phase de depasser et renier sa vraie nature humaine.
    C’est pathetique et desolant, de quoi pleurer de tristesse et immense chagrin pour cette generation que l’humain est entrain de s’inventer. De la pure folie et le pire est qu’elle semble devenir contagieuse mondialement.

  5. Ce ne peut être que la vraie femme qui va accoucher; on voit mal comment un homme pourrait accoucher…sauf par césarienne, ce qui en ferait reculer plus d’un.

  6. Ginetted says:

    Efgy, j’espere qu’ils feront pas comme dans un certain film ou l’homme a eut des hormones et il etait enceinte. Souvent quand on nous passe un film de ce genre, suppose science fiction, ca veut dire qu’ils ont deja amorcer le projet et en attendant ils preparent le monstre.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com