eric-brunet

Lors de son dernier passage à l’émission « Le 20 heures politique » sur BFM TV, le polémiste Eric Brunet a parlé d’Histoire et a déclaré face à Ruth Elkrief estomaquée :

« Beaucoup de jeunes gens de l’Action française  ont créé les premiers mouvements de résistance en 1940, c’est tout à fait fascinant ! Quand on rentre là-dedans, ça devient vertigineux, parce qu’expliquer à des jeunes gens à l’école que les premiers résistants sont des types antisémites et d’extrême droite, c’est compliqué. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

13 commentaires

  1. champar says:

    Pour laisser passer de telles informations à une heure de grande écoute c’est parce que la pensée unique a maintenant vraiment peur de la montée du Front National.

    Imaginez un quart de seconde que Le Pen ait dit le dixième de ce qu’affirme M. Brunet, cela serait dénoncé immédiatement par le Crif, la Licra, le Mrap, BHL, etc. etc. comme la bête immonde qui éructe !

    • Brunet ignore peut être que dans la résistance il y avait des juifs et que les rodchilds était banquier d’Itler mr à peur de l’extrème droite et que dire des communistes criminelle dont les gauchos ont récupérer les voies

  2. Gérard FRANCILLON says:

    Vous n’avez pas honte de dire des conneries pareilles?
    Heureusement qu’il existe d’autres chaînes avec d’autres baveux que vous!

    Gérard Francillon
    Gaulliste depuis juin 40

    • charles martel says:

      Pour rappel et cela est vérifiable, ce sont les parlementaires de GAUCHE et dans une moindre mesure ceux de la « droite » libérale qui après l’invasion allemande, ont majoritairement votés LES PLEINS POUVOIR au Maréchal Pétain.

      Un peu de Vérité..

      Maréchal Pétain qui tout comme le Général Degaulle à fait du mieux qu’il pouvait pour servir son pays.

      N’est pas digne d’être Français celui qui oppose Degaulle à Pétain, ou juge Pétain au travers de ceux qui ont profités des faiblesses de son grand âge, car tout deux ont fait preuve d’un Patriotisme Sincère dans une situation de CHAOS.

      Chaos dont les sociaux-démocrates qui étaient au pouvoir avant l’arrivé du Maréchal Pétain, furent pleinement responsables. (une fois encore !)

  3. Jaguar says:

    c’est prouvé quoi qu’en dise l’histoire « officielle »…

    Adolfo Ramirez
    Milicien depuis Avril 1943

  4. taras says:

    Les résistants ukrainiens d’aujourd’hui sont donc un peu comme les premiers résistants français des années 40…

  5. konigsberg says:

    Brunet déforme la réalité.

    1-Est ce des résistants,qui ayant compris leur erreurs de choix idéologique en 39-45, ont essayé de rectifier le tire en rentrant au FN?

    2- Est des gens d extrême droites, antisémite et racialiste avant 39-45, qui s aperçoivent de leur erreur idéologique et rentre en résistance contre le fascisme, et apres guerre retombent dans leur travers ?

    Pour moi, il est évident que nous avons a faire au 1.

    Pour la journalope Brunet, goyim collabo sur la chaine ultra sioniste de Weiss, BFM storie( shoa), BFM Buisness (dette goyim), rmc (radio moins de catho), rmc découverte ( l histoire du monstre hitler et du gentils staline)… il est bien évident que si les goyims blancs prennent faite et cause pour le grand Israel et vont se faire tuer pour lui, il sera toléré de voter pour le FN.

    • Daniel61 says:

      Revisez votre Histoire!Les tous premiers résistants qui organisèrent une manif dès l’occupation furent des gens « d’extrême-droite » puisque « royalistes » de l’ Actiion Française… Le PC lui a un peu « flirté » avec le national « socialisme » jusqu’à l’invasion de l’URSS par les nazis,pour ensuite se « promouvoir parti de la résistance ».

      • konigsberg says:

        Je ne classe pas les royalistes dans la case extreme droite…

        • Jaguar says:

          vous êtes konigsberg de l’ex « blog konigsberg » ?

        • charles martel says:

          @konigsberg

          Et bien si justement !

          Que vous le vouliez ou non, Historiquement l’extrême droite ce sont les royalistes, et nul autre mouvance politique fusse t’elle souverainiste et nationaliste.

          Par définition sont d’extrême droite ceux qui souhaitent la restauration du Trône et de l’Autel, autrement dit, en lieu et place de la république parlementaire et de la prétendue « souveraineté » du peuple.

          Sont d’extrême droite également ceux des Français qui ne rejettent pas dogmatiquement et fanatiquement l’autorité morale de l’Eglise sur le pouvoir temporel.

          Strictement aucune mouvance politique se se disant « nationaliste », ne peut se revendiquer de l’extrême droite si elle n’est pas pour la restauration du trône et de l’autel.

          Beaucoup de patriotes Français l’ignorent aujourd’hui, mais du temps ou les royalistes étaient encore activements présents dans l’arêne politique, ces derniers se situaient à l’extrême droite de l’hémicycle parlementaire.

          • Les choses se sont nuancées avec le temps, mais le royalisme est la source de la contestation, par définition, de la République.

            C’est assez évident, le régime politique actuel est fondé sur la révolution de 1789. Il reste la tendance révolutionnaire et la tendance contrerévolutionnaire.

            Les contrerévos sont pour l’autel et le Roi, contre la démocratie, avec les nuances et altérations du temps.

            Le FN est un alliage des deux, qui s’édulcore avec le temps

    • charles martel says:

      l’antisémitisme à la Française, n’était pas « racialiste », mais était une forme de résistance envers un totalitarisme messianique d’essence talmudique, cherchant à réduire les non juifs en esclavage.

      L’antisémitisme Français, et l’antisémitisme pan-germaniste n’ont strictement rien à voir l’un avec l’autre, car l’un cherchait à résister et l’autre cherchait à dominer.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com