Eric Fassin est un partisan de l’idéologie du genre et un promoteur actif des revendications LGBT. Il a beaucoup écrit sur le sujet. Citons notamment Le sexe politique. Genre et sexualité au miroir transatlantique (éd. EHESS, 2009) qui reflète bien le nouvel ordre sexuel mondial.

Comme beaucoup des gens de son camp, il est déçu par François Hollande qui n’en aurait pas fait assez.

Il vient de publier une brochure de 61 pages intitulée Gauche : l’avenir d’une désillusion. A cette occasion, il a accordé un entretien au site de gauche regards.fr dont voici un extrait significatif :

On l’a vu, reprendre la main, c’est parler une langue de gauche, choisir son lexique au lieu de le subir ; et changer le peuple, c’est passer du reflet à la proposition. Mais il faut aussi changer de peuple. Je m’explique. Il n’y a pas que la politique gouvernementale, qui se joue dans les élections. Il existe une politique non gouvernementale – nous qui ne sommes pas élus, nous qui ne nous résignons pas. Comment nous faire entendre, alors que nous ne sommes pas majoritaires ? Car dans les élections, c’est la majorité qui compte ! Il faut essayer de peser plus que notre poids. Il faut devenir des minorités agissantes.

Quelles formes pourrait prendre cette mobilisation ?

Prenons exemple sur la droite religieuse aux États-Unis, sur les tenants du mariage pour tous en France, ou encore sur Farida Belghoul dans son combat contre la prétendue « théorie du genre » avec Égalité et Réconciliation. Bref, il faut constituer ce que j’appelle des « publics ». Un public, ce sont des gens mobilisés pour une cause. Si nous sommes très déterminés, nous pouvons faire avancer une cause minoritaire. Il faut des causes, mais aussi des méthodes de mobilisation, tel le crowdfunding, ou financement participatif. Mettons des intérêts privés au service du public ! Je pense par exemple à Mediapart : des gens s’y abonnent même sans le lire, juste parce que ce média est un contre-pouvoir et qu’il est important qu’il existe. On ne peut pas compter seulement sur l’État pour faire vivre l’espace public. Nous avons besoin aussi d’une politique non gouvernementale. Il faut trouver les moyens de n’être pas démobilisés par des rapports de force défavorables ! Aucune partie n’est perdue d’avance.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Pingback: « Habemus Gender », le colloque international des partisans de la théorie du genre

  2. Monsieur T says:

    Cet homme est un anti-français fanatique.
    Changer de peuple? hahaha! Visiblement les Français de souche sont trop rigide et les maghrébins et les noirssont trop homophobes pour môssieur. Du coup il ne reste plus que les lgbt et les sionistes, électoralement ça ne pèse effectivement pas lourd.
    La nature est ainsi Fassin, toi et tes amis sodomites vous resterez toujours une minorité de détraqués et c’est tant mieux!

    • MOREL Jean-François says:

      Brecht avait (ironiquement)essayé avant lui: « quand le peuple est con, il faut changer le peuple. »

  3. Pingback: Eric Fassin, idéologue du genre, propose de « changer de peuple » » LMPT Collectif Oise

  4. Exquisiteur says:

    « On l’a vu, reprendre la main, c’est ….., choisir son lexique au lieu de le subir  »

    SUBIR le lexique c’est malheureusement ce que font les manifs pour tous et meme la majorité des articles de ce site.

    Le lexique peut etre (ici LGBT oui) une VIOLENCE CULTURELLE ORGANISEE .

    La loi TAUBIRA DE MEME FICHE DE PAYE POUR TOUS au nom de l’EGALITE le démontre.

    1- le lexique dit « deux personnes de même sexe » ca n’existe pas sur terre (la théorie du sexe le dit)
    2- le mariage pour tous ; utilisons le MEME mariage pour tous.
    3- Homosexualité: ca n’existe pas c’est l’homogenralité
    etc….
    La sémantique influe sur les systèmes symboliques.

  5. Je suis sans doute un peu demeuré, mais je n’ai strictement rien compris à ce que dit cet être sans doute asexué.

  6. la Mésange says:

    Ils ont essayé de changer de peuple à plusieurs reprises dans le passé, par le meurtre de masse de la partie du peuple qui ne leur plaisait pas (je pense en particulier, mais pas seulement, au génocide vendéen)….mais rien à faire : le Français catholique est du genre coriace, il ressurgit quand même !
    C’est peut-être parce que la France est ontologiquement un pays catholique ? Allez savoir… 😀

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com