La chronique radiophonique d’Eric Zemmour a fustigé le Conseil constitutionnel…


« Le Conseil constitutionnel, c’est le coup d… par rtl-fr

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. queniartpascal says:

    je voudrais bien connaitre son opinion sur le crif menteur

  2. Eric says:

    Dans une France démocratique il n’y aurait pas de Conseil constitutionnel puisque TOUS les Français seraient souverains.

    La vraie démocratie : http://lavraiedemocratie.fr/

  3. Daniel PIGNARD says:

    Déjà, le Conseil Constitutionnel de Debré a jugé que le mariage pouvait être accordé aux homos alors que de nombreux textes parlaient d’un homme et d’une femme ou de père et de mère.

    En plus, La fameuse République nous a retiré le droit d’ester en justice en arguant des Droits de l’homme et du préambule de la Constitution de 1946. Les écoles de droit disent « Pour autant toutes les dispositions et principes n’ont pas une valeur exécutive, ce sont de jolies pétitions de principe qui n’ont aucune application concrète. Des voeux pieux si vous préférez. » alors qu’ils devraient être défendus par la justice comme les textes que je cite nous le rappellent.
    « L’autorité judiciaire doit demeurer indépendante pour être à même d’assurer le respect des libertés essentielles telles qu’elles sont définies par le préambule de la Constitution de 1946 et par la Déclaration des droits de l’homme à laquelle il se réfère. » (loi constitutionnelle du 3 juin 1958 – 4°)
    « Le peuple français réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des Droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. » (préambule de la Constitution de 1946 )
    « Afin que cette déclaration constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif,  » (préamb Déclaration 1789)

    La république ne nous défendant plus sera remplacée par une monarchie.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com