espagne tags antichrétiens

Tandis que grossit de jour en jour la mobilisation des catholiques contre la profanation d’hosties consacrées par « l’artiste » Abel Azcona avec la complicité de la ville de Pampelune, des graffitis christianophobes trahissant la haine antichrétienne de la plupart des défenseurs de l’exposition blasphématoire ont fait leur apparition sur les murs de plusieurs églises de la ville.

« Je suis Abel« , « Eglise hypocrite« , « Opus Dei dehors« , « Prédateurs« , « Pédophiles » ou « A bas le Christ Roi » , sont quelques-uns des graffitis apparus à Pampelune et reflètent la tension qui imprègne la ville après que le Conseil municipal ait décidé d’autoriser une exposition dans laquelle le sacré est attaqué.

«Des gens qui n’étaient jamais jusqu’ici descendus dans la rue ont maintenant défendu publiquement leur foi », explique l’un des organisateurs des rassemblements catholiques de réparation. Les manipulations médiatiques ont aussi été dénoncées après que des médias aient prétendu que des menaces contre le maire de Pampelune avaient été tenues durant les manifestations de catholiques contre les profanations exposées.

Le Conseil de la ville de Pampelune a décidé de maintenir l’exposition blasphématoire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Denis F says:

    Le conseil de la ville maintient l’exposition…
    Vivement les prochaines élections!!!
    Et quelques bons coups de cornes sans attendre le prochain lâcher de vachettes dans les rues de la ville, même s’ils savent ce que c’est, les cornes, ces démons, succubes et incubes, diablotins et autres… mais ne les ont pas encore senties justement…

  2. François ALLINE says:

    En France, les attentats ont réveillé la fibre nationale donc l’énergie de beaucoup. Un mal pour un bien…
    Notre pays est sclérosé. Notre jeunesse le quitte et les frustrés qui restent, pour la parie émergée, font preuve d’une haine qu’il faut évidemment combattre. Sans doute serait-il souhaitable de combattre cet ennemi de l’intérieur qu’est notre propre faiblesse.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com