C’est curieux comme les journalistes et les juges de France ont une façon très sélective de s’intéresser à la bonne gestion de l’argent du contribuable. Lorsqu’il s’agit de s’intéresser au cas de François Fillon ou de Marine Le Pen, c’est un véritable feuilleton quotidien qui se met en place.

Par contre, lorsque les affaires entachent la gauche, les mêmes médias essayent très vite de les recouvrir d’un voile pudique. Et pas un magistrat à l’horizon pour se saisir du dossier.

Pour rappel, on apprenait il y a quelques semaines que Thomas Hollande, fils du président François Hollande, aurait organisé des Pool Party à La Lanterne, une résidence historique et prestigieuse de Versailles à usage du chef de l’État.

Le magazine Le Point avait signalé que ces petites sauteries entre jeunes de bonnes familles de gauche étaient organisées aux frais du contribuable avec des chambres préparées pour les invités du fiston de papa président.  Mais aucune radio ou télévision ne s’est emparée de l’affaire. Pas même une petite enquête dont Le Canard enchaîné a le secret.

Il faut dire qu’il y avait sans doute du beau monde des médias à ce genre de petites sauteries organisées par Thomas Hollande dont la « compagne » n’est autre qu’Emilie Broussouloux, journaliste à France 2.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 commentaires

  1. hathoriti says:

    Dans une résidence royale, hein? Ben voyons ! Hollandouille se prend pour le Roi de France, mais, ainsi que l’a dit un monsieur que j’aime beaucoup : » il se prend pour le Roi, il en a pris la pompe, mais il n’en a pas la pourpre  » ! Ces gens-là ont tous les culots ! Mais je crois qu’une sacrée surprise va les tétaniser !

  2. Soupape says:

    On devrait quand même arriver à épingler au moins un assistant parlementaire de député ps
    (c.-à-d. un .°. umps .°. présenté sous l’emballage vendeur « ps »)

    qui a du passer son temps à faire des cocottes en papier,
    ou à tenir les comptes du parti,
    au lieu d’étudier scrupuleusement les projets de loi soporifiques
    de la « semblez nationale »,
    où il faut se faire pincer par son voisin tous les 1/4 d’heures pour rester éveillé.

    Les exemples abondent. Il y a eu :
    Mitterrand qui entretenait dame Pingeot et Mazarine aux frais du contribuable.
    Les emplois fictifs de Jupé, … et de Chirac, …. grand copain de .°.Jean Louis D.°..
    Les places réservées à la Cour des Comptes, et ailleurs,
    pour caser les recalés des élections …

    Cambadélis, grand chef caché du ps, trotskyste acharné du stakhanovisme,
    a aussi été jugé pour ça, au temps des rois fainéants de la MNEF,
    célèbre mutuelle Nationale des étudiants de France
    universellement connue de toutes les Zélites,
    à une époque où on ne rougissait pas des mots Nationale et France !!!

    Les assistants parlementaires de Cahuzac, député de Lot-et-Garonne,
    c’étaient des saints ?
    Et ceux de Valls, député de l’Essonne de 2001 à 2012 ?
    Et ceux de Nullande, député inexpugnable de la Corrèze, de 1988 à … 2012 ?
    (maire de Tulle par dessus le marché !)

  3. raslebol says:

    http://www.atlantico.fr/decryptage/goudron-et-plumes-tome-2-delits-elus-editions-max-milo-philippe-pascot-2755261.html

    Détournements de fonds, note d’hôtel non réglée, embauche de proches dans sa propre mairie, recel d’abus de biens sociaux… : ces élus qui ne respectent pas la loi

    « J’ai répertorié depuis trois ans entre 1000 et 1200 élus (ils sont un peu plus de 600 dans le présent volume) dont j’ai réussi à trouver une trace de turpitude judiciaire, fiscale ou autres… » explique l’auteur qui a toujours eu la réputation en politique d’être incontrôlable et sans langue de bois. Du goudron et des plumes évoque l’indignation et la vindicte publique. C’est ce qu’inspire le deuxième tome des Délits d’élus. Extrait de « du goudron et des plumes – tome 2 Délits d’Elus », de Philippe Pascot, aux éditions Max Milo 2/2

  4. raslebol says:

    ces élus qui profitent d’une prime à la casserole !

    http://www.infoplus-mandelieu.com/wp-content/uploads/2014/07/la-republique-des-corrompus.pdf

  5. patrick says:

    Voilà ce que pense la gauche et son président et bien d’autres citations de différents politiques afin d’essayer de vous ouvrir les yeux…
    Bonne lecture…
    http://vahineblog.over-blog.com/citations

  6. patrick says:

    Citations de différents politiques afin d’essayer de vous ouvrir les yeux…
    Bonne lecture…
    http://vahineblog.over-blog.com/citations

  7. luciferg says:

    Qui a élu ce pantin à l’Elysée ? n’est-ce pas le peuple dans son immense connerie qui nous oblige à supporter les frasques de ce guignolo et ses progénitures. Le peuple est con ,donc il élit des cons à son image. Ensuite le peuple pleure devant « le mur des cons ». Le peuple est con …et amnésique, il s’apprête à élire ,le clone en pire du con de l’Elysée : Macron ! après, le peuple des cons pleurera des larmes de sang !!!

    • patrick says:

      Hélas c’est bien ce qui s’est passé…Mais ce n’est pas si simple…
      Par contre faîtes nous des propositions qui puissent aider la France…

  8. raslebol says:

    « Marseille : une élue PS avait un emploi fictif à la mairie depuis 11 ans »

    Plus rien ne va pour l’ancienne championne du monde de boxe Myriam Lamare. Après avoir perdu son poste de conseillère régionale PS de la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur) en décembre dernier, elle vient d’être épinglée par le conseil de discipline de la fonction publique territoriale des Bouches-du- Rhône.

    La sanction est tombée la semaine dernière : elle est suspendue pendant deux ans, sans salaire, de son poste de fonctionnaire à la mairie de Marseille, pour emploi fictif.

    « Personne ne l’a jamais rencontrée »

    Myriam Lamare a en effet été employée et payée comme adjoint administratif pendant plus de 11 ans sans avoir travaillé un seul jour. Selon le conseil de discipline, elle n’a par exemple jamais disposé de bureau, d’horaires, de hiérarchie ou de fonctions précises à la mairie des 13 et 14ème secteurs, où elle était affectée depuis novembre 2010.

    « Avant, depuis avril 2004, elle était censée travailler à la mairie centrale dirigée par Jean-Claude Gaudin qui l’a embauchée, mais là non plus personne ne l’a jamais rencontrée », affirme une source interne à la mairie.

    Pas de radiation à vie

    Avec cette décision, l’ancienne championne de boxe a évité une sanction plus lourde, comme la révocation.

    Lors de son passage devant le conseil de discipline le 15 novembre dernier, il était préconisé par les « sages » de la fonction publique territoriale « une exclusion temporaire de deux ans sans traitement », souligne le même témoin de la mairie.

    La mairie la recrute et la sanctionne

    « Les juges, qui sont des fonctionnaires, ont estimé qu’une radiation à vie de la fonction publique était une décision trop lourde pour quelqu’un qui a été payé à ne rien faire pendant 11 ans », ajoute une autre personne sous couvert d’anonymat.

    C’est cette même mairie de Marseille qui l’a recrutée, puis qui au bout de 11 ans d’emploi fictif, a demandé une sanction.

    Ni la mairie de Marseille, ni Me Grégoire Ladouari, avocat de Myriam Lamare, n’ont répondu à nos sollicitations.

    Boris De La Cruz
    https://fr.news.yahoo.com/marseille-elue-ps-avait-emploi-fictif-mairie-depuis-11-ans-135308892.html;_ylt=Ams_VLnOiTgnWYOXaLyH3Of.fcl_;_ylu=X3oDMTB0a3EzY2FyBG1pdAMEcG9zAzI0BHNlYwNsbl9NNmluZm9fZ2Fs;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3

  9. raslebol says:

    « Visé par une enquête pour emploi fictif, Daniel Sperling démissionne de son mandat régional »
    Jean-Marie Leforestier 1 mars 2017

    L’élu apparenté Les Républicains membre de la majorité de Christian Estrosi a décidé de lâcher son mandat régional pour rester fonctionnaire de la région. Daniel Sperling doit toujours faire face à une enquête du parquet national financier pour des soupçons d’emploi fictif à l’hôpital où il était affecté jusqu’à fin 2016.

    Daniel Sperling ne sera bientôt plus conseiller régional délégué au numérique. Il a informé ses collègues qu’il allait bientôt rendre son mandat, a appris Marsactu de sources concordantes. L’affaire couvait depuis des mois. Pendant la campagne des régionales 2015, il n’avait pas apprécié de voir la justice mener des perquisitions à la recherche de preuves d’emplois »
    https://marsactu.fr/vise-par-une-enquete-pour-emploi-fictif-daniel-sperling-lr-abandonne-son-mandat-regional/

  10. raslebol says:

    « Béatrice Négrier discrètement condamnée pour détournement de fonds »

    « 27/07/2016 – 17h45 Plaissan (Lengadoc Info) – C’est une condamnation qui n’a pas fait beaucoup de bruit dans la région et pourtant l’affaire est loin d’être anecdotique. Le 24 mai dernier, le maire de Plaissan (Hérault), Béatrice Negrier (PS), était appelé à la barre du tribunal correctionnel de Montpellier pour une affaire de détournement de fonds. La somme escroquée s’élève à 340 000 €. Une somme considérable que Béatrice Negrier a détourné au dépens du Mouvement Républicain et Citoyen, le parti fondé par Jean-Pierre Chevènement et dont Béatrice Négrier était membre, mais également d’une association pour enfants qu’elle présidait. »
    http://www.lengadoc-info.com/3774/politique/une-elue-socialiste-discretement-condamnee-pour-detournement-de-fonds/

  11. raslebol says:

    « Sur nos 348 sénateurs, plus de 140 ont touché chaque année, jusqu’en 2015, une enveloppe contenant jusqu’à 8 000 euros pour leurs étrennes »
    http://www.atlantico.fr/decryptage/nos-348-senateurs-plus-140-ont-touche-chaque-annee-jusqu-en-2015-enveloppe-contenant-jusqu-8-000-euros-en-cheque-pour-etrennes-2755236.html#JvcrPLpqoMR1RG93.99

  12. raslebol says:

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/le-parquet-national-financier-ouvert-une-enquete-preliminaire-sur-francois-sauvadet-selon-mediapart-903259.html

    « Mediapart publie, ce mercredi 13 janvier 2016, un article sur une enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier à l’encontre de François Sauvadet, président du conseil départemental de Côte-d’Or et député UDI. »

  13. raslebol says:

    « Nouveau scandale passé inaperçu en Hollandie : la secrétaire d’État chargée de la Famille et des Personnes âgées, Laurence Rossignol, a bénéficié pendant 18 ans d’un emploi qualifié de fictif par l’association Que choisir. Existe-t-il un socialiste honnête, intègre et travailleur ? »

    « Au final, en 18 années rémunérées, les enquêteurs n’ont quasiment pas réussi à trouver de trace de travail du membre de notre bon gouvernement :… »

    http://24heuresactu.com/2014/11/04/laurence-rossignol-un-emploi-fictif-pendant-18-ans/

  14. raslebol says:

    « Médiapart balance Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire (Les Républicains) de Puteaux, qui aurait retiré en catastrophe 102 lingots d’or et 865 300 € en liquide d’une banque située au Luxembourg.
    Un magot sorti en plusieurs allers-retours d’un compte de la banque privée Edmond de Rothschild, entre 2008 et jusqu’au 23 avril 2009, date de sa clôture. »

    http://touspourris.apps-1and1.net/puteaux-la-maire-et-les-lingots/

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com