israelvs-syrie-MPI

D’après des sources de l’administration du président Obama , Israël est responsable d’une attaque menée mercredi sur une base de missiles syrienne. L’armée de l’ air israélienne a frappé une base militaire près de la ville portuaire syrienne de Lattaquié. Un responsable de la Maison Blanche a confirmé que l’attaque s’est produite pendant la nuit, mais n’a fourni aucune information supplémentaire . Les fonctionnaires ont parlé sous condition d’anonymat parce qu’ils n’étaient pas autorisés à discuter publiquement les détails de l’attaque. Toutefois, ni Israël ni la Syrie n’ont confirmé qu’une frappe militaire d’aucune sorte n’avait eu lieu. Israël respecte la règle de ne jamais commenter de tels actes. Parallèlement, Tel Aviv a réaffirmé qu’Israël ne permettra pas que des armes de pointe puissent passer entre les mains du Hezbollah par le territoire syrien.

L’accusation a provoqué une réprimande sévère le vendredi soir sur la chaîne israélienne Channel 10, qui a considéré la fuite américaine « scandaleuse », ajoutant qu’il était «impensable» pour l’allié d’Israël d’agir de la sorte. La chaîne israélienne Channel 2 , cité par le Times of Israel , a déclaré la fuite « venue directement de la Maison Blanche », et a noté que «ce n’est pas la première fois » que l’administration Obama pointe du doigt Israël suite à un certain nombre de raids sur des cibles syriennes. La télévision israélienne est allée jusqu’à suggérer une enquête sur les sources des fuites, soupçonnées d’ être à l’intérieur du Pentagone, mais n’a donné aucune indication sur la façon dont Israël pourrait obtenir une telle mesure contre les militaires d’un autre pays. L’analyste militaire de Canal 2, Roni Daniel, a déclaré que la politique d’Israël de se taire à propos de telles attaques lui permettait de maintenir le déni plausible, d’autant plus que le président Bachar al-Assad ne se sentait pas obligé de répondre aux attaques.

Le choix des Etats-Unis d’organiser des fuites à l’égard de cette attaque israélienne pourrait reposer sur un piège tendu à Assad : le pousser à réagir contre cette attaque israélienne pour ensuite justifier une riposte américaine contre la Syrie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. jean petrus says:

    Israel le 52eme état americain.. a médité

  2. ALAOUI says:

    MACHIAVELIQUE !….

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com