Chaque jour, de nouvelles informations plus terrifiantes les unes que les autres viennent alimenter l’actualité concernant l’Etat Islamique.

Attardons-nous, dans cet article, sur les responsabilités des uns et des autres.

Prenons un exemple : les Etats-Unis livrent régulièrement du matériel militaire au gouvernement irakien mais une bonne partie de ce matériel tombe à chaque fois rapidement aux mains de l’Etat Islamique.

L’Irak vient encore de commander aux Etats-Unis 175 chars lourds, 1.000 blindés légers, etc, pour un montant de 13 milliards de dollars. Tout bénéfice pour l’industrie militaire US. Mais combien de temps faudra-t-il après la livraison pour que ce matériel se retrouve en grande part du côté des djihadistes ?

Pour illustrer notre propos, souvenons-nous que, lors de la bataille de Mossoul, les divisions irakiennes ont perdu 6.000 hommes au combat et quasi autant en désertions. Des milliers de déserteurs qui ont abandonné tout leur équipement, matériel lourd comme armement individuel, aux djihadistes. Comment expliquer cette déroute systématique de l’armée irakienne qui s’accompagne régulièrement d’abandon de matériel au profit de l’Etat Islamique ? Armée irakienne mal préparée par les instructeurs occidentaux ? Lâcheté ? Corruption ? Ou manœuvre planifiée pour entretenir le potentiel de nuisance de l’Etat Islamique ?

Le même phénomène s’observe d’ailleurs au Nigeria avec le mouvement islamiste Boko Haram qui rencontre une même facilité à développer son arsenal.

Les Etats-Unis et leurs vassaux ont une tendance constante à dénoncer des islamistes qu’ils ont par ailleurs tout fait pour armer. Lorsque Washington a décidé d’avoir la tête de Kadhafi, ni les USA ni leurs vassaux ne se sont souciés de la quantité impressionnante d’armement (y compris chars, canons et missiles) laissée à disposition de factions islamistes qui n’ont eu qu’à se servir.

Les faits se répètent trop souvent pour qu’on puisse penser qu’il s’agit d’une simple mauvaise évaluation des risques. On l’a vu encore avec l’armement délibérément offert aux djihadistes pour tenter (sans succès) de renverser Bachar el-Assad en Syrie.

Des apprentis-sorciers jouent avec le feu en délivrant – directement ou indirectement – à des organisations islamistes qu’ils prétendent hypocritement combattre les moyens de se développer.

judéo-américain

Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Israël, Turquie et pays du Golfe, Qatar en tête, ont nourri l’Etat Islamique comme on nourrit un pit bull qu’on excite pour un combat de chiens.

Dans une moindre mesure, cette attitude irresponsable s’observe également vis-à-vis des troupes kurdes du PKK armées par les USA et leurs vassaux pour combattre l’Etat Islamique. C’est oublier un peu vite la nature de cette secte communiste qu’est le PKK qui a entretenu des activités terroristes en Europe jusqu’il n’y a pas si longtemps.

Il faut absolument remonter aux causes et répéter à propos de l’Etat Islamique que ses premiers développements sont le résultat artificiel d’une manipulation géopolitique.

Mais il faut aussi constater que cet épouvantail barbare répond aux aspirations authentiques d’un nombre croissant de musulmans de par le monde, en quête d’une fierté guerrière dont la source mystique repose sur la croyance qu’Allah enverra sur terre, à l’approche de la fin des temps, le Mahdi qui lèvera une armée pour combattre tous les infidèles (les non-musulmans) sur la planète entière.

Mahdisme

Le mahdisme tient une place centrale dans tous les courants de la pensée islamique, partout où il y a des musulmans, de l’Afrique subsaharienne à l’Asie.

hadith-Imam-Mahdi-poster-London

L’Etat Islamique joue sur cette corde sensible du mahdisme à travers l’utilisation de divers symboles (rétablissement du califat, de tenues traditionnelles ancestrales, du sabre,…).

messianisme judéo-américain

La théorie du choc des civilisations sert la géopolitique d’un axe New York – Tel Aviv. Mais la sympathie naturelle et instinctive envers l’Etat Islamique que l’on peut constater dans nos banlieues y apporte de l’eau au moulin.

Le messianisme judéo-américain partage avec le mahdisme millénariste un même goût prononcé pour la guerre et le sang…

mahdi-antichrist

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Quéniart says:

    nos politiques véreux savent tout cela et,ils sont toujours pros américains et pros sionistes

  2. brandenburg says:

    Vous auriez pu rappeler le soulèvement au Soudan organisé par un faux mahdi que les anglais eurent bien du mal à abattre.Je crois me souvenir que le jeune Churchill a participé à cette répression à Omdurman et qu’il a gardé un souvenir ébloui de sa charge à cheval contre les révoltés.Les anglais comme à leur habitude n’y allèrent pas de main morte et le nombre des victimes de la répression gigantesque.Les autorités soudanaises actuelles doivent s’en souvenir ce qui explique sans doute leur haine de l’occident et des chrétiens.L’empirisme des anglo-saxons a toujours les memes limites,le bout de leur nez qui est un peu court!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com