Les Pays-Bas dénoncent les méfaits de l’Euro, voilà qui amène un ras-de-marée au moulin de Marine Le Pen. Sans attendre l’élection du parti souverainiste de Gert Wilders, les députés des Pays-Bas, unanimes, ont très officiellement lancé une enquête pour envisager la sortie des Pays-Bas de la zone Euro. Mais les médias français contrôlés par le LGBT Bergé et par le magnat de la presse Patrick Drahi, sous la houlette de la haute finance du club mondialiste fermé Bilderberg, se gardent bien d’en dire un seul mot. Leur complice Henri de Castries continue, comme si les révélations en direct au JT de TF1 de Marine Le Pen n’avaient pas eu lieu, d’envoyer leur sous-marin François-Xavier Piéri de l’Institut Montaigne pérorer doctement en sa qualité auto-proclamée d’expert, nous expliquer que la sortie de l’euro serait une catastrophe pour la France. Or pour rappel l’Institut Montaigne est une création d’Henri de Castries, le patron des assurances AXA et néanmoins l’homme du club mondialiste fermé, Bilderberg, dont il est l’âme damnée.

Qu’en est-il ?

« Les politiciens des Pays-Bas ont commandé un rapport sur la question de savoir si le pays devrait conserver l’euro, avec un «débat approfondi» sur la question qui devrait avoir lieu après les élections générales du mois prochain. d’après The Independant qui se référe à l’agence de presse Reuters 

Ainsi, connaissant les sentiments de leur compatriotes pour l’Euro, le parlement actuel qui se trouve sur un siège éjectable aux Pays-bas, essaye de court-circuiter le parti de l’identitaire, Gert Wilders, probable vainqueur des prochaines élections législatives de mars prochain. Du moins ce parlement unanime a-t-il entendu l’exaspération du peuple au rebours de tout ce qui se fait en France.

Une motion présentée par le principal parti d’opposition, les démocrates-chrétiens, a été adoptée à l’unanimité jeudi, autorisant le lancement de ce sondage, qui sera supervisé par le conseiller juridique du gouvernement, le Conseil d’État.

La possibilité de quitter la zone euro a été soulevée dans une marée montante d’euroscepticisme sur le continent, que les partis populistes espèrent exploiter dans une série d’élections nationales cette année [en divers pays de l’Union, dont la France], et aux Pays-Bas le 15 mars.

« L’enquête examinera s’il est possible pour les Néerlandais de se retirer de la monnaie unique, et si oui comment », a déclaré le législateur Pieter Omtzigt des démocrates-chrétiens.

« Les problèmes de l’euro n’ont pas été résolus », a déclaré M. Omtzigt [le chef de file des Démocrates-chrétiens]. « C’est un moyen pour nous de chercher des moyens sans tabous. »

La motion de jeudi demande au Conseil de se pencher sur «quelles options politiques et institutionnelles sont ouvertes pour l’euro» et «quels sont les avantages et les inconvénients de chacune».  Source: The Independant  et Reuters 

Le Parti Démocrate-chrétien est actuellement le principal parti d’opposition aux Pays-Bas, une sorte de parti Les Républicains. Pas des foudres de guerre. Mais les arguments qui motivent cette enquête, par contre sont très sérieux. Et on se demande pourquoi il a fallu attendre Gert Wilders pour que ces responsables politiques réagissent enfin contre les dangers motels de l’Euro.

L’Euro spolie les Néerlandais

[Le législateur Pieter Omtzigt des démocrates-chrétiens] a indiqué que la demande de ce rapport étaient motivés par des inquiétudes sur les taux d’intérêt ultra-bas de la Banque centrale européenne (BCE) qui spolient les épargnants néerlandais, en particulier les retraités, et par des doutes quant à la légalité de ses programmes d’achat d’obligations

L’Euro spolie les Français: une banque pour se renflouer pourra ponctionner les comptes de ses clients

L’Euro en fait, spolie les économies de tous les peuples de l’Union. Chypre en a été le signe avant-coureur qui a pompé les comptes bancaires des déposants. La Grèce est venue parachever la démonstration avec la Banque Centrale Européenne située en Allemagne à Frankfurt, qui a fait un chantage immonde à la Grèce en coupant les comptes bancaires des Grecs qui malheureusement sont en Euros. Si la Grèce avait eu une monnaie nationale cela n’aurait pas été possible. 

Mais ce chantage ne s’arrête pas à la Grèce, la menace pèse sur chaque titulaire de compte bancaire de l’Union: par une ordonnance passée en France: désormais, une banque pour se renflouer pourra ponctionner les comptes de ses clients. 

MPI en avant-garde de l’information

Cette ordonnance est passée dans le creux de l’été 2015, sans tambour ni trompette, opération que je vous avais révélée, avant tout autre en un article qui a ensuite été repris par toute la toile dans le silence le plus absolu des médias mainstream, TV et grosse presse subventionnée, complices de la haute finance. C’est le socialiste François Hollande, parrain politique d’Emmanuel Macron qui a entériné pour la France l’injonction européenne de spolier les titulaires de comptes bancaires français pour abonder ceux des banques.

Gert Wilders menacé de mort comme Donald Trump

Courageux mais certes pas téméraires, les responsables politiques des Pays-Bas ne révèlent les méfaits de l’Euro sur les biens légitimes du peuple que dans le cadre de leur campagne électorale … Sait-on jamais, si Gert Wilders menacé de mort, venait à être assassiné comme son prédécesseur le populiste Pim Fortuyn en mai, ou comme son compatriote le réalisateur Theo van Gogh assassiné en  2004… Après tout il ne se passe plus de jour en France sans qu’un appel au meurtre sur la personne du Président américain Donald Trump ne soit lancé par quelque animateur ou journaliste dans le plus grand enthousiasme du Système médiatico-politique. Ainsi Laurent Ruquier rêve tout haut de la mort de Trump...  ou Florence Foresti souhaite la mort de Donald Trump dans l’émission: Thé ou Café...

Pourquoi tant de haine en France contre le président américain? Parce que derrière Donald Trump c’est Marine Le Pen qui est visée, c’est contre elle qu’ils rêvent tous de meurtre! 

En attendant que s’élève un Ravaillac pour régler son compte à Marine Le Pen, on comprend que François Hollande qui n’a plus rien à perdre organise le lynchage judiciaire de Marine Le Pen avec l’ignoble Syndicat de la Magistrature dont la référence idéologique reste le mur des cons! Ainsi qu’avec les casseurs au service de Hollande et de Bernard Cazeneuve qui mettent la France en état de guerre civile depuis l’affaire Théo, sans compter les innombrables islamistes arrêtés chaque jour qui menacent en permanence la France. Des attentats dont François Hollande ne fait aucun cas quand il rétorque à Donald Trump  «Ici, [à Paris] il n’y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule»Les parents des victimes du Bataclan, de Charlie Hebdo, de l’hyper casher et des terrasses de café parisiens apprécient …

Les Pays-bas montrent l’exemple, mais en France c’est la mafia du silence

Quoique tardive, on peut saluer l’initiative d’un Parlement néerlandais unanime, car en France, motus et bouche cousue, la mafia Drahi- Axa- Bergé- Bilderberg- Henri de Castres- Institut Montaigne & Cie veillent au grain. Emmanuel Macron s’est chargé d’étouffer toute information libre! Nous ne sommes pas prés de voir le Parlement unanime dénoncer la spoliation des banksters, organisée à travers l’Euro! Non seulement la spoliation des Français est bien au point, mais en plus le Système médiatico-politique qui se graisse depuis des dizaines d’années avec les Euros sur le dos du peuple, organise tout pour faire croire aux Français que ce serait la disparition de l’Euro qui les spolierait!!!

Pas un seul mot sur cette enquête diligentée par les Pays-bas à l’unanimité des députés! En France on préfère faire la promotion des intérêts de la Haute finance du Bilderberg par l’Institut Montaigne !

En plus de « The Independant », de « Reuters », traduit par mes soins et publiés ci-dessus, voir aussi sur ce sujet les articles du The Daily Mail  ou de Sputnik, par exemple. 

Voir aussi ces analyses de fond sur ce sujet: 

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. François says:

    Une initiative des Pays-Bas qui en dit plus long que tout le reste. Les Pays-bas, pays fondateur-clef de l’Union européenne, dans le Bénélux, dont l’importance arrive directement après celle de la France. Tant que la France ne se sera pas libérer du joug de cette maudite Union et de l’Euro, elle ne retrouvera pas sa prospérité ni sa liberté. Et cela, seule Marine Le Pen l’a mis dans ses proposition et en tête de toutes!

  2. marsoin says:

    c’est faux mlp n’a pas l’intention de sortir de l’ue ni de l’euro tout au plus un referendum
    seul l’upr veut sortir de l’ue de l’euro par l’article 50 du tue

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com