George Pickering auprès de son fils lorsque celui-ci était dans le coma
George Pickering auprès de son fils lorsque celui-ci était dans le coma

George Pickering, un Américain de 59 ans, a sauvé la vie de son fils en se retranchant dans sa chambre d’hôpital à Houston, Texas hôpital.

Les médecins avaient déclaré la mort cérébrale et se préparaient à déconnecter les machines qui maintenaient en vie le fils de George. La mère et le frère du malade avaient consenti au débranchement. George Pickering était sûr que son fils pouvait survivre et, après avoir tenté en vain de faire revenir sur leur décision médecin et famille, a décidé d’agir par la force.

L’homme est allé à l’hôpital armé et s’est barricadé dans la chambre de son fils. Après avoir menacé le personnel de l’hôpital, il a abandonné son arme sur l’insistance d’un autre de ses fils, et a finalement obtenu que son fils ne soit pas euthanasié.

Heureusement qu’il est intervenu de la sorte car, peu de temps après, son fils s’est réveillé de son coma.

« Le SWAT (ndlr : unité spéciale de police intervenue lorsque le père est arrivé armé dans l’hôpital) a ses propres médecins et quand ils sont entrés dans le service de soins intensifs, ils virent que George Jr. n’était pas en mort cérébrale parce qu’il y avait contact visuel et suivi des ordres», rapporte l’avocat de la famille.

George Pickering assure que son fils lui avait serré la main à plusieurs reprises durant le temps où il s’était enfermé dans la chambre. George s’est rendu aux autorités et a été accusé de voies de fait graves avec arme, mais cela n’a pas été en vain, puisque son fils récupère et est hors de danger.

Ce courageux père a été libéré au début de ce mois de décembre et a retrouvé son fils George Jr, qui apprécie le courage de son père.

« Une loi a été violée, mais elle a été brisée pour les bonnes raisons, c’était l’amour, de l’amour pur« , dit-il.

Georges Pickering libéré par la justice et revenu auprès de son fils sorti du coma !
Georges Pickering libéré par la justice et revenu auprès de son fils sorti du coma !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. Le Courage et l’Amour d’un père…et la main de notre Seigneur… Amen.

  2. Quand le bon Dieu nous voit décidés à remuer ciel et terre pour sauver quelqu’un, Il nous aide.
    Il ne résiste pas à l’amour d’un père pour son fils, ni d’une mère pour sa fille, etc.

  3. Rémi de Völn says:

    Faire la même chose pour Vincent Lambert!

    • « Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

      Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

      Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

      Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. »

      MARTIN NIEMÖLLER, DACHAU

      arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen.
      Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau.
      Libéré du camp par la chute du régime nazi, en 1945.

  4. Cela me rappelle ce film basé sur une histoire vraie similaire : John Q
    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=28494.html

  5. Elieja says:

    Bien joué Georges, merci à D. et m*** aux suppôts du malin.

  6. Elieja says:

    Arrêtons d’être des moutons, de dire amen à tous ce qui est fonctionnaire.
    A ma petite échelle, j’ai mis un mot dans le cahier des gosses au moment d’halloween : « on ne célèbre pas les sorcières, les démons, les fantômes… c’est contre nos croyances » ; ça a dû faire son chemin du côté des profs.

    “ Soumettez-vous […] à Dieu ; mais opposez-vous au Diable, et il fuira loin de vous. ” — JACQUES 4:7.

    • Vous êtes courageux, Elieja.
      N’abandonnez pas le combat.
      Que Dieu vous garde ! (par sa très sainte Mère).

  7. Il vaut mieux obéir à Dieu qu’aux hommes. Yesss, merci Seigneur !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com