Jean-Noël Audibert a fait toute sa carrière dans l’industrie pétrolière. Il a milité au MPF, a été conseiller municipal à Versailles durant deux mandatures et administrateur de Radio Courtoisie.

A lui seul, le titre de cet ouvrage a immédiatement attiré notre attention. Et notre curiosité a été récompensée car voilà un livre intelligent et utile à la réflexion.

Valeurs républicaines, front républicain, pacte républicain,… Politiciens et journalistes sont conditionnés à faire référence à la République. C’est le curseur qui détermine si une personne est fréquentable, si une idée est discutable. Pour être du bon côté, il faut être républicain. Ce qui est « antirépublicain » est socialement excommunié. Que vous soyez un adepte de la quenelle, un opposant au soi-disant « mariage pour tous », un bonnet rouge, un Français qui considère qu’il y a trop d’immigrés en France ou que l’islam n’est pas une simple « religion d’amour », vous voilà catalogué antirépublicain.

Mais quelles sont ces fameuses valeurs républicaines ? Les persécutions religieuses ? L’antichristianisme ? La destruction du patrimoine ? L’avortement ? Le cosmopolitisme ? Jean-Noël Audibert examine à travers l’histoire des républiques en France l’évolution des valeurs. Il y a un marqueur qui traverse les années : la haine de la religion catholique. Dans les autres domaines, l’ouvrage montre comment, pour les autres sujets, tout s’est précripité depuis la fin des années 60. Ce qui était bien en 1950 est devenu honni aujourd’hui. C’est l’inversion totale des valeurs. La République, en moins de cinquante ans, a réussi à liquider la souveraineté de la France, à changer le peuple par une immigration massive et incontrôlée, à supprimer la liberté de débattre, à autoriser l’avortement, l’euthanasie et pseudo-mariage homosexuel, à abêtir et pervertir la population, à installer en France l’islam en même tant qu’elle organisait la déchristianisation.

Le bilan de la République est tellement désastreux qu’il n’y a pas d’autre issue, selon l’auteur, que de changer de régime. Et de proposer d’appliquer à la République ce que celle-ci veut généraliser : l’euthanasie ! Jean-Noël Audibert évoque quelques pistes pour une nouvelle Constitution ainsi qu’un changement législatif.

Le dernier chapitre prend la forme du roman-fiction pour nous entraîner dans une France en proie à la guerre et au chaos qui pourrait bien être notre réel lendemain si nous n’y prenons garde.

Euthanasier la République pour sauver la France ?, Jean-Noël Audibert, éditions Dominique Martin Morin, 258 pages, 22 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com