Dans le cadre du Centenaire 14-18, le musée national de la Marine à Brest présente une exposition au titre énigmatique : « Razzle Dazzle, l’art contre-attaque ! ».

Autour des commémorations du débarquement des Américains à Brest en 1917, cette exposition présente un sujet aussi méconnu que surprenant : le camouflage Razzle Dazzle (éblouissant, aveuglant, tape à l’œil) des navires pendant la Première Guerre mondiale.

En novembre 1917, les premiers convois débarquent les troupes américaines à Brest. Ils seront bientôt 1 million à transiter par la cité du Ponant. Mauritania, Olympic, Leviathan… les navires réquisitionnés traversent l’Atlantique fardés d’étranges fresques qui leur confèrent un air de zèbre ou d’arlequin. Avec le camouflage terrestre, le Razzle Dazzle est peut être l’innovation la plus insolite de la Grande Guerre : sous-marin, avion, char… Basée sur le principe des illusions d’optiques, elle a pour objectif de tromper les sous-marins ennemis en créant de faux effets de perspective afin de rendre difficile le calcul du cap et de la vitesse. Cette peinture aux motifs abstraits et géométriques est inspirée du cubisme ; elle est créée par des artistes mobilisés.

Plus de 300 lycéens mobilisés

Dans le cadre de l’exposition, le musée travaille avec les élèves de deux lycées techniques de la région brestoise.

Un partenariat de grande envergure a été monté avec le Lycée Dupuy de Lôme (Brest) où 300 élèves de différentes filières (technique, générale, ULIS) sont associés au projet. L’objectif est de leur permettre d’appréhender la variété des métiers et des actions qui s’associent lors de la conception d’une exposition. Ils participent ainsi à la préparation de la scénographie, à l’animation d’ateliers pour enfants et à la promotion de l’exposition dans l’espace urbain en créant des fresques et sculptures inspirées des collections du musée. Ces actions leur permettront également de découvrir les thématiques et problématiques de cette période de l’histoire.

Une classe du Lycée de l’Elorn à Landerneau a réalisé une partie du mobilier scénographique : vitrines, dispositifs interactifs…

 

Informations pratiques

Tarif : 

Plein tarif : 6* euros
Tarif réduit : 4,50* euros
Gratuit : – de 26 ans de l’UEE
* audioguide inclus, supplément de 2 € pour les visiteurs bénéficiant de la gratuité d’entrée.
Les droits d’entrée comprennent l’accès aux collections permanentes et à l’exposition temporaire

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com