Facebook-gender-mpi

Facebook France a choisi la période des gay pride pour lancer une nouvelle fonctionnalité issue de la théorie du genre. Comme pour la version américaine de Facebook qui le proposait déjà depuis quelques mois, les adeptes francophones de ce réseau social vont désormais pouvoir se classifier selon les recommandations de l’Inter-LGBT. Fini le choix Homme ou Femme, il existe maintenant une cinquantaine de variantes imaginées dans le cadre de la révolution sexuelle.

C’est bien sûr tout le monde de l’internet qui contribue à la mise en place de ce nouvel ordre sexuel mondial. Le siège de Google s’est mis aux couleurs arc-en-ciel du lobby homosexuel. You Tube n’est pas en reste comme le montre son char de gay pride. Et la liste est longue de ces puissantes multinationales qui ont choisi de soutenir cette voie.

google-lgbt-mpi

google-car-lgbt-mpi

youtube-lgbt-mpi

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. La dictature orwellienne Zuckerbergienne n’avait jamais autant mérité son nom Fessebouc ! Déjà pas très moral jusque-là, et maintenant définitivement bique et bouc…

  2. Il y a certainement une deuxième intention cachée qui est de cibler encore plus les pubs et autres « suggestions » en fonction des personnes, mais c’est une grande avancée que de reconnaître le genre en plus du sexe biologique. On n’est pas obligé de se conformer à une dichotomie homme-femme. Et quand bien même cette possibilité de genre sur facebook gênerait certaines personnes conservatrices ou moralisatrices (pas forcément membre du réseau social, par ailleurs), force est de constater que l’on se rend rarement sur l’onglet « à propos » des gens.
    Oui, les gender studies (terme original très maladroitement traduit chez nous en « théorie » du genre, alors qu’il s’agit de recherches, et qu’il n’y a pas de théorie plausive sur le sujet) sont une avancée pour la tolérance et la reconnaissance de nombreuses personnes ne se retrouvant dans la dichotomie homme-femme et les clichés sociétaux qui en découlent.

  3. Ardwenn says:

    Que faut-il faire pour que vous compreniez que ce très justement nommé « nouvel ordre sexuel » a aussi peu à voir avec une « révolution sexuelle » que l’ordre nouveau nazi avec une authentique révolution sociale ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com