Sur son compte Twitter, Eloïse Bouton, Femen, spécialiste en profanation, journaliste free-lance, chanteuse et escort-girl à ses heures perdues, révèle qu’elle a reçu une convocation à comparaître devant un juge d’instruction.

Cette convocation fait suite à la plainte déposée par Civitas après que les Femen aient attaqué les manifestants opposés au « mariage » homosexuel le dimanche 18 novembre 2012.

On se souvient que les Femen avaient mené une opération d’une rare violence, y compris contre des femmes et des enfants. Coiffées d’un voile de religieuse et dépoitraillées avec le corps recouvert d’inscriptions blasphématoires, elles avaient aspergé tous ceux qui les entouraient du contenu d’aérosols sur lesquels était inscrite la mention « Holy Sperm ».

Les images avaient montré comment les Femen n’avaient pas hésité à gazer de la sorte des enfants en poussette.

Femen-agression_poussette-MPI

A ce stade, on ne sait pas encore combien de Femen ont reçu cette convocation à comparaître devant la Justice.

La convocation envoyée par le juge d’instruction fait notamment état d’ «injures publiques contre une personne ou un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée» et «d’expressions outrageantes, termes de mépris ou invectives à l’encontre des catholiques».

femen-convocation-comparution-MPI

En novembre 2012, CIVITAS  avait annoncé que son avocat, Maître Jérôme Triomphe, avait porté plainte auprès du Procureur de la République « contre les membres parfaitement identifiables des FEMEN, qui se sont rendus coupables d’exhibitions sexuelles notamment à la vue d’enfants (article 222-32 du code pénal), diffusion de message à caractère violent ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine et susceptibles d’être vus par des mineurs (article 227-24 du code pénal), violences en réunion et avec armes (article 222-13 du code pénal) y compris contre des enfants, entrave concertée à la liberté de manifestation par menaces, violences et voies de fait (article 431-1 du code pénal) ainsi que pour injures envers CIVITAS et les manifestants en raison de leur appartenance à la religion catholique ainsi que les messages écrits sur leur poitrine et les aérosols utilisés le démontrent aisément (article 33 alinéa 3 de la loi du 29 juillet 1881) ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. N’y aurait-il pas lieu de contester le bien-fondé à honorer d’un timbre-poste une de ces donzelles qui se croient tout permis?

  2. La seule solution est de ne jamais acheter ces timbres, mais à l’origine Marianne (Marie-Anne) était une catin et une teneuse de guillotine, donc cette Femhaine s’inscrit parfaitement dans la continuité et illustre bien la République maçonnique, sa bassesse, sa vilenie, sa vulgarité, son seul mobile : l’avènement de Lucifer et la lutte contre le christianisme.

    • vea, bien sûr que je n’ai aucune intention d’acheter ces timbres (avant leur parution, j’ai fait provision de collections de timbres de collection qui représentent des monuments français, souvent religieux d’ailleurs -ce qui n’a rien d’étonnant).
      L’idée était plutôt de mettre la poste devant leur position surprenante, de faire de la publicité pour un personnage plus que douteux.
      Pourquoi pas, en Belgique, un timbre à l’effigie de Dutroux? ou en Allemagne, à l’effigie de …

  3. Atanas Ivanov Koutrev says:

    La vraie question est: n’y avait-il plus de p… lucifériennes en France pour qu’ils aillent les chercher jusqu’en Ukraine?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com