En cette belle Fête de Notre-Dame de Lourdes, particulièrement populaire en France, ayons une précieuse et affectueuse pensée pour tous nos malades.

Nous avons, toutes et tous, dans notre famille, nos relations, nos proches, notre voisinage, des personnes frappées par la maladie et qui souffrent dans leur corps et leur esprit. Ne les oublions jamais. Prenons le temps de les visiter, de les assister, de les aider, de les aimer.

Dans cette société de plus en plus individualiste et égoïste, ayons toujours à cœur de nous occuper des autres.

C’est le grand message et la grande leçon de Lourdes, ce lieu miraculeux où de nombreux souffrants ont été guéris et guérissent encore chaque jour.

On voudrait toujours aider et secourir toute la misère, occupons-nous déjà et surtout de celle qui nous entoure.

N’hésitons jamais à emmener à Lourdes un malade. Il peut y être guéri définitivement. Combien n’y croyaient pas et y ont été exaucés ? Beaucoup.

La vie est le bien, le don le plus précieux ; la santé, la bonne santé l’est également. La maladie n’est jamais une fatalité lorsque l’on trouve le courage de la combattre. Elle devient alors une épreuve que l’on accepte avec sourire et détermination.

160 ans après les premières apparitions de la Très Sainte Vierge Marie à Ste Bernadette Soubirous, regardons toujours Lourdes avec espoir, force et confiance.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

3 commentaires

  1. Quand vont-ils rendre son auréole à la statue de Notre-Dame de Lourdes et par la même occasion, rétablir la couronne au dessus de l’ostensoir à Montmartre?

    • Aube De La Force says:

      Ils ont déjà découronné le Christ comme l’écrivait Monseigneur Lefebvre. Maintenant les auréoles sont distribuées à tort et à travers. Ils ont récemment reconnu un miracle à Notre-Dame de Lourdes mais cela ne justifie probablement pas selon eux qu’elle récupère son auréole.Quant au Sacré-Coeur, que certains Chrétiens arborent encore sur la poitrine, il est perçu comme une provocation notoire, même par ceux qui se prétendent catholiques.

      • Pour ce qui concerne le « miracle » servant à justifier la canonisation prévue de Paul VI, il paraîtrait qu’il s’agit d’un faux miracle: “est-ce un miracle, telle est la question qui se pose? Puisque un décollement placentaire n’est pas toujours mortel ni pour l’enfant ni pour la mère et peut être compatible avec la poursuite de la grossesse et aujourd’hui un enfant peut tout à fait vivre normalement en naissant au 6e mois de grossesse… (MPI 22 décembre 2017)”

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com