Partout et dans toutes les langues, les médias évoquent la sortie du livre Fire and Fury qui se présente comme un condensé de révélations sur la vie à la Maison Blanche depuis l’élection de Trump.

La plupart des médias européens prennent un malin plaisir à extraire des petites phrases ridiculisant ou discréditant Trump.

Mais il est une petite phrase présente dans ce livre que bien peu de médias francophones reproduiront. Elle est attribuée par l’auteur du livre à l’ancien Secrétaire d’Etat Henry Kissinger.

Il y aurait à la Maison Blanche  « une guerre entre les Juifs et les non-Juifs« .

Précisons qu’Henry Kissinger est lui-même de confession juive. Ce proche de David Rockefeller et Zbigniew Brzezinski était avec eux à l’origine de la Commission Trilatérale, l’une des plus puissantes organisations mondialistes.

A la lecture de Fire and Fury, le journal The Guardian  écrit que ce livre « capture les tensions ethno-religieuses » qui ont cours à la Maison Blanche depuis le début de la présidence de Donald Trump et expliquent les rivalités entre Steve Bannon, ex-conseiller de Trump, et Jared Kushner, gendre juif de Trump, omniprésent avec Ivanka Trump.

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com