image128

Il a quelques mois, nous évoquions la Corée du Nord et en particulier, la purge que fit Kim-Jong I au sein du gouvernement, jusqu’à éliminer plusieurs de ses proches. Aujourd’hui, la situation n’a pas changé.

Certes, fin février dernier, on organisa les retrouvailles de familles, qui depuis 60 ans, sont disloquées entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. Mais, au bout de quelques heures, chacun dut repartir de son côté. Aucun changement radical pour ces personnes, certes heureuses de retrouver leurs proches après une si longue attente, mais dans l’incertitude de pouvoir à nouveau les revoir.

Il y a quelques jours,   la Radio Free Asia et la BBC annonçaient une directive récente, prise par le dirigeant nord-coréen toujours aussi impartial. Il y a deux semaines précisément, il donna l’ordre à tous les hommes du pays d’arborer la même coupe de cheveux que lui. Cela paraît ahurissant. Jusque là, les hommes pouvaient choisir entre 10 coupes de cheveux proposées par le gouvernement et les femmes, légèrement plus « libres », entre 18 coupes. Le caractère totalitaire de son autorité est si fort que l’on en vient même à prendre des directives sur ce genre de détails, tout à fait secondaires. Les habitants de la capitale Pyongyang puis tous les Nord-Coréens, sans avoir à donner leur avis comme toujours, ont dû s’y résoudre.

De même, ils n’eurent pas non plus à exprimer leurs opinions politiques à l’occasion des élections qui se sont tenus dimanche dernier, soit le 23 mars. Il s’agissait d’élire le chef du Parlement. Il n’y avait qu’une seule liste à s’être présenté sous l’égide de… Kim-Jong I lui-même! Tous les Coréens eurent l’obligation de voter. Il n’ y eut donc aucune surprise au dépouillement du scrutin: à la « majorité », Kim-Jong est devenu le Chef du Parlement. Il concentre donc quasiment ainsi tous les pouvoirs sous un régime purement totalitaire.

Et encore, le monde ne sait que très peu de choses sur la Corée. En dehors de certaines périodes où tous les médias semblent s’affoler à cause des essais nucléaires (nous l’avons vu dernièrement, au début du mois de mars, avec un nouveau tir d’essai de deux missiles à courte portée, effectué par le gouvernement coréen), quasiment personne n’évoque ce pays, l’un des plus fermés au monde. L’existence de camps est très probable, les conditions de vie sans doute déplorables. Là, très certainement, les Droits de l’Homme, tant vantés dans nos démocraties occidentales, ne sont pas respectés.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com