« Liberté, liberté chérie » est-il chanté dans la Marseillaise notre hymne national. Hollande a été nommé « Homme d’État de l’année » par une fondation juive du nom d’Appeal of conscience qui prétend « travailler au nom de la liberté religieuse et des droits de l’homme partout dans le monde ». Dans le monde peut-être. Qui sait ? Mais en France ? Par centaines, lors de la manifestation contre le « mariage » homo, de braves gens ont été arrêtés de manière arbitraire ; certains uniquement parce qu’ils portaient un tee-shirt de la Manif pour tous. Alors que les casseurs gauchistes qui font de terribles dégâts ont régulièrement le champ libre. Liberté ? quand quasiment tous les médias audiovisuels sont politiquement corrects et rampent devant ce pouvoir devenu totalitaire.

C’est dans cet esprit qu’une dénommé Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, veut interdire les sites informatiques qui essayent de dissuader celles d’entre elles qui veulent se faire avorter. Il y en a plusieurs que je ne nommerai pas par peur de les désigner à la vindicte ministérielle. La fameuse phrase du révolutionnaire Saint Just, grand coupeur de têtes, a toujours cours : « Pas le liberté pour les ennemis de la liberté. » Or le pouvoir est aux abois : il fera le plus de mal possible dans le domaine « sociétal » faute de réussir quoi que ce soit dans le domaine social et économique. Il va être balayé : il lui faut donc faire vite. Le chant de Rossignol est celui de la mort des enfants non nés : «  Il existe des outils juridiques qui ont été créés pour dissuader et limiter l’impact de ces opposants à l’IVG. De mon point de vue, c’est un délit d’entrave numérique. » Un nouveau délit qu’elle entend bien réprimer avant le 28 septembre.

Cependant, ces sites se contentent en général de rappeler les conséquences des avortements sur la santé de la femme. Pour eux, ce sera un délit puni de deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. Or les étudiants en médecine apprennent les complications de l’IVG en faisant leurs études. Mais il n’y a des vérités qui ne sont pas bonnes à dire ou à montrer. Jamais n’a été présenté à la télévision ce qu’était un avortement, geste devenu banal puisqu’il s’en fait 220.000 chaque année dans le pays : les téléspectateurs seraient épouvantés. On tue les enfants non nés, mais surtout il ne faut pas que cela se voit. Nous nageons dans l’hypocrisie la plus totale : Rossignol reproche une désinformation qu’elle-même encourage notamment dans les médias sur la gravité que représente moralement et psychologiquement l’avortement. 

Une loi liberticide de plus : vivement que ce gouvernement dégage ! Cela ne saurait tarder…

Dr Jean-Pierre Dickès,

président de l’association catholique des Infirmières et Médecins.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

246 commentaires

  1. Pour en avoir consulter pour me forger ma propre opinion, loin de donner des conseils objectifs, ils tendent à diffuser une information dramatisant l’acte d’avorter et incitant à s’en détourner. sous des apparences d’aide et de conseil, ces sites font tout pour détourner les femmes de l’IVG. Ce qui pourrait se comprendre, s’il ne tentait pas de se faire passer pour un service d’écoute objectif et non orienté.
    En réalité, les « pro-vie » opposés à l’avortement tirent parti du manque de référencement des sites officiels sur l’IVG pour placer un maximum de leurs sites sur la première page de résultats de votre moteur de recherche.
    Mais ce sont des gens intelligents. On ne vous parle pas sèchement. On ne vous somme pas de garder l’enfant. On ne fustige pas l’avortement, on ne remet pas en cause le droit à l’IVG en tant que tel : on le questionne. Très différent des manifestations du Dr Dor. Ce sont les « anti-ivg » 2.0.

    • MA Guillermont says:

      L’intelligence du coeur , n’a pas de prix et pas de limites .

      Chante , Rossignol , chante ,
      Toi qui a le coeur gai ,
      Tuas le coeur à rire ,
      Moi je l’ai à pleurer .

      Jean de la Fontaine

      • La foi, c’est refuser de connaître la vérité.- F. Nietzsche

        • MA Guillermont says:

          En effet , vous refusez de connaître la vérité, vous n’avez pas la foi .
          Nietzschéen

          • « La croyance forte ne prouve que sa force, non la vérité de ce qu’on croit. »

            • Jean-Pierre Dickes says:

              La vérité, cher MCF68 est que avortement plus contraception mènent à notre effondrement démographique et au grand remplacement. Vous avez vu le sondage récent de dimanche: un jeune musulman sur deux n’accepte pas les lois de la république et approuve la charia. 28 % des musulmans en France sont de cet avis.
              Cela n’est pas de la religion ,mais de la géopolitique.

              Quant aux gens qui défendent la vie, je les admire.

              • Cher Docteur,
                Concernant l’effondrement démographique j’ai quand même un doute. En 1974 la population française était de 53,67 millions. En 2013 elle était de 66,03 millions. Et je ne pense pas que ça soit dû uniquement aux étrangers. D’ailleurs comparativement à l’Allemagne notre taux de natalité est bien meilleure. Même si je ne me rappelle pas des chiffres.
                Concernant l’islam et les musulmans en France, si ce sondage reflète la réalité il y a bien évidemment un problème. Que nos hommes et femmes politiques feraient bien de se dépêcher de régler. La république est laïque. Mais elle ne doit pas l’être que pour les catholiques. De mon point de vue il y a des insultes de l’intolérance du racisme et de la violence dans le Coran. Encore que ce que dit un livre fut t’il saint m’importe peu. L’important étant les interprétations que l’on en fait.
                Je ne pense pas avoir écrit que les « anti IVG » étaient des gens méprisables. Vous les admirez, c’est parfaitement compréhensible. Mon admiration à moi va plutôt vers Simone Veil et Jacques Monod.

                • Philibert says:

                  Azouz Begag a dit il y a quelques années que les Musulmans étaient 15 à 20 millions en France, tandis que les Français ont moins de 2 enfants par famille, ce qui leur permet à peine de se renouveller, soit leur 40 millions.

                  Quand je lis des gens comme vous, cela égaye ma journée de savoir qu’il y a autant de Musulmans en France.

                  Quant à la science, étant donné le nombre de scientifique que le Christianisme a apporté, vos réflexions sont justes ridicules, surtout pour soutenir l’IVG. Vous auriez certainement aimé que votre mère y ait recours, mais nous vous aimons tant malgré tous vos efforts à nous pourrir les commentaires de façon constante que nous sommes très contents que vous soyez là. De même pour les Musulmans, qui pour certains ont un humour ravageur.

                  • Vous savez qu’être musulman ce n’est pas une nationalité. Mais une croyance. Il y a donc des musulmans français qui par définition ne sont pas étrangers. Et être musulman ou juif ou catholique ou non croyant n’est pas pour moi une tare qui vous disqualifie en quoi que ce soit.
                    Je nie pas que le christianisme est apportée sa part à la science. Tout comme la religion musulmane et tout comme les agnostiques et les athées. J’ai même reconnu les contributions de Jean Paul II sur la réhabilitation de Galilée et le fait qu’il a accepté la théorie de l’évolution. Il y a des saints intelligents, je le reconnais bien volontiers.
                    Je dis juste qu’à l’heure actuelle il n’y a plus que 7 % de croyants dans ceux qui exercent dans le domaine de la science.
                    Quand à me réflexions sur l’IVG je les trouve plutôt frappé au coin du bon sens. Je n’ai d’ailleurs jamais eu des réponses aux questions que j’ai posées.

              • Philibert says:

                @MCF68 : s’il y a aujourd’hui seulement des Musulmans dits français, c’est seulement par des gens irresponsables comme vous et je n’ai nulle crainte qu’ils abandonneront leur religion en même temps qu’ils quitteront la nationalité que la république française leur a donné.

                Pour le reste, vous vous donnez bien du mal avec votre baratin qui ne convainc que vous mêmes et les naïfs dont l’école républicaine encore a lavé le cerveau.

            • @MCF68,
              Apparemment vous confondez croire et avoir la foi.
              Si vous voulez avoir une idée de la différence, réfléchissez à cette vérité : Satan (Mais existe-t-il ?) croit en Dieu ; il ne peut pas ne pas y croire, il le voit. Il n’a cependant pas la Foi. Il ne donne pas sa foi à cette vérité qu’il ne peut contester mais qu’il n’aime pas.
              Pour l’instant, vous pouvez contester ce que vous n’aimez pas.
              Dieu n’attend pas seulement votre reddition (islam) il attend votre amour (christianisme). Il vous attendra, au besoin, jusqu’à votre mort. Au-delà, les carottes seront cuites ; mais pas seulement les carottes !
              Excusez mon humour noir ! Il n’est destiné qu’à vous secouer.
              Mais, au fait, que cherchez-vous sur ce site ?

              • Bis repetita placent : La démarche scientifique n’utilise pas le verbe croire; la science se contente de proposer des modèles explicatifs provisoires de la réalité; et elle est prête à les modifier dès qu’une information nouvelle apporte une contradiction. Pourquoi les religions n’en feraient-elles pas autant ?

                • Le propre de la religion est de relier l’existence à Dieu. Pourquoi la science n’en fait-elle pas autant ?

                  • Comment voulez-vous étudier quelque chose qui n’interagit avec rien ?

                  • @ MCF68

                    Vous n’avez pas compris ma question modelée sur la vôtre (« Pourquoi les religions n’en feraient-elles pas autant ? »)…
                    La religion n’a pas le même but que la science. Pourquoi voulez-vous à tout prix que la démarche scientifique soit celle de la religion ? Un prêtre, ou un fidèle de l’Eglise catholique, n’est pas chercheur scientifique, mais un chercheur de Dieu.

                    • Je me suis ans doute mal exprimé. Je suis d’accord avec votre développement. Mais que la religion laisse également la science tranquille. Surtout quand elle affirme des faits en contraction avec des convictions religieuses. Ne demandez pas non plus à un scientifique d’être théologien

                  • MCF68

                    Vous pouvez vous rassurer, nous ne demanderons pas à un scientifique d’être un théologien, (quoique cela puisse peut-être exister, car cela concernent deux domaines différents).

                    • C’est déjà un progrès. Il vous reste juste à ne pas la critiquer avec la seule force de convictions mais basé sur des faits et à reconnaître comme certains l’on fait quand L’Église se trompe. La science sait le faire. Mais peut être que la religion ne peut pas. Puisque votre postulat est qu’elle n’est jamais dans l’erreur

                  • @ MCF68

                    En effet, Dieu n’est jamais dans l’erreur.
                    « L’erreur est humaine », tout le monde le reconnaît, sauf vous.

                    • Je reconnais que l’erreur est humaine. mais la vérité aussi.

                    • Le « Saint Suaire de Turin » est daté par les trois laboratoires (Arizona, Oxford, Zurich) qui utilisent la technique de spectrométrie de masse du carbone 14
                      En même temps que l’échantillon tiré du « Suaire de Turin », trois autres échantillons – les « contrôles » – dont les âges avaient été déterminés de manière indépendante ont été également soumis à la datation par ces laboratoires. Les résultats divulgués en octobre de la même année – et totalement crédibilisés par les valeurs trouvées pour les « contrôles » – ont donné, pour le lin qui a servi à confectionner le linge sur lequel se trouve l’image du « Suaire de Turin », la date sans appel de : 1325 ± 65
                      Je sais bien que cette mesure physique a jeté la consternation dans le camp des tenants de l’authenticité et certains ont, conséquence forte de leurs préconceptions, rejeté purement et simplement cette datation (quand ils n’ont pas rejeté… la méthode de datation par le C14 elle-même !)
                      Un des arguments pour refuser la datation est le fait qu’une contamination (à partir de bactéries ou champignons) d’époque évidemment postérieure au résultat obtenu aurait pu en conséquence « rajeunir » le linge.
                      Plusieurs scientifiques ont déjà clairement souligné qu’une telle assertion ne présentait pas grand chose de sérieux.

                  • @ MCF68

                    Vous n’avez pas l’air d’être au courant, mais il y a de très grossières (!) erreurs de datation au carbone 14…
                    En 1953 : un sarcophage égyptien, qui avait séjourné dans la cour d’un laboratoire de Chicago, a été daté du XXe siècle. Cette erreur de datation de plusieurs millénaires avait été provoquée par un nuage de résidus radioactifs qui avait survolé Chicago à la suite d’une expérience atomique dans le désert du Nevada.
                    En juin 1990 : une corne de Viking a été datée du XXe siècle par un laboratoire de Tucson en Arizona.
                    Une erreur de 10 000 ans a été faite dans l’évaluation des peintures rupestres de la grotte de Chauvet en France.
                    Le Saint Suaire de Turin a subi lui-même plusieurs incendies au cours des siècles. Le lin a été soumis à des températures élevées dont il a gardé la trace en différents endroits. Ces incendies ont faussé la datation du carbone 14. En plus de ces incendies répétés, un champignon (lichenothelia varnish) a été découvert sur le Saint Suaire. Or, des expériences faites sur des lins antiques ont montré que des micro-organismes, comme ce champignon, se fixent sur les fibres, altèrent leur contenu en radiocarbone même après des nettoyages minutieux et faussent leurs datations par le carbone 14.
                    Le carbone 14 n’est pas fiable. Il existe de multiples facteurs externes qui peuvent faire varier la teneur en carbone 14 de l’atmosphère et fausser ainsi les mesures jusqu’à quelquefois + de 10 000 ans !

                • @ MCF68 « Je reconnais que l’erreur est humaine. mais la vérité aussi. »

                  Non. La notion de vérité vient de Dieu. C’est Lui qui permet à l’homme de pouvoir dire que c’est une erreur ou non. C’est justement l’erreur des temps actuels de dire qu’il y a plusieurs vérités. Or, il n’y a qu’une vérité.
                  (« Je suis la Voie, la Vérité, la Vie »)

        • @MCF68,
          Il a tout faux le super-nul auquel vous vous référez.
          Un détail préliminaire : Ses prétendus « traits de génie » provenaient de son état de « paralysie générale et progressive », dans ses périodes d’excitation euphorique. Il avait le cerveau ravagé par la syphilis, tout simplement. Il est mort lamentablement en hôpital psychiatrique, cela l’a peut-être sauvé.

          La foi c’est l’amour de la vérité que l’on connait sans avoir besoin qu’elle s’impose.

          Citons encore une fois Jésus, que vous semblez bien mal connaître ou ne pas apprécier du tout :
          Après la résurrection, Thomas ne voulait pas croire le récit que lui faisaient ses amis de ce qu’ils avaient vécu alors que lui était absent. Huit jour plus tard, Jésus vient à nouveau, se montre à Thomas dans toute sa réalité. Thomas le reconnait alors comme « son Seigneur et son Dieu » Jésus lui dit alors :« Thomas, tu crois parce que tu as vu ! heureux ceux qui croiront sans avoir vu. »
          Malheureux êtes-vous qui voyez la vérité où elle n’est pas et ne la voyez pas où elle est. Bien sûr vous allez prétendre l’inverse. Tout peut être contesté, absolument tout. Rien ne peut résister à la volonté de dénégation. Jusqu’au moment où …

          • Avez-vous déjà vu dieu ou Jésus ? Non pas en rêve ou quand vous étiez beurré comme un petit Lu, mais face à vous. Si comme Thomas, on ne devrais croire que ce que l’on voit, alors pourquoi certaines personnes croient en un dieu unique alors qu’elle ne l’on jamais vues ?

            • Philibert says:

              On ne doit pas justement comme Saint Thomas croire que ce que l’on voit et votre commentaire est aberrant de bêtise. Il n’est nul besoin de voir Dieu ou Jésus. Si vous cherchez la Vérité, vous la trouverez, mais si vous êtes un simple dénégateur, vous ne trouverez jamais que la négation de tout ce qui vous intéresse.

        • « Dieu est mort » Signé Nietzsche
          « Nietzsche est mort » Signé Dieu
          Louis Pauwels

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Oui Guillermont. Chante Rossignol, moi j’ai le coeur gros. C’est tout à fait cela. Je pense que ceux qui aiment la vie sont comme moi. Je vais vous faire une parabole. Vivant près des champs recouverts d’engrais chimiques, j’ai vu disparaître les crapauds. Hier j’en ai vu un tout petit. J’étais heureux : la vie renaissait. Or un enfant dans le sein de sa mère c’est une vie humaine. La détruire est une offense à Dieu et à la nature. Mais si Dieu pardonne, la nature jamais. Modification de l’écosystème par les contraceptifs, implosion de la natalité des pays occidentaux décadents. Grand remplacement : la nature à horreur du vide. Au nom de la société de consommation nous nous suicidons comme dans « La Grande Bouffe ». Je suis vieux. Ce sont pour mes petits enfants que j’ai peur.

      • MA Guillermont says:

        Oui , Dr J.P Dickès , les plus nobles sentiments humains sont jetés aux orties …lorsque la liberté humaine a pris une signification maligne et perverse qui est celle du pouvoir absolu sur les autres et contre les autres alors les mots ne sont plus efficaces pour ceux qui persistent à croire que l’avortement est acceptable …
        Défendre la Vie et sa gardienne la Famille avec un coeur de lion …, dénoncer la Culture de mort …que les complices omniprésents de la société matérialiste hédoniste tentent par tous les moyens d’imposer… est la vraie liberté .
        La parabole que vous employez est riche de signification , je fais de même avec les têtards et grenouilles et autres habitants des mares en début de saison …
        L’âge , la tragédie de ce climat social , culturel , international nous met à l’épreuve sans relâche .
        Nous devons employer le remède de la Règle bénédictine du divin équilibre : Ora et labora .
        La prière reste seule la plus puissante de toutes les réponses
        C’est la réponse.
        La Neuvaine à l’Archange St Michel et aux neuf choeurs des Anges obtient des grâces extraordinaires et le secours du Ciel contre les afflictions et actions d’origine démoniaques .
        http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-3896602.html
        Merci de tout coeur à chacun des intervenants .

      • Mais non : c’est une chanson populaire.

    • Philibert says:

      Oui et donc aucune liberté en France de questionner sur l’avortement, nous sommes dans un état totalitaire qui réprime et étouffe par l’amende et la prison.

      L’essentiel pour vous étant d’être de ce côté-là du pouvoir et de venir faire le troll ici pour occuper votre temps vide.

      • A vous lire je devine que ce n’est pas la culture qui occupe votre temps libre
        Vous êtes parfaitement libres. Si vous n’avez pas de succès c’est un autre débat.
        Soi dit en passant je vous signale que des associations anti avortement ont parfaitement le droit de défendre leurs points de vue dans les lycées (catholiques en plus).
        A titre personnel je pense que cette mesure sera inapplicable techniquement. Regardez ce qu’est devenue la loi Hadopi.

        • Philibert says:

          Oh le rageux, jamais je n’ai abordé le sujet de la culture mais comme vous n’avez rien à dire…MDR

          Quant au succès, vous ne risquez pas de le trouver ici sinon auprès de votre employeur dont on a rien à battre nous autres.

          Le reste de vos propos ne dénie en rien les points que j’ai soulevé sinon démontre que vous êtes donc pour le totalitarisme en France. Le fait de (car cela reste à prouver suite à cette loi concernant les sites internet qui pourraient bientôt les concerner) pouvoir en théorie aller défendre un point de vue anti-avortement (dans ce qu’il reste de lycée catholique… la bonne blague) n’enlève en rien le totalitarisme dans lequel nous plongeons. MCF68, vous êtes un fascho, le vrai fascho égal à ceux qui commandaient les LePen et autres en Algérie…

          • Aaah on a retrouvé Grincheux.. Je n’ai pas besoin de trouver le succès sur ce site. Ce n’est pas moi qui veut abroger la loi Veil. Mais vous à mon avis vous allez attendre longtemps. Et puis vous savez, l’éternité c’est long… surtout sur la fin.

            • Philibert says:

              C’est sur que quand on ne fait confiance qu’aux hommes, on peut s’imaginer que le monde est immuable. Pour ma part, je ne doute pas que la loi Veil sera abrogée et la République finira sur les brancards… Comme je serais triste pour vous, et j’espère qu’alors vous vous serez sauvé en trouvant la foi, à défaut de succès auprès de votre employeur…

              Personne ne peut gagner contre Dieu, même tout l’Univers à 7 milliards d’homme contre Lui, Il gagnera toujours. Choisis ton camp, camarade et ouvre l’oeil Ah Ah Ah !

              • Je ne suis pas voyant. Donc je me garderai bien de faire des prédictions. Mais depuis le temps que l’on serine que la république va s’écrouler je me dit qu’elle doit avoir les reins un peu plus solide qu’on ne le pense.

                J’ai un succès raisonnable avec mon employeur qui d’ailleurs rémunère également en tant que fonctionnaire des ecclésiastiques. Situation qui ne me paraît pas être scandaleuse.

                Je vais vous faire une confidence..la science a déjà gagnée… et depuis longtemps.

                • Philibert says:

                  La science n’a rien gagné du tout, elle n’arrive pas à créer un humain sans utiliser ce que Dieu a créé, mais parvient seulement à l’expliquer et à tenter de le reproduire avec plus ou moins de succès (pour l’instant, c’est plutôt moins d’ailleurs…).

                  Le jour où la science ne sera plus aux ordres et sera employée pour démontrer que Dieu existe et non pour Le nier, on aura fait un grand pas contre l’idéologie mortifère actuelle.

                  Vous n’êtes pas voyant, cela je le savais. Nous, nous avons des prophéties, lesquelles ont été répétées suffisamment de fois et par un nombre assez différents de Saints pour que nous soyons certains qu’elles vont se réaliser, tout comme d’autres déjà passées. C’est d’ailleurs pour cela en partie que votre avis est juste une opposition à laquelle on se contente de répondre, car nombreux sont ceux ici à savoir que vous n’apportez rien au débat malheureusement.

                  • Bien au contraire, elle arrive même à donner des enfants à des couples qui sans elle n’aurait jamais pu en voir. La science ne peut pas montrer que Dieu existe ou qu’il n’existe pas. Comment voulez-vous étudier quelque chose qui n’interagit avec… rien.

                    Laplace l’a merveilleusement bien dit. « Et Dieu dans tout çà … Sire je n’ai pas eu besoin de cette hypothèse ». La science n’est pas aux ordres elle est libre.

                • Philibert says:

                  @MCF68 : quand elle arrive à donner des enfants à des couples qui n’arrivent pas à en avoir, c’est simplement en utilisant le sperme d’un autre donateur et donc la semence que Dieu a donné à quelqu’un d’autre. La science ne créé pas ce sperme, donc toute votre belle théorie tombe bien à l’eau puisque la science démontre qu’elle n’est pas capable de créer à partir ex-nihilo comme Dieu. Il lui faut un donateur, les scientifiques ne peuvent pas créer ce sperme à partir de rien.

                  Sur votre deuxième point, là encore vous êtes partial et écartez volontairement des faits incontestables. La preuve de Dieu existe et Celui-Ci interagit avec nous mais la science passe son temps à chercher à tenter de démontrer qu’Il n’existerait pas comme avec la remise en question permanente du Saint Suaire de Turin, ce qu’ils ne sont pas arrivé d’ailleurs à démontrer. Ils ne s’intéressent d’ailleurs pas à la Tilma de Notre Dame de Guadalupe, la presse n’en parlant guère sachant que les scientifiques s’y sont déjà cassé les dents. Bref, encore une fois vous êtes partial et il n’y a pas plus de liberté que dans une salle de classe chez les scientifiques où chacun attend une récompense. Vous nous prenez vraiment pour des idiots mais à la fin vous en paierez seul les conséquences à votre mort comme un bon benêt que vous êtes.

                  • Ce n’est pas vrai. Dans le cas de FIV (fécondation in vitro) on utilise les ovocytes (ovules) et les spermatozoïdes des conjoints. Ce n’est que dans le cas d’une stérilité définitive chez l’un des membres du couple, on pourra faire appel au don d’ovocytes ou au don de spermatozoïdes.
                    La science ne considère pas Dieu comme une hypothèse valable. Donc évidemment si vous ériger ce postulat en preuve irréfutable, il ne peut y avoir de discussion possible.

                    Je ne pense pas être partial. Si j’ai donné cette impression je m’en excuse. Concernant le Suaire de Turin les études menées par la science ont montré que c’était un faux.

                    Ces études sont t’elles suffisantes ? En faut t’il d’autre ? Ceci peut se discuter. Je ne connais pas le cas de Tilma ilma de Notre Dame de Guadalupe mais je vais me renseigner.
                    Je dirai plutôt qu’il y a plus de liberté dans la science que dans n’importe quelle religion.

              • Philibert says:

                @MCF68 : Et dans le FIV on utilise bien l’ovule ou le spermatozoïde que Dieu a donné au couple et ce n’est pas la science qui créé cet ovule ou ce spermatozoïde, j’ai donc bien raison !
                De même que lors d’une stérilité définitive, la science ne créé rien sinon emprunte à quelqu’un d’autre. La science n’est pas capable de créer la vie, seulement de reprendre.

                Concernant le Saint Suaire, je connais vos arguments à base de Carbone 14 mais il faudrait vous tenir informé car depuis le professeur Giulio Fanti, professeur de mécaniques et thermiques à l’Université de Padoue, a publié que selon lui le Saint Suaire serait bien du 1er siècle ap. JC ! Voyez que les scientifiques ne sont pas d’accord et que parfois il arrive même qu’il n’y ait pas de vérité comme en ce qui concerne l’avortement ou dans certains pays c’est après 8 semaines, dans d’autres 9, ou même jusqu’à 8 mois. Tout cela est purement idéologique en ce qui concerne l’avortement et dans le cas de l’avortement d’ailleurs la science ne créé rien non plus sinon détruit.

                « La science ne considère pas Dieu comme hypothèse valable ». Il est ridicule de dire cela, c’est simplement notre époque et même le célèbre Hawking en vient à considérer l’existence des extra-terrestres qu’il a pourtant jamais vu et dont il y a pourtant une probabilité de 0% qu’ils existent étant donné ce fait. Mais celui-ci va dire que Dieu n’existe pas mais que les extra-terrestres existeraient ? C’est totalement ridicule et pas du tout un raisonnement scientifique. De plus, pour votre information, il vous faut savoir que Dieu se cache et nous laisse libre. C’est pour cela entre autres qu’on parle d’Apocalypse, car c’est le grand moment où Il va se révéler et où plus personne ne pourra ignorer qu’Il existe. Considérer que Dieu n’est pas une hypothèse valable, c’est à dire même pas une hypothèse est tout simplement partial et proprement disqualifiant. Quelqu’un qui aime les Mathématiques par exemple peut bien se douter qu’Il y a un quelqu’un qui lui est supérieur pour avoir fait que tous les calculs tombent justes. Le scientifique peut toujours tout expliquer (ou essayer) mais il n’est pas à l’origine de ce qu’il explique et il devrait être un petit peu plus humble étant donné qu’il ne joue sur l’échiquier que quelqu’un lui a donné… Mais à une époque orgueilleuse comme la notre, il est commun que les gens lambda remplacent Dieu par la science à la vue de ce que peuvent faire seulement la technologie (pourtant combien faillible) ou par l’état. C’est un point de vue qui souffrira beaucoup dans l’avenir.

                Quant à votre conclusion, c’est une déformation de ce qu’est vraiment la liberté. La Liberté n’est pas se faire du mal comme lorsque quelqu’un commet un péché. Il n’y a pas plus de liberté dans la science puisque vous même dites qu’elle n’envisage même pas comme hypothèse que Dieu puisse exister tandis que Dieu dans la religion catholique nous laisse même pécher et mener nos vies comme nous l’entendons. Je ne vois vraiment pas où vous pouvez trouver autant de liberté qu’auprès de Dieu sachant que la science est en plus plein de normes et parfois de codes totalement obsolètes. Bref, c’est vraiment votre point de vue et un manque de connaissance de votre part selon moi sur la religion catholique au moins.

                • @Philibert
                  Sans la science ces couples n’auraient jamais pu avoir d’enfant. Et toutes leurs prières n’auraient malheureusement pas pu changer cet état de fait.
                  Je suis content que vous connaissiez les travaux de 1988. Parce que de mon côté je connais les travaux du professeur Fanti.
                  Il s’est servi pour son étudede spectrométries Raman et infra-rouge à transformée de Fourier (IRTF), ainsi que des propriétés mécaniques des fibres du suaire. Problème, ces méthodes ne sont en aucun cas utilisables pour obtenir des datations. Ce n’est pas qu’elles ne sont pas assez précise, c’est juste que ce n’est pas du tout à cela qu’elles servent.
                  Le Raman et l’IRTF permettent de connaitre très précisément la nature des fibres du suaire mais ne donnent aucune information sur un phénomène régulier dans le temps.
                  Les conclusions de Giulio Fanti sont présentes dans un livre qui est sortie en librairie et n’ont pas donné lieu à une publication scientifique évaluée par les pairs. Ce qui est la règle en science.
                  De plus l’archevêque de Turin, Cesare Nosiglia, conservateur du suaire répondit que puisqu’il est impossible de déterminer que les fibres sur lesquelles ces expérimentations ont été conduites, le Saint-Siège et le custode pontifical déclarent qu’aucun crédit sérieux ne peut être octroyé à ces expérimentations.
                  « Dieu se cache » Je n’y avais jamais pensé. C’est sûr c’est beaucoup plus pratique comme çà. La science n’escamote pas l’incompréhensible, mais elle ne s’en sert pas non plus comme d’une explication comme d’une explication.

                • Philibert says:

                  @MCF68 : Votre « sans la science, ces couples n’auraient pas eu d’enfant » sonne comme un aveu de votre part, aveu qui signifie que vous reconnaissez que la science n’a rien créé mais simplement permis la rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Cela démontre tout à fait votre mauvaise foi et votre entêtement vain à vouloir nier la réalité. La science ne parvient donc pas à créer de la vie sans un ovule et un spermatozoïde créé par Dieu. Au mieux, elle peut leur permettre de se rencontrer dans une éprouvette mais a besoin d’un élement de départ tout comme un fabricant de smartphones a besoin de plastique et de certains composants et ne risque pas de se prendre pour Dieu pour avoir réussi à rassembler certains matériaux. C’est jouissif de voir que vous êtes à court.

                  Concernant votre réfutation du Saint Suaire, encore faut-il que vous apportiez la preuve par un lien scientifique que les travaux de Fanti n’ont pas été accepté par la communauté scientifique, ainsi que tout ce que vous indiquez sans donner la moindre source. Mais peu importe que vous ajoutiez ces sources puisque de toute façon les ennemis de Dieu se sont emparés du contrôle des banques, de la presse (et de commentateurs comme vous dans certains journaux, certains étant mêmes rémunérés) pour essayer de faire croire que Dieu n’existe pas. La communauté scientifique n’est pas unanime concernant le Saint Suaire et il est facile aujourd’hui pour qui a l’argent de vouloir tenter de démontrer que c’est un faux. C’est votre âme, pas la mienne et des miracles nous avons tant et tant que vous échouerez toujours même avec toute la communauté scientifique qui tient à son poste ou est prêt à démontrer n’importe quoi pour de l’argent. On sait très bien que les labos travaillent tous qu’avec des financements… Allez, un autre exemple de miracle pour la route où les scientifiques se cassent les dents : https://www.youtube.com/watch?v=hyIpE1_qIFM

                  • Je ne crois pas au mythe de Frankenstein. Je n’ai jamais dit que la science pouvait créer un homme ou une femme. Sauf que pour moi (et quelques autres) l’homme, la femme l’ovule et le spermatozoïde n’ont pas d’origine divine.Je ne crois pas au mythe de Frankenstein. Je n’ai jamais dit que la science pouvait créer un homme ou une femme. D’ailleurs les expériences de Miller-Urey (1953) ont ouvert la voie. Et les recherches continuent.
                    La communauté scientifique est unanime sur le fait que c’est un faux. Je vous trouve d’ailleurs étrangement muet sur la position de l’Église à ce sujet. Pour quelqu’un qui affiche sa superbe avec tant de certitude c’est étonnant. Si vous pouvez m’épargnez le couplet sur « Bon sang mais c’est bien sûr l’Église aussi est infiltrée etc.. »
                    La science se casse les dents sur Fatima… Au moins vous avez de l’humour..
                    D’un témoignage à l’autre le soleil n’aurait pas eu la même course dans le ciel.
                    En fait, un observateur extérieur, un peintre, n’a vu ce jour là que le passage rapide de nuages après la pluie dans le ciel, provoquant des fluctuations fortes de la luminosité dans le ciel.
                    On peut expliquer ces phénomènes, par les communions mystiques, comme dans un stade, où tout semble possible (comme dans les grandes fêtes religieuses du nazisme).
                    Des Iraniens, par exemple, ont vu le visage de l’imam Khomeiny dans la lune avant son arrivée à Téhéran. Miracle ou hallucination collective ?
                    Quand on n’est pas heureux, dans une situation difficile, on a besoin de merveilleux. Fatima s’est produit vers la fin de l’offensive de Verdun, une des plus grandes boucheries de la première guerre mondiale, dont on ne voyait pas la fin (presque 700 000 morts des deux côtés). On espérait alors un signe du ciel. Fatima a répondu, de façon extraordinaire, à cette attente, grâce à l’intervention de trois bergers.
                    Le médium peut souvent concrétiser, cristalliser la crainte, l’espoir, les soucis inconscients, tapis, de leurs contemporains. Celui-ci, comme ces trois petits bergers, peut constituer une caisse de résonance, un amplificateur d’un problème et fournir des réponses attendues, comme dans certains phénomènes compensatoires.
                    Et sinon rien de plus difficile ? Parce que là je reste un peu sur ma faim.

                • Philibert says:

                  @MCF68 : rien de plus difficile car pour un troll vous êtes mauvais et écrivez un paté tout en restant à côté de la plaque… Eh oui, vous n’avez même pas répondu à la question (malgré votre très longue argumentation de vide) qui est posée à la fin de la vidéo… Comment les enfants pouvaient avoir annoncé bien avant l’évènement avec la date exacte et l’heure ? Bref, vous n’êtes pas crédible. Vous pouvez rechercher ça tout comme Notre Dame de Guadalupe vu que pour ces deux-là aucune de vos réponses ne peut être prise au sérieux.

                  Concernant le Saint Suaire, je vous laisse argumenter car c’est un débat sans fin entre scientifiques et nous sommes chacun tributaire des scientifiques de notre époque. Si ceux-ci n’ont pas quelqu’un de religieux qui leur commande d’enquêter là-dessus pour savoir s’il s’agit d’un vrai ou d’un faux mais quelqu’un de partial comme vous, vous pourrez toujours continuer à vouloir semer le doute. Il n’empêche que les scientifiques ne sont pas d’accord sur ce sujet et que malgré toutes l’érudition de nos scientifiques vous n’êtes pas capables de nous dire qui a créé le spermatozoïde ni l’ovule et qu’aucun d’entre eux n’est capable de créer un humain. Vous voilà bien embêté d’attendre d’eux comme je le disais quelque chose de supérieur à ce qu’un modeste constructeur automobile ou de smartphone réalise. Assembler des matériaux ou des matières qui existent dans la nature, voilà tout ce qu’ils savent faire et vous devriez être humble vu qu’il y a quelque chose de supérieur à eux et à nous qui échappe à tous. Pourrait-ce être Dieu ? Vous n’avez pas le moindre commencement d’explication. Je vous embrasse mon cher troll, car pour moi la conversation s’arrête là pour ne pas vous entendre pousser plus loin votre mauvaise foi quand vous avez perdu le débat.

                  • Effectivement comme vous êtes à court de munitions il vaut mieux cesser le combat. A vaincre sans péril je triomphe sans gloire.

        • Jean-Pierre Dickes says:

          Pourquoi cela vous semble-il impossible ? Le réponse que je vois, ce serait des recours en justice qui n’en finiront pas. La possibilité d’établir formellement ce type « d’infraction ». dans les textes écrits. Des enquêtes à n’en plus finir. La possibillité de redémmarer un site sous un autre nom. Que voyez-vous encore ?

          • Je ne voudrai pas donner des idées mais il y a les sites miroirs, la délocalisation des serveurs à l’étranger.
            La nature humaine étant ainsi faîte le plus sûr moyen d’avoir du succès est de se faire interdire ou censurer. Théorème bien connu de certains cinéastes qui n’hésitent à mettre dans leur film des scènes gores ou sexuelles uniquement pour que l’on en parle. Alors que les qualités intrinsèques de l’œuvre sont inexistantes
            Rappelez vous les films mis à l’index que tout le monde voulait aller voir.

            Ce projet (car la loi n’est pas votée) est d’une bêtise sans nom. On ne combat des idées par la censure mais par d’autres idées.

      • MA Guillermont says:

        La victoire s’annonce Philibert .
        Le ciel vient à notre secours .
        L’armée angélique se tient aux avant – postes , demain le 20 Septembre , 1er jour de la Neuvaine pour St Michel Archange .
        La couronne angélique est terreur pour les exécuteurs .

        • Philibert says:

          Il y aura Victoire mais personnellement je ne suis pas pressé car vu la purification qui doit se produire sur la terre de France, il va falloir beaucoup de souffrances et de sang pour que nombre de nos compatriotes se mettent à prier le ciel.

          A partir du moment où c’est un fait dont nous sommes certain de l’accomplissement, c’est hilarant de voir quelqu’un comme MCF68 se débattre ici comme une souris dans un grand pot de peinture.

          Merci pour le rappel d’information de la Neuvaine pour St Michel Archange :))

    • l est vrai que supprimer une vie humaine innocente et sans défense n’est absolument pas un « acte dramatique »…

    • @ MCF68 « ils tendent à diffuser une information dramatisant l’acte d’avorter »

      Les images sont ce qu’elles sont. Si vous les dramatiser, c’est qu’une conscience vous taraude. Ce n’est pas mal, mais plutôt bien.
      http://www.dailymotion.com/video/xijvy5_informer-sur-l-avortement-ivg_lifestyle

      • « dramatisez » et non « dramatiser ».

      • En matière de manipulation les « anti- IVG » savent très bien faire aussi. car sur
        leurs sites anti-choix, on mentionne certaines méthodes qui ne sont plus utilisées depuis longtemps. Les descriptions des méthodes usuelles sont souvent fausses et formulées intentionnellement de sorte à susciter l’horreur. Notamment, les photos représentent souvent des fœtus bien au-delà du stade où la très large majorité des interruptions de grossesse est pratiquée.
        Peut être s’agit t’il de vidéos complètement bidonnées ? Je suis d’ailleurs assez surpris qu’ils ont pu être autorisé à poser leurs caméras pendant l’opération.

  2. Jean-Pierre Dickes says:

    Oui, vous avez raison Guillermont! Il y a lieu de pleurer.Quant aux gens qui luttent pour éviter les avortements, ils ont fait le choix de lutter pour la vie. N’en déplaise à MCF 68. J’admire ces gens qui sauvent des êtres humains dans les humbles dimensions des embryons et des foetus. Comme les socialistes ont fait disparaître la notion de « détresse », force est de reconnaître que ces enfants non nés sont sacrifiés sur l’autel de la société de consommation.
    L’avortement et la contraception aboutissent à l’implosion démographique comme en Allemagne. Dieu pardonne ; la nature elle ne pardonne pas. Les hormones de la pilule et autres entraînent une modification de l’écosystème. Je l’explique depuis dix ans. J’en parlais déjà il y a dix ans dans mon ouvrage « L’homme artificiel » épuisé depuis longtemps. Quant à l’avortement il entraîne de même un chute de la démographie et prélude au grand remplacement. On voit ce qui se passe en Allemagne. Les musulmans prendront la place de nos berceaux vides. Ce sera la charia pour MCF 68.Ce n’est même pas moi qui le dit ; mais je ne sais plus quel chef d’Etat islamiste disant que « le ventre de leur femmes remplacera les canons et les fusées » pour conquérir les nations occidentales décadentes. MCF est un esprit suffisamment fin pour comprendre cela.
    C’est cela la vérité MCF 68. Vous êtes assez intelligent pour savoir que là est la vérité et que la foi est une chose. La réalité géopolitique en est une autre. Si vous n’avez pas la foi don de Dieu, et que vous considérez que l’avortement est un bien et un progrès, vous verrez ce que lui proposent les islamistes. D’après un sondage récent 50 % des jeunes se disent placer l’islam avant les lois de la Ripoublique. Normal…avec les chef comme nous avons dont Chrac sur lequel on verse des larmes de crocodile.
    Ce n’est pour moi que j’ai peur mais pour mes petits enfants. Vu mon âge, le Bon Dieu m’épargnera de voir cela. Mais l’avenir est sombre ans une société privée d’idéale avec les soit-disant valeurs de la République auquel tout le monde fait appel de manière incantatoire.

    • Cher Docteur,

      Comme Rousseau je crois que l’homme est bon par nature. Si l’avortement était ce crime horrible que certains dépeignent, les gens se seraient levés contre cet état de fait. L’avortement existe dans de nombreux pays. Forts différents des uns des autres par leur culture et leur religion. Mais ils ne se sont pas levés un matin en se disant nous allons tous devenir des assassins
      Les modalités sont différentes mais ce n’est pas un crime. Chose que les français ont très bien compris. Et notamment les militants anti IVG 2.0. C’est pourquoi pour respectable que soit votre combat il ne sera pas couronné de succès.

      Après à titre plus personnel je considère que la suppression du délai de réflexion et l’allongement de 10 à 12 semaines est une idiotie. J’aurai préféré que l’on mettre des moyens dans les campagnes en faveur de la contraception. Vous avez déjà consulté les sondages sur les connaissances des jeunes en matière de sexualité ? Elles peuvent être mesurées par un chiffre voisin de zéro

      L’avortement n’est pas un acte anodin, et c’est pour les femmes, certainement la décision la plus importante et la plus difficile de leur vie.

      Je ne vis pas au pays des bisounours. Notre pays vit des moments difficiles. Et je ne crois pas que nous puissions compter sur nos politiciens pour nous en sortir.
      La faiblesse de notre démocratie c’est également aux heures difficiles de ne pouvoir prendre des décisions qui font mal à tout le monde. (Abbé Pierre)

      • « Si l’avortement était ce crime horrible que certains dépeignent, les gens se seraient levés contre cet état de fait. » Il faut dire : Si l’avortement n’était pas ce crime horrible que certains dépeignent, il n’y aurait pas de tabou de l’avortement, on aurait le droit de voir en clair ce qui se passe lors d’un avortement et ce que devient le produit de l’avortement, ce que les videos scandale de Planned parenthood ont montré : il ne s’agissait pas d’amas de cellules, mais de petits pieds, de petites mains, de petits poumons, etc. en vente à la découpe.

        MCF68, vous êtes, comme tous les promoteurs de l’avortement, un hypocrite englué dans le mensonge et le déni. Avec l’étouffement de la conscience et l’endurcissement du cœur, les promoteurs de l’avortement s’attachent à banaliser le crime pour en faire un acte « normal dans la vie d’une femme ».

        Parlons du syndrome post avortement : troubles psychiatriques, pensées suicidaires, etc. Nous sommes nombreux à les avoir constatés. Pourquoi ne pas lancer une étude sur le sujet ? Avec 220 000 avortements par an, il y a une vraie matière. Mais là encore, il faut étouffer les consciences. Silence, on tue.

        • @ Solène,
          Il n’existe pas d’intervention médicale sans risque. Toutefois, des études réalisées sur des milliers de femmes montrent clairement que le taux de complications sérieuses de l’interruption de grossesse est minime:
          Pour les interventions effectuées dans les premiers mois de la grossesse, le risque de complications physiques sérieuses se situe en-dessous de 1%.
          Le risque est nettement inférieur à celui de l’accouchement, seule alternative.
          Aucune preuve n’a été établie ni d’une augmentation de la stérilité, ni d’un taux plus élevé de cancer du sein chez les femmes ayant subi une IVG, ni d’un risque augmenté pour les grossesses ultérieures. Quant à la prématurité lors d’un accouchement ultérieur, les résultats des études scientifiques diffèrent, quelques unes relevant un risque légèrement accru.
          Peu de complications et séquelles à long terme physiques
          On n’a pas constaté, chez les femmes ayant subi une IVG, de troubles psychologiques plus fréquents que dans la population en général. Le « syndrome post avortement » (PAS) est une invention des milieux anti-avortement.
          Les femmes qui ont été contraintes de mettre un enfant au monde contre leur gré, ainsi que les enfants non désirés, souffrent plus souvent de troubles psychiques et psychosomatiques que les femmes ayant avorté ou les enfants désirés.

        • MA Guillermont says:

          Est-ce qu’un avortement entraîne des problèmes d’ordre émotif , psychologique et psychiatrique ?

          Oui , l’avortement peut produire de graves de graves problèmes d’ordre émotif :
          Sentiments de regret :
          Chez de nombreuses femmes , on a constaté de profonds sentiments de regret et même d’amour pour l’enfant qui  » aurait dû naître « .

          Anxiété et dépression :
          Par rapport aux femmes adultes , les jeunes adolescentes sont davantage amenées à souffrir des séquelles psychologiques à court terme . Même si la première réaction d’une femme avortée est celle du soulagement , les sentiments d’anxiété , de regrets et de dépression s’ensuivent rapidement .

          Syndrome post – avortement :
          Dans certains cas les femmes réagissent au traumatisme de l’avortement de manière similaire aux troubles de stress post – traumatique que l’on retrouve e chez les anciens combattants .
          Souvent les premiers symptômes se manifestent plusieurs années après l’avortement , lorsque la femme commence à accuser des problèmes qui ne s’étaient pas produits avant , comme des flash-back , faible estime de soi , troubles du sommeil , émotions engourdies , difficultés de concentration

          Le Dr Vincent Rue , un psychiatre américain qui étudie le syndrome post – avortement , depuis plus de vingt ans , cite ces problèmes ultérieurs :
          – Dépression
          – inclinations au suicide
          – relations sociales brisées
          – usage de drogues
          – abus d’alcool
          – problèmes sexuels
          – phobies
          – grossesses nerveuses
          – stérilité
          – anorexie
          – etc …
          Plus la femme nie que l’avortement a tué son enfant , plus ses réactions sont dramatiques .

          Je n’ ai pas abordé , volontairement , la thématique des complications et pas des moindres qui peuvent arriver à une mère suite à un avortement …qu’elles soient immédiates ou tardives .
          Je n’ai pas abordé , volontairement , les graves réactions négatives du géniteur qui souffre aussi d’un profond bouleversement lorsqu’il se rend compte que son futur bébé à été tué.
          Émotion et culpabilité d’autant plus importante que la loi lui interdit d’exercer tous les pouvoirs qui lui permettraient de protéger la vie de son bébé à naître .

          • Étonnant comme tout cela était pudiquement passé sous silence quand l’avortement était interdit. Mais se pratiquait au fond de caves humides par des femmes désespérées.

            le docteur Rue est connu pour être un opposant de l’avortement. En soi ce n’est évidemment pas condamnable, mais pose la question de son impartialité.
            D’ailleurs ses travaux n’ont jamais trouvé d’écho dans les revues à comité de lecture.

            J’ai beaucoup plus de respect pour CharlesEverett Koop qui bien qu’opposé à l’avortement pour des raisons personnelles a toujours refusé a refusé d’affirmer que les procédures d’avortement effectuées par des professionnels médicaux qualifiés posait un risque important pour la santé des femmes.

            • MA Guillermont says:

              Je vais vous confier un secret …
              – Les caves , ça m’a toujours fait peur .

              Question parti pris , j’en connais un autre …

              En citant Charles everett Koop , vous faites intervenir un administrateur de la Santé Publique , alors il était de son intérêt de ne pas reconnaître les risques induits par l’avortement .

              • Administrateur de la santé publique nommé à ce poste par Ronald Reagan. Dont les positions « pro avortement » étaient évidentes

                Koop a su résister aux pressions politiques. Et avoir un point de vue scientifique plutôt qu’un point de vue doctrinale.

                Ce que Rue n’a jamais su faire.

              • MA Guillermont says:

                Pour ceux qui s’engagent pour le respect de la vie , il n’y a qu’une manière , celle de faire parler le bon sens et la vérité et ne pas se fourvoyer .
                Vous avez le chic pour répondre à côté de la plaque …

                • Et c’est ce que Mr Koop a fait. Il a laissé parler la vérité scientifique.
                  La vérité (celle de la science pas celle des doctrines religieuses) est que la communauté scientifique dénie toute réalité scientifique à ce syndrome.

                  • MA Guillermont says:

                    Mr Koop , MDC68 et tous les hommes scientifiques de la planète feraient bien de se taire lorqu’ils traitent d’un syndrome qu’ils sont dans l’incapacité de tester , vous les Maîtres es hypothèses …
                    Rideau … rouge !
                    Couleur Sang .

                    • Ce syndrome a été étudié et les conclusions sont sans appel. Que vous ne l’acceptiez pas ne rend pas ces études caduques.

                    • MA Guillermont says:

                      Études à sens unique …
                      Tout va bien , dormez tranquille , ON s’occupe de vous .
                      Pourquoi écrivez – vous « que vous ne l’acceptiez pas ne rend pas ces études caduques …?
                      L’expérience professionnelle et sociale des personnes féminines que je côtoie démontre les blessures inouïes qu’elles portent …
                      Une jeune femme athée dernièrement à souhaite rencontrer un prêtre en confession et son compagnon l’a accompagné pour la même raison …
                      Plein d’exemples , tous différents et au bout toujours la même souffrance , qu’elles ont énormément de mal à faire passer , même celles qui croient que ce n’est pas une vie .

                    • J’ai dû manquer de précision dans mon explication. Il n’y a pas de syndrome post avortement. Çà ne veut pas dire que les femmes ne souffrent pas. Les études disent simplement que les femmes qui ont avorté ne se distinguent pas quant à leur bien-être psychologique des femmes qui ont mené à terme une grossesse non planifiée. Ni plus ni moins. En fait ce n’est pas la science que vous critiquez mais ces résultats qu’elles montrent quand ils ne vont pas dans le sens de votre doctrine. Je ne sais que çà n’est pas facile à accepter. C’est pourquoi j’ai une grande admiration pour des personnes comme Mr Koop qui pour des raisons qui lui sont personnelles était contre l’avortement mais à su aller au delà de ses convictions. Il avait il est vrai une formation scientifique.

                      En tout cas je vous dit bravo pour l’aide que vous apporter à ces femmes en détresse.
                      .

            • MA Guillermont says:

              Soyez rassuré MDC68 , vous êtes très clair dans vos propos , vous maniez à merveille les techniques de l’arsenal de la séduction , de la tromperie dans la rhétorique.
              Je donne un lien qui montrera à chacun que cet art est ancien et mérité d’être connu car il n’ a pas pris une ride : http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=2&ved=0ahUKEwil6qKy1KfPAhXJ0hoKHSrGAfMQFggfMAE&url=http%3A%2F%2Fwww.patrick-charaudeau.com%2FIMG%2Fpdf%2FDiscours_Manipulation-_Texte_Lyon_.pdf&usg=AFQjCNG62L6NTpS08ATUIeHd3cEjfFsCxw
              Quid de plus plus subtil que de se déclarer anti-avortement comme a osé le faire le Dr Koop et pourtant en nier les conséquences jusqu’à ne pouvoir jamais les remettre en cause alors que vous ne cessez de clamer que la force de la science est de savoir se remettre en question …
              Que faites – vous de l’observation et de l’expérience de tant de professionnels et autres intervenants ?
              Je ne critique pas , je m’insurge contre le déni, le mensonge dogmatique de cette dynamique criminelle sur le tout-petit et la négation des blessures à vie qu’elles infligent aux victimes de l’avortement …
              Les études , les discours , les campagnes pour le nier ne sont que basses manoeuvres et mensonges éhontés pour endormir les consciences

              • @Ma Guillermont

                Quand c’est blanc la science ne peut pas dire que c’est noir. La science veut bien se remettre en question mais ne peut pas nier l’évidence.
                Peut être que la religion le peut mais pas la science. Comme dans l’histoire de Copernic ou Galilée, les progrès de la science bousculent chaque jour les dogmes apparemment les mieux établis.
                La science, par ses méthodes, sa rigueur, son humilité (elle ne prétend pas donner des réponses immuables ou des certitudes), ses résultats concrets et vérifiables expérimentalement, donne des réponses qui sont quasi universellement admises (quasi, car il existe encore des créationnistes !). Les domaines couverts par la science sont de plus en plus larges, ce qui oblige les religions et la métaphysique à se repositionner régulièrement par rapport à elle. Et pas le contraire.
                Et il arrive que quelques fois le plus haut représentant de la plus importante religion de cette planète reconnaisse les erreurs de l’Église (Galilée) ou admet la théorie de l’Évolution.

              • MA Guillermont says:

                A vous lire , l’objectivité est vraiment un mythe , en fait bien peu de scientifiques sont objectifs !
                Vous défendez une Idéologie dominante dans le monde inverti avec acharnement bien loin de l’Esprit scientifique qui est garde-fou de la société , …

                • Rassurez-vous, il n’y aura pas d’autre affaire Galilée. L’Église a retenu la leçon, compris que la science sur son terrain, est invincible. Plutôt que de l’affronter, quand une découverte remet en cause un point particulier de son enseignement, elle préfère biaiser, reculer et, finalement, corriger le dogme.

                  • On vous a prouvé que votre vision de l’affaire Galilée est fausse;

                    Décidément, vous ne sortez pas des cordes…

                    Si on ajoute votre ignorance crasse des sources historiques comme dogmatique de l’Eglise, on obtient un condensé de manuel scolaire.

                    • Les travaux Francesco Beretta et Henri de l’Epinois vous contredisent complètement. Ne m’en veuillez pas je les jugent plus sérieux que vous. Que pouvait je d’ailleurs attendre de quelqu’un qui croit au dessein intelligent ? Mais comme vous ne les avez pas lus je me doute que vous ne puissiez pas comprendre. D’ailleurs le pourrez vous un jour ?
                      Vous devriez réactualiser vos lectures. On a fait des progrès depuis.

              • MA Guillermont says:

                Je n’ai jamais rien compris à l’affaire Galilée et je n’ai pas d’insomnie .
                Je vis avec mon temps et les combats pour la Vérité sont tellement nombreux que chacun de nous fait ce qu’il peut pour garder sa lanterne allumée et donner de sa chaleur à ceux qui en ont besoin .
                Vous tentez un dernier baroud d’honneur alors je corrige ,
                La sainte Église est celle de La Parole Vivante de Jésus-Christ Elle ne biaise pas , ne recule pas .
                L’Église est invincible et la science est au service de Dieu .

                • Je ne vous crois pas. A vous lire vous êtes une femme redoutablement intelligente. Et ce qui ne gâte rien, animée de fortes convictions. Nous ne tomberons jamais d’accord sur ce sujet. Moi je dirai que c’est la science qui a triomphé. Car c’est la religion qui doit sans cesse s’adapter et pas le contraire.
                  Notre connaissance du monde est immensément plus vaste qu’il y a quelques siècles, mais nous ne savons guère mieux répondre à la question « pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? » Il apparaît pourtant une différence majeure : désormais, la question est posée au physicien, et non plus au théologien et au philosophe. La réponse éventuelle peut ainsi être critiquée sur des bases rationnelles, et elle ne demande pas à être acceptée éternellement par un acte de foi

                  • MA Guillermont says:

                    Dieu est un Juge redoutable et il est aussi d’un Amour Infini .
                    Nous sommes tous Enfants de Dieu , créés par une Intelligence supérieure, c’est d’une évidence enfantine , pourquoi luttez-vous ?
                    La véritable intelligence est de savoir ce qui est bénéfique pour l’humain , pour ses nécessités et pour …sa conscience .
                    Nul ne peut nier qu’elle existe et qu’elle est capable de se réveiller même si tant d’artifices sont déployés pour la faire taire …
                    La vie est une merveille d’inattendu , d’inconnu , de vécu .
                    Nous n’avons rien à faire , qu’à nous servir de ce qui nous a été donné à profusion .
                    Posez – vous les bonnes questions ?
                    Comment , pourquoi , jusqu’où ira la puissance destructrice qui gouverne l’homme ?
                    Moi , j’ai choisi , aimer de toutes mon âme Dieu en premier car Il nous a aimé le premier et le servir jusqu’au bout du chemin .
                    Dans le silence et le repos , l’Esprit – Saint insuffle la connaissance divine .
                    Pourquoi croyez – vous que le monde « moderne » s’est accéléré au point de ne plus pouvoir s’arrêter …pour penser , méditer , écouter la Parole qui s’inscrit à jamais dans le coeur des hommes .
                    Prenez le temps , contemplez , la Vérité est donnée à tous .

                    • Ce n’est pas le monde qui est merveilleux. C’est nous qui sommes ignorants. Même si heureusement nous le sommes de moins en moins grâce à la… science. Seule, la connaissance réelle des forces de la nature chasse les dieux ou le dieu d’une position après l’autre.

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    La vérité est que l’avortement et la contraception mènent à la disparition de notre civilisation bimillénaire pour être par la charia.

  4. Alexandrin says:

    La liberté d’expression , oui, mais à géométrie variable.
    Cela commence à poser de sérieux problèmes de coexistence dans la société française d’aujourd’hui.
    Les pouvoirs en place travaillent à la disparition de toute opposition structurée à leur politique libertaro-totalitaire, en commençant par interdire les débats sur les sujets qui fâchent. Oui, vivement qu’ils dégagent, mais que peut-on attendre de la droite de gouvernement, ils ont aussi l’habitude de répondre à des demandes de « facilitation » du débat public sur des sujets qui gênent les puissants.
    Il n’est pas certain qu’une telle loi tienne devant les instances suprêmes de la république dans la mesure en effet où les défenseurs de la vie n’utilisent pas l’injure et se contentent de porter à connaissance des éléments factuels.
    Mais à la longue, les tenants du nouvel ordre sociétal savent qu’ils peuvent gagner le combat des idées en obligeant leur opposants à de constantes et épuisantes luttes, de surcroît couteuses. Les droits en tous genres sont bien jolis, mais la considération annexe est qu’il faut avoir les moyens de payer les frais de justice.
    Eux, ils ont l’argent, qui leur vient d’un certain nombre de financeurs occultes, ils peuvent payer des agents ou des agences pour faire ce travail. Leurs opposants se battent avec des bouts de ficelle et au détriment de leur bien être personnel. Pour combien de temps encore?
    La nécessité d’un secours divin se fait plus que jamais sentir.

    • MA Guillermont says:

      http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2016/09/19/augmenter-l-effort-d-avortement-5849857.html?c
      Merci Alexandrin , votre analyse est objective …
      Dieu donne du temps à chacun pour revenir à Lui , le temps n’est plus , les chemins se séparent à jamais pour Une Eternité de bonheur ou de malheur
      La vie est Don de Dieu , nul scientifique n’a été capable d’expliquer le Mystère de la Vie …
      Alors …hypothèse ou vérité , les faits sont têtus pour la Science « Moderne »!

      • Je déroge à ma règle de galanterie mais une question me taraude : quel âge avez vous madame ?

      • @ MA Guillermont.
        Si vous pouviez préciser ce que vous appelez le mystère de la vie.

        • Jean-Pierre Dickes says:

          MCF,
          Il y a plusieurs choses que je voulais vous dire. Mais curieusement un certain nombre de texte se rangent vers la droite avec un mot par ligne et on n’arrive pas ni a bien le lire ni à y répondre.
          En ce qui concerne le linceul de Turin, le savants ne savent pas à quoi correspondent les traces du corps qui ont été été découvertes représentant un corps humain qui manifestement a eu une passion décrite dans l’Evangile. Mais surtout personne n’est capable de les reproduire.
          En ce qui concerne la vie humaine, vous prenez n’importe quel bouquin sur le développement de l’enfant dans le sein maternel. C’est une structure organisée qui reçoit, échange avec sa mère, bouge et réagit, qui ressemble à un humain car c’est un humain.
          Je déplore la destruction des espèces, les mauvais traitement infligés aux animaux. Au Canada on n’a par exemple pas le droit de faire avorter les chiens. Le seul être qu’il est possible de dépecer vivant, de mettre en morceau vivant, c’est l’être humain. Vous qui êtes un humaniste lettré, comment pouvez-vous concilier une telle horreur avec la conscience humaine ?

          • @ jJean Pierre Dickès

            Cher Docteur,
            Concernant le suaire de Turin, je ne dit pas que tout est clair. Je dit juste que les études menées ont montrés que c’était un faux. D’ailleurs en 1988, la datation par le carbone 14 démontre finalement sans ambiguïté l’origine médiévale du suaire (XIIIe ‑ XIVe siècle), qui ne peut donc pas être considéré comme une relique authentique. Dès leur publication, ces résultats sont acceptés par le pape Jean-Paul II. En 1998, celui-ci qualifie le linceul de « provocation à l’intelligence » et invite les scientifiques à poursuivre leurs recherches. L’Église catholique, propriétaire du linceul depuis 1983, ne s’est jamais prononcée officiellement sur l’authenticité.

            Comment fabriquer un suaire : https://www.youtube.com/watch?v=iIZAFWdMZyc

            • MCF68

              – Tout le monde sait que le carbone 14 n’est pas un procédé fiable pour les textiles.

              – « « provocation à l’intelligence »
              Vous interprétez à l’envers les paroles de Jean-Paul II. C’est une « provocation à l’intelligence » parce que l’intelligence humaine est incapable d’expliquer ce phénomène qui n’a pu être expliqué par aucun scientifique.
              D’autre part, comment peuvent-ils qualifier de « faux » un objet sur lequel il y a bien l’image (non peinte) d’un homme et de son sang ? Ce n’est pas du faux sang, et les traces montrent bien un corps labouré de coups. Rien de faux là-dedans.

              – « L’Église catholique, propriétaire du linceul depuis 1983, ne s’est jamais prononcée officiellement sur l’authenticité. »
              Parce que cette Eglise est infiltrée. Si elle avait reconnue le Linceul comme authentique, elle aurait par là même proclamé la divinité du Christ, ce qu’elle ne veut pas faire, occupée qu’elle est par l’oecuménisme. Vous rendez-vous compte dans quelle contradiction elle serait ?

              • Pour vous peut être. Pas pour la science : « Les datations sont possibles sur le bois, le charbon de bois, les résidus végétaux ou animaux, le cuir, le textile, le papier, les coquillages, les ossements, les os brûlés, l’ivoire, les dents »

                http://www.ciram-art.com/fr/archeologie/carbone-14.html

                Je reconnais que j’aurai du être plus précis sur le terme de faux : A prendre dans le sens : Le suaire date du XIV siècle.

                Pour l’infiltration de l’Église (On se croirait dans un romain de Ian Fleming) ce n’est plus du domaine de ma compétence.

                • Non pas pour moi, pour les scientifiques. Les datations du carbone 14 sont possibles sur les textiles mais très peu fiables (alors qu’elles sont très fiables sur le bois par ex).
                  Renseignez-vous.

                  • Hélas non. Sinon merci de me citer vos scientifiques :

                    La datation C14 (radiocarbone) consiste à évaluer l’âge d’un matériau contenant du carbone sachant que dans la biosphère tout corps vivant comporte une quantité de carbone radioactif (C-14) constante par rapport à la quantité de carbone stable (C-12). Mais, aussitôt que ce corps meurt, il n’emmagasine plus de carbone et sa radioactivité diminue à cause du phénomène de la décroissance radioactive. Lorsqu’on connaît la vitesse de cette décroissance et l’activité moderne des matériaux, on peut mesurer l’activité (nombre de désintégrations de noyaux atomiques instables par seconde) de l’objet à dater et calculer son âge.
                    La méthode de datation c14 s’applique aux matériaux organiques contenant du carbone (bois, ivoire, os, textile, papier, …).
                    Pour tout objet antérieur à 1680 ou postérieur à 1954, on obtient une date fiable assortie d’une certaine marge d’erreur.
                    Pour tout objet dont la date se situe entre 1680 et 1954, on obtient plusieurs dates possibles caractérisées chacune par un facteur de probabilité différent (cf. importantes fluctuations de la teneur en C-14 de l’atmosphère durant ces 350 dernières années). Ce problème est dû aux modifications de l’activité solaire et à l’entrée de la civilisation dans l’ère industrielle.
                    Toute date postérieure à 1954 est aisément décelable en raison de la modification du rapport C-14/C-12 due aux essais nucléaires.

                  • @ MCF68

                    La datation au carbone 14 n’est pas fiable sur les textiles. C’est un fait reconnu par tous les scientifiques. Les différentes analyses faites au carbone 14 sur le saint-Suaire ont toutes donné des datations différentes. Ne vous obstinez pas à nier ce que la science ne nie pas.

                    • Il ne faudrait pas prendre des vessies pour des lanternes. Concernant les analyses de 1988, elles donnent toutes la même fourchette. Il est d’ailleurs notable de remarquer qu’aucune analyse sérieuse reposant sur des protocoles professionnels n’a été capable de donner une autre date que celle là.
                      La seule arme qui vous reste est de critiquer les analyses de 1988. Parce que non fondée aucune de ces critiques n’a pu être avalisées.

                  • @ MCF68

                    « La datation au carbone 14 repose sur la présence de carbone radioactif, que les organismes absorbent de l’environnement. Le radiocarbone se désintègre à un taux prévisible. Alors ne peut-on pas se reposer sur la datation au carbone 14 ?

                    Nous avons en premier lieu le problème de la contamination. Le radiocarbone moderne, créé après 1950, trouble les résultats. C’est pourquoi les dates radiocarbone s’expriment en années “before present” (B.P.) – pour lesquelles “présent” veut dire “avant 1950.” Les scientifiques se sont battus pour développer de nouvelles façons d’éliminer la contamination moderne. Une de ces méthodes, appelée ABOX, a produit des résultats étonnants. Selon ABOX, les tests actuels au radiocarbone produiraient des résultats erronés de plus de 10,000 ans ! »
                    (Réf. Barry, Carolyn. “Rolling Back the Years : Radiocarbon Dating Gets a Remake.” Science News : Dec. 1, 2007)

            • MA Guillermont says:

              http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=10&ved=0ahUKEwjU8PzbtKjPAhXHWRoKHfnHAB4QFgg7MAk&url=http%3A%2F%2Flinceuldeturin.info%2F&usg=AFQjCNGccuwYiCBBIJyYQ2gYm_uF2XSEeg
              Le Saint Suaire ne pouvait avoir été fait de main d’homme puisqu’il se comportait comme un négatif qui , une fois photographié, révélait en positif le portrait authentique d’un homme flagelle , couronné d’épines , crucifié …
              Les souffrances subies par l’homme du linceul coïncident étrangement avec celles que décrivent les Évangiles …
              La facture rudimentaire de l’étoffe , la torsion en Z ( qui va dans le sens de aiguilles d’une montre )des fils , le tissage rare et précieux en diagonale , la présence e de traces de coton égyptien , l’absence de traces de fibres animales , la surabondance de pollens venant du Moyen – Orient la présence d’aloès et de myrrhe , d’un type de carbonate de calcium
              ( aragonite ) semblable à celui que l’on a retrouvé dans les grottes de Jérusalem , une couture latérale identique à celles des étoffes juives du premier siècle découvertes à Massage ( une place -forte proche de la Mer Morte ) font remonter , de manière certaine , l’origine du tissu à la région syro-palestinienne du premier siècle .
              Ce Linceul est une relique …
              Les tâches de sang reproduisent exactement , chacune pour sa part , un écoulement naturellement formé à la surface d’une blessure , en parfaite conformité avec l’anatomie , la physiologie de la circulation et de la coagulation sanguine , avec la neuro-physiologie et les phénomènes de conduction nerveuse .
              Ce qui exclue évidemment les capacités de faussaire du Moyen – Âge puisque les propriétés et caractéristiques de la circulation sanguine ne furent connues qu’au
              XVIe siècle (…)
              …etc…etc…etc…
              Un agrandissement de l’empreinte , sur la paupière droite à permis de reconnaître l’empreinte d’une pièce de monnaie frappée sous Ponce Pilate : même dimension , même découpe , même effigie ( la houlette d’astrologue) , même exergue reconnaissable à quatre lettres bien lisibles , qu’une certaine piécette dûment cataloguée pour les années 16 , 17 , 18 de Tibere César , soit 29 , 30 et 31 de notre ère .
              Confirmée par l’analyse tridimensionnelle , la découverte s’est trouvée définitivement corroborée , en conduisant la science numismatique à un progrès inattendu .
              Quatre lettres grecques , Y CAI, suffisent , en effet , à reconstituer l’exergue TIBEPIO (Y KAI ) CAPOC ,  » de Tibère César  » , à une anomalie près : un C latin remplace , sur le Saint Suaire , le K grec initial de KAIPADOC figurant sur toutes les monnaies de collection connues jusqu’en 1980 .
              Or les recherches du Père Filas , l’ont conduit coup sûr coup , en 1981 , deux pièces de cllection frappées , sous Ponce Pilate , de la lettre C au lieu de la lettre K en initiale de KAIPADOC .
              La piécette le proclame : c’est sous  » Ponce Pilate  » que cet Homme a souffert .
              Cette « estampillés celle d’une manière éclatante, du sceau même de Ponce Pilate , l’authenticité du Suaire et l’identité de l’homme dont il a enveloppé le Corps précieux .
              Conclusion scientifique :
              Parmi les membres du STURM , seuls Kenneh Stevenson , Habermas et le médecin légiste ont osé braver le tabou et conclure à cette identité après voir fait la synthèse des travaux entrepris sur le Suaire : l’image est  » l’empreinte d’un homme connu
              -Jésus de Nazareth –
              à un moment donné de l’histoire .
              L’image est peut-être une brûlure légère .
              Comment s’est – elle produite , nous ne le saurons peut-être jamais en termes scientifiques , parce que cela implique une action divine qui dépasse les lois de la nature . »(…)

              • Çà devrait vous plaire. C’est l’analyse d’un dominicain. J’ai évité de choisir une étude purement scientifique. Il y a des hommes d’Église qui croient aussi en la science

                http://web.archive.org/web/20100511042920/http://biblio.domuni.org/articleshum/saintsuaire/index.htm

              • MA Guillermont says:

                J’ai essayé , j’ai abandonné ,
                Merci quand même pour le frère dominicain et sa voie sans issue …
                Je vous livre la conclusion du Professeur Gonella à frère Bruno au soir du Congrès de Bologne en 1989 :
                 » Cette image est techniquement inconcevable .
                Scientifiquement , elle ne doit pas , elle ne peut pas exister …
                Et pourtant le Saint Suaire existe ! »…
                Aussi ce fut pour toutes ces raisons que le STURP fut contraint de conclure à l’occasion du symposium de New London en 1981 : » aucune méthode chimique ou physique connue ne peut rendre compte de la totalité de l’image , aucune combinaison de circonstances physiques , chimiques , biologiques ou médicales ne peut non plus expliquer adéquatement l’image (…) . Ainsi la réponse à la question de savoir comment fut produite l’image et pourquoi , demeure , à l’heure actuelle et encore aujourd’hui comme dans le passé, un mystère.  »
                MCF68 , la Parole de Dieu est simple .
                Le Diable se cache dans les détails .

                • Le suaire date du 14° siècle. Fait scientifique. L’Eglise a acceptée cela. La formation de l’image n’est pas encore complètement décrite. Mais des scientifiques sont arrivés à reproduire le visage avec des techniques du moyen âge. Il semblerait même que l’on soit arrivé à faire un suaire complet.

                  • Sauf que le Saint Suaire n’est pas une image. Il n’y a aucun pigment coloré, c’est du sang.

                    • La commission réunie en 1973 à Turin a été la première à mener des expériences sur ce point précis. Le laboratoire du Pr Frache, directeur de l’Institut de médecine légale de l’Université de Modène, reçut à l’époque dix échantillons de fils prélevés sur les « taches de sang ». Les chercheurs procédèrent à des tests destinés à mettre en évidence la présence de sang. Ils firent d’abord le test de la fluorescence UV : l’examen se révéla négatif. Ils poursuivirent avec le test de la benzidine : là encore, aucune réaction. Ils firent enfin à des tests destinés à mettre en évidence de très petites quantité de sang, tel que la microspectrophotométrie. Ceux-ci furent à nouveau négatifs.
                      De fait, tous les résultats furent négatifs.

                  • MA Guillermont says:

                    Chimie

                    Les examens pratiqués directement sur le Suaire en 1978 ont permis de démontrer que l’image « n’est pas l’oeuvre d’un artiste ».

                    L’image du corps , monochrome , n’est faite d’aucun pigment , ni d’un colorant ou d’une teinture quelconque , mais seulement d’une légère dégradation de la cellulose due , à une oxydation – déshydratation des fibrillation de surface .
                    Il en résulte un jaunissement superficiel des fibres du tissu , apparenté à certaines roussissures d’incendie dont ce Linge porte la trace : les unes et les autres présentent les mêmes caractéristiques de réflexion spectrale et de fluorescence .

                    Les taches de sang sont composées d’hémoglobine et donnent un résultat positif au test de l’albumine , ainsi qu’à celui de la bilirubine . (…)

                    Le problème fondamental de l’image , d’un point de vue scientifique , est que certaines explications , qui pourraient être retenues d’un point de vue chimique , sont exclues par la physique . Réciproquement , certaines explications physiques qui peuvent être séduisantes sont complètement exclues par la chimie .

                    • Cours de chimie suite … La porphyrine, la bilirubine, les protéines et l’albumine qu’ils ont mises en évidence ne se trouvent pas seulement dans le sang : on les trouve dans de nombreuses autres substances, comme, par exemple, celles qui servent de liant à une peinture.

                    • MA Guillermont says:

                      J’entends bien , sauf que les taches n’étaient pas composées de peinture mais d’hémoglobine (molécule de protéine exclusivement présente dans les hématies , autrement appelé globules rouges qui fait partie des éléments figurés du sang … et pas des pots de peinture )
                      Sans rancune … , soyez beau joueur !

                    • J’aimerai bien mais hélas les scientifiques sont arrivés à des conclusions opposées en découvrant sur le tissu des particules d’ocre et de vermillon : l’empreinte sur le linceul serait constituée de pigments dispersés dans une solution de collagène et du blanc d’œuf, liant utilisé au Moyen- Âge (les analyses ont révélé de l’ocre, du vermillon, traces de jaune d’arsenic, de bleu outre-mer, d’azurite, de charbon de bois et de rose de garance). Selon l’interprétation du Dr McCrone, reprise par d’autres scientifiques, l’ensemble de l’image a été peinte en utilisant la technique de la détrempe : un tissu fut pressé contre un modèle masculin enduit d’ocre rouge puis du vermillon, fait à partir de sulfure de mercure, fut appliqué sur des parties du corps (poignet, bras, mains, tête et pieds) pour représenter le sang.

                      De fait, tous les tests réalisés pour détecter spécifiquement la présence de sang se sont révélés négatifs. Enfin la présence de sang est incompatible avec le fait que ce fluide a eu le temps de coaguler avant sa mise au tombeau, avec la coutume juive de l’inhumation au Ier siècle, notamment l’obligation de laver la dépouille même un jour de Sabbat et l’oindre d’aromates avant l’ensevelissement, ce qui implique que le corps de Jésus n’était plus recouvert de sang lors de son inhumation.

                    • Hélas les scientifiques sont arrivés à des conclusions opposées en découvrant sur le tissu des particules d’ocre et de vermillon : l’empreinte sur le linceul serait constituée de pigments dispersés dans une solution de collagène et du blanc d’œuf, liant utilisé au Moyen- Âge. Les analyses ont révélé de l’ocre, du vermillon, traces de jaune d’arsenic, de bleu outre-mer, d’azurite, de charbon de bois et de rose de garance). Selon l’interprétation du Dr McCrone, reprise par d’autres scientifiques, l’ensemble de l’image a été peinte en utilisant la technique de la détrempe : un tissu fut pressé contre un modèle masculin enduit d’ocre rouge puis du vermillon, fait à partir de sulfure de mercure, fut appliqué sur des parties du corps (poignet, bras, mains, tête et pieds) pour représenter le sang.
                      De fait, tous les tests réalisés pour détecter spécifiquement la présence de sang se sont révélés négatifs. Enfin la présence de sang est incompatible avec le fait que ce fluide a eu le temps de coaguler avant sa mise au tombeau, avec la coutume juive de l’inhumation au Ier siècle, notamment l’obligation de laver la dépouille même un jour de Sabbat et l’oindre d’aromates avant l’ensevelissement, ce qui implique que le corps de Jésus n’était plus recouvert de sang lors de son inhumation

                    • MA Guillermont says:

                      Expertise médico-légale :
                      Cette pièce de pur lin a donc enveloppé un vrai mort dont l’identité ne fait aucun doute : ce que l’on voit sur le Suaire , c’est l’image de Jésus-Christ flagellé, blessé à la tête comme par un bonnet d’épines serré sur les tempes et la nuque , transpercé aux poignets , aux pieds et au flanc droit , enfin couché dans l’attitude de la sépulture .

                      Ce Linceul nous est pourtant parvenu sans la moindre trace de décomposition , ni d’arrachement : les traces de sang n’ont pas été marquées par la séparation du linceul et du corps (…)

                      Physique
                      Tissu du Saint Suaire
                      Il est de lin , tissé en chevron .
                      La définition de l’image est parfaite , et TIENT EN ÉCHEC toute tentative d’imitation artistique ou de reconstitution en laboratoire
                      L’observation au microscope montre que les fibres du Linceul sont colorées individuellement et uniformément.
                      L’intensité de l’image est fonction de la densité relative des fibres colorées , et INVERSEMENT proportionnelle à la distance du corps au linge .

                      Mathématiques
                      Non seulement l’image est négative , mais elle a enregistré le relief du corps . Cette  » tridimensionnalite  » de l’image , perçue par Don Noël de Malijay dès 1898 , étudiée par Gabriel Quidor au début du XXème siècle , fait depuis 1976 l’objet de rigoureux calculs mathématiques . (…)
                      Le choc de la découverte était analogue , en effet , à quatre vingt ans de distance, pour ce physicien de l’ére spatiale .
                      La science spatiale déchiffre sur le Suaire selon le titre de sa communication au Congrès de Turin , une caractéristique unique au monde , qui lui est tout à fait propre : la tridimensionnalite .

                      Archéologie
                      L’étude archéologique indiqué que l’homme était un juif , crucifié par les Romains et enseveli selon les coutumes funéraires juives , avec cependant des particularités qui coïncident exactement avec les procédés exceptionnels qui ont marqué la Crucifixion et la Mise au Tombeau de Jésus tels qu’ils nous ont été racontés par les quatre Évangiles :
                       » Le cas de Jésus fut irrégulier , Il a été flagellé , couronné d’épines, cloué à sa Croix
                      percé au flanc ( au lieu d’avoir les jambes brisées ) enseveli avec honneur mais incomplètement , et son corps à quitté le linceul avant de se décomposer . »
                       » Le Nouveau Testament affirme que le corps de Jésus n’a pas été soumis à la corruption mais qu’il est ressuscité d’entre les morts . »

                       » Il n’y a aucune trace de décomposition sur le Suaire . De plus les taches de sang sont anatomiquement parfaites et n’ont pas été marquées par la séparation du linceul et du corps . Ce parallèle est particulièrement intéressant parce que nous possédons de nombreux suaires funéraires anciens qui montrent des tâches de corruption . »(…)
                      Stevens on calcule alors la probabilité
                       » que deux hommes aient été crucifiés et ensevelis de cette manière « .
                      En adoptant volontairement  » une approche sceptique « , il parvient au chiffre de  » 1 chance sur 82 944 000 que l’homme enseveli dans le Suaire ne soit pas Jésus .
                      Retenons la conclusion du statique professionnel :  » Il n’existe aucune probabilité pratique que quelqu’un d’autre que Jésus-Christ fut enseveli dans le Suaire de Turin

                    • Le Pr. Randall R. Bresee et d’Emily A. Craig ont d’abord peint le corps du Christ en positif sur un grand papier, puis ont placé ce papier sur une pièce de lin de même dimension ; ils ont frotté vigoureusement pour y décalquer l’image. Le « brunissage » comporte exactement les mêmes caractéristiques que le « suaire ».
                      L’Américain Joe Nickell s’est, lui, servit d’un bas-relief, se souvenant peut-être de l’analyse tridimensionnelle du S.T.U.R.P… Il a trempé son drap dans de l’eau chaude, l’a appliqué sur un bas-relief, puis, une fois qu’il était sec, l’a frotté avec de l’oxyde de fer. Le résultat obtenu est saisissant. Et il a l’avantage d’être à la portée de n’importe quel gamin de cours élémentaire….
                      Toutes ces techniques sont compatibles avec la technique médiévale et correspondent aux dossiers scientifiques du « suaire ».
                      Conclusion…
                      Au final, on ne peut donc que reconnaître que le « suaire » n’est plus un mystère depuis longtemps et que les sindonologues abusent de la crédulité du public, avec (parfois, souvent…) la complicité de médias peu scrupuleux en quête d’audimat.

            • François says:

              la datation au carbone 14 de 1988 n’est absolument pas concluante et même ne peut pas être prise en compte. Elle s’est faite sur un petit échantillon pris dans les réparations du Linceul, donc forcément plus récent.

              Plutôt que lire des « charlataneries », de gens qui confectionnent la preuve en fonction de ce qu’ils veulent prouver, vous devriez lire des études scientifiques sérieuses sur le sujet.

              • @ François
                L’analyse au carbone 14 est dirimante. Il n’y aucune autre analyse ayant établie une date différente.
                D’ailleurs les partisans de l’authenticité n’ayant aucune étude sérieuse à produire n’ont pu se réfugier que dans la critique de cette analyse.
                Tous leurs arguments se sont révélés infondés.

                Notez que pour une fois l’Église a fait preuve de prudence car avant cette analyse le suaire n’était absolument pas considéré comme le linge ayant enveloppé le Christ. Et qu’après l’analyse sa position n’a pas changée.

                Maintenant je serai heureux de lire vos études scientifiques sérieuses (qu’à mon avis je connais déjà)

                • Toutes les analyses scientifiques sérieuses, au sujet du tissu comme de ses empreintes (le sang de groupe AB- dont les traces coïncident avec celles du « Suaire » d’Oviedo , et de la Sainte Tunique d’Argenteuil, trace de lymphe comme de cellules sanguines à l’endroit du coup de lance sur le flanc, tissus de lin en chevrons provenant bien de Palestine, car la technique utilisée correspond, les pollens retrouvés sur le tissus proviennent aussi de Palestine, les traces de coups de fouets portent des marques d’astragales de mouton…après, le tissus du Linceul n’est pas resté dans un lieu hermétiquement clos, il a été porté en vénération par les fidèles, en Ostensions…choses qui, ajoutées à l’incendie de Chambéry en décembre 1532…ont ajouté dessus d’autres choses plus récentes, ce qui n’enlève rien à la présence réelle et prouvée des plus anciennes, mais qui rendent l’analyse au carbone 14 simplement inopérante, comme elle le fut sur des momies Égyptiennes qui furent datées au C14 avec une marge d’erreur de plusieurs siècles…Les photographies de Secundo Pia en 1898 et de Guiseppe Enrie en 1931, lors d’un mariage royale de la Maison de Savoie qui donna lieu à d nouvelles Ostensions, montrent une image en Trois dimensions, ce qui est unique.) , tendent à affirmer son authenticité. La seule analyse qui contredit ces résultats est celle de 1988, au Carbone 14 (qui mesure la période par les radiations d’un isotope du Carbone, mais qui ne marche – avec déjà une marge d’erreur – que sur des artefacts non contaminés. Il est comme si on mesurait la vitesse d’un avion de chasse avec une minuterie de cuisine autrement. Pas le bon instrument.), menée sous la direction du professeur Michael Tite, du British Museum. On sait dans quelles conditions bâclées et falsifiées eurent lieu ces analyses, dont le peu de sérieux émut même la communauté scientifique, pourtant peu concernée par cette relique. Le million de Livres Sterlings qui fut offert à ce triste sire (qui finit d’ailleurs par se rétracter…) par un « groupe d’homme d’affaires » anonyme pour le remercier de ses « conclusions » est un fait qui parle de lui-même. La seule « preuve » de l’inauthenticité du Linceul provint d’un mémoire de Pierre d’Arcis vers 1388 qui cependant n’apporte aucun élément de preuve à ses affirmations, prétendant avoir retrouvé un faussaire sans jamais le nommer ni dire dans quelles circonstances il fut retrouvé, circonstances donc invérifiables.

                  En fait les partisans de l’inauthenticité du linceul (qui n’est pas un suaire) n’ont que leur propre conviction pour eux.

                  • En réalité, aucun spécialiste de la technique radiocarbone n’a remis en cause les résultats des laboratoires. Le Pr Hall, du laboratoire d’Oxford, considère que ceux qui le feraient peuvent s’allier avec « les partisans de la Terre plate » Vous pensez que la Terre est plate Tchetnik ?
                    Et cette datation, contrairement aux contre-vérités (exemples : pièces sur les yeux, pollens de Palestine, traces de sang, dégradation de la lignine, raccommodage, etc, etc. – assénées régulièrement par quelques émissions, articles et/ou individus ayant seulement et sans aucune rigueur survolé le sujet) est toujours valide et validée.
                    Historiquement il a été dénoncé comme une mystification, dès l’origine au XIV siècle, par l’évêque de Troyes, Henri de Poitiers.
                    Si je reprends votre argument  » du sang AB- » sauf erreur de ma part Il faut que l’un des parents soit A et l’autre B. Félicitations… vous avez trouvé le groupe sanguin de Dieu…avec 50 % de probabilité

                  • « En réalité, aucun spécialiste de la technique radiocarbone n’a remis en cause les résultats des laboratoires. »

                    -Et si, bien au contraire.

                    Outre les recherches de Ian Wilson, la fraude du carbone 14 a été débunkée par les scientifiques Sue Benford et Joseph Marino.

                    https://www.shroud.com/pdfs/marben.pdf

                    « Le Pr Hall, du laboratoire d’Oxford, considère que ceux qui le feraient peuvent s’allier avec « les partisans de la Terre plate » Vous pensez que la Terre est plate Tchetnik ? »

                    -Si c’est tout ce que vous avez comme arguments pour vous justifier, c’est mince. D’autant plus mince que la croyance en la Terre plate est plus un hoax historique qu’autre chose. Mercie de continuer à vous enfoncer et de confirmer que vous n’êtes décidément pas plus historien que scientifique.

                    « Et cette datation, contrairement aux contre-vérités (exemples : pièces sur les yeux, pollens de Palestine, traces de sang, dégradation de la lignine, raccommodage, etc, etc. – assénées régulièrement par quelques émissions, articles et/ou individus ayant seulement et sans aucune rigueur survolé le sujet) est toujours valide et validée. »

                    -Datation au contraire invalidée dès le départ, notamment tout simplement parce que le Carbone 14 n’est pas l’instrument qu’il faut pour dater un artefact qui a été exposé à toutes sorte de contaminations et d’influences. Une momie Egyptienne datée au Carbone 14 a donné une erreur de plusieurs siècles…
                    Les autres éléments sont tellement des contre-vérités qu’ils ont été validés et prouvés par les recherches du STURP de 1978.

                    « Historiquement il a été dénoncé comme une mystification, dès l’origine au XIV siècle, par l’évêque de Troyes, Henri de Poitiers. »

                    -Dénoncé sans aucun argument autre que celui de craindre la concurrence d’une relique qui ne lui appartenait pas. Et qui se fondait sur ce fameux mémoire de Pierre d’Arcis que j’ai précédemment mentionné. Attention, il vaut mieux lire à fond ce que la déesse Wiki vous révèle…

                    De plus, le tracage historique du linceul (qui n’est toujours pas un suaire) est largement antérieure au XIVème siècle.

                    « Si je reprends votre argument » du sang AB- » sauf erreur de ma part Il faut que l’un des parents soit A et l’autre B. Félicitations… vous avez trouvé le groupe sanguin de Dieu…avec 50 % de probabilité »

                    -Négatif, tchado.

                    Outre que le groupe AB- est un des plus rares au monde (ce qui donne une probabilité plus que faibles de le retrouver sur plusieurs tissus identifiés comme datant de la même période et provenant du même lieu), la démonstration, qui est celle du STURP, se fonde sur des analyse et études plus qu’exhaustives réalisées par des gens non seulement compétents, mais aussi ayant peu de liens avec l’Eglise Catholique.
                    Si c’est un faux, démontrez-le, je vous souhaite bien du plaisir…

                    • Mais cela a déjà été démontré. Et par plusieurs aspects.

                      Les premiers doutes des scientifiques viennent de l’absence de repères formels pour identifier le parcours de la relique, entre la mort de Jésus et l’année 1355 où l’on trouve, pour la première fois seulement, la trace de cette pièce de lin, en France à Lirey (près de Troyes), dans la collégiale de Geoffroy de Charny, dont l’épouse organisa les premières «ostensions» (expositions) du linceul. Celle-ci, appelée Jeanne de Vergy, avait pour ancêtre un «croisé», Othon de la Roche, qui aurait ramené le précieux suaire du sac de Constantinople en 1204. Avant elle, aucun document ne mentionne la présence du linceul, malgré l’identification, faite encore aujourd’hui par certains partisans de l’authenticité, avec le mandylion, une relique de tissu de la ville d’Edesse (aujourd’hui Urfa en Turquie), transférée en 944 à Constantinople.
                      Déjà, l’Eglise se méfie. L’évêque de Troyes interdit les ostensions de Lirey. A la fin du XIVe siècle, le pape Clément VII les autorise, mais avec réserves. Il demande que «toute fraude cesse» et affirme que «ladite figure en représentation n’est pas le vrai suaire de Notre Seigneur»! Il faudra des conflits de propriété entre les chanoines de Lirey et les héritiers des seigneurs de Charny pour que la relique échoue, en 1453, entre les mains de Louis Ier, duc de Savoie. Elle circule alors dans plusieurs villes – Turin, Milan, Nice – , avant de se fixer définitivement à Turin à la fin du XVIe siècle. Les pressions sur le pape de Rome deviennent plus faciles. Sixte IV et Jules II autorisent le culte d’un tissu dont ils ne font même plus une représentation du linceul du Christ, mais le linceul lui-même.

                      La datation au C14 est commandée, en 1988, par l’archevêque de Turin, le cardinal Antonio Ballestrero. En effet, l’Église est prudente et la datation au carbone 14 est, de loin, la plus capable d’ébranler les convictions des tenants de l’authenticité. Et ses résultats sont formels: le tissu date du Moyen-Age, et non de l’époque du Christ.

                      Aspect scientifique : Tout d’abord il a été démontré que la très grande majorité des membres du STURP avaient au contraire des liens très forts avec l’Église catholique. Lire le livre de Joe Nickell, Inquest on the Shroud of Turin ce sujet.
                      Le Dr Walter Mac Crone docteur en chimie organique et considéré à l’époque comme le meilleur spécialiste mondial de microscopie8 car il était arrivé à des conclusions qui ne concordaient pas avec les convictions religieuses des membres du STURP. Il avait déterminé que l’empreinte sur le linceul était constituée de pigments dispersés dans une solution de collagène et du blanc d’œuf, liant utilisé au Moyen- Âge.

                      Aspect théologique (si je puis dire) : L’Église (et pas seulement les personnes que j’ai cités) encore aujourd’hui ne le reconnaît pas comme le linceul du Christ. Dans le monde juif, tout ce qui touche à la mort est source d’impureté. La sépulture doit se faire le plus rapidement possible et tout contact avec le cadavre doit être évité. Le peuple d’Israël a le sang en horreur et tout ce qui est tâché par le sang est considéré comme souillé et doit être détruit. Ni Nicodème, ni Joseph d’Arimathie, ni Pierre, ni Jacques n’auraient contrevenu à un tel interdit et gardé des linges souillés. Alors comment le suaire peut t’il exister ?

                      Aspect technique : On a pu reconstituer avec des techniques du moyen âge le visage et même un suaire entier. A lire Le saint Suaire de Turin, une solution plausible», La Recherche

              • MA Guillermont says:

                Vous ne manquez pas d’air , MCF68 vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas reçu les arguments et que vous n’avez pas su

                Pour le Saint Suaire .

                Un scoop :

                Il est authentique ,

                simplement surtout et
                parce que s’il était faux , scientifiques et ecclésiastiques tièdes auraient oublié …la Relique .
                Le combat qui se joue est un témoignage qui confirme son authenticité car si des fidèles , chrétiens vénèrent un Linge qui a enveloppé (ou non)le corps de Jésus Sauveur de l’humanité , quel est l’intérêt réel de contrer cette affirmation ?
                Si ce n’est encore une fois de vouloir combattre le Christ jusqu’à nier Sa Mort en fait et éteindre la Foi .
                Donc , le Saint Suaire est authentique et le Christianisme est la vraie religion .

                Venez donc étudier paisiblement cette question par une bonne retraite spirituelle avec le Père Marziac .

                • @ MA Guillermont

                  Je vous remercie de l’invitation. mais hélas un emploi du temps chargé, les cours ont repris m’obligent à décliner l’offre.
                  La science a parfaitement démontrée qu’il datait du XIV siècle

                  L’histoire n’a aucune trace de cet objet avant le XIV (curieux non ?)

                  Le pape Clément VII confirma l’indult donné par son légat, mais il précisa des conditions pour l’ostension. Celle-ci n’est autorisée que si on avertit les fidèles «à haute et intelligible voix» que «ce n’est pas le vrai suaire qui a recouvert le corps de Jésus-Christ, mais seulement une peinture pour représenter ce suaire»

                  Pour une fois que l’Église était en avance sur la science…

                  • @ MCF68 « les cours ont repris m’obligent à décliner l’offre. »

                    Les vacances sont nombreuses dans l’Education Nationale.
                    Rien ne vous OBLIGE donc à décliner l’invitation sinon vous-même. Voilà bien de l’esclavage envers son « Moi »…

                    • En ce qui me concerne ce serait plutôt le MESR. mais comme il est rattaché à l’Éducation Nationale vous n’étiez pas tomber loin.
                      J’ai quand même le respect de la foi, je suis d’accord que çà ne transparait pas toujours dans mes posts. Compte tenu de nos convictions personnelles nous ne nous sommes pas mariés à l’Église. est ce que tous les couples qui le font sont de sincères croyants ou est ce juste pour faire plaisir à la famille ?
                      Si j’ai décliné l’invitation peut être un peu sèchement, c’est que je ne vois pas ce qu’il pourrait m’apporter et ce que je pourrai lui apporter. Je me vois assez mal le convaincre que Dieu n’existe pas et lui me convaincre du contraire.

                  • @ MCF68 « je ne vois pas…je me vois assez mal… » etc.

                    Il est clair que vous ne faites confiance qu’à vous. Donc une retraite pourra, au contraire, vous faire beaucoup de bien.

                    • Depuis Adam se laissant enlever une côte jusqu’à Napoléon attendant Grouchy, toutes les grandes affaires qui ont foiré étaient basées sur la confiance.

                  • @ MCF68 « outes les grandes affaires qui ont foiré étaient basées sur la confiance »

                    Si c’est votre avis, on ne le changera pas, c’est certain.

                • Le pape Clément VII confirma l’indult donné par son légat, mais il précisa des conditions pour l’ostension. Celle-ci n’est autorisée que si on avertit les fidèles «à haute et intelligible voix» que «ce n’est pas le vrai suaire qui a recouvert le corps de Jésus-Christ, mais seulement une peinture pour représenter ce suaire».
                  Pour une fois que l’Église était en avance sur la science.

                  • MA Guillermont says:

                    Ma réponse est au bas de la page MCF 68 , SVP , les caractères typographiques sont trop petits et difficiles pour la lecture

      • J’ai cherché ces postes mais je n’ai rien trouvé qui me parle de votre âge. A moins qu’en bonne bigote de 68 ans vous dîtes être intemporelle. ^_^

  5. MA Guillermont says:

    Lecturant à l’instant votre post , comprenant si je ne m’a-buse , que votre humilité ne se satisFÂT(e) d’aucune des réponses apportées à toutes vos questions , et ceci bien que toutes vos réflexions fussent frappées au coin du bon sens , cela va sans dire , Souffrez que je ne vous répond-asse pas , par grand souci qu’elle ne vous convenasse nullement et vous causasse un grand tourment …

    • Hé, hé ! Vous êtes bien drôle de mettre des « -asse » ou des « Â » : pourquoi ne pas les écrire normalement sans tiret et majuscules, pour qu’ils soient raccrochés aux mots ? x) Moquez-vous, chère dame, mais je connais des personnes de 68 ans qui ne parlent pas de cette manière si désuète. ^_^ Je m’accorde à le faire pour ma part, mais pour revenir au sujet (votre âge, donc), je dirais que c’est bien dommage mais soit.

      Bonne soirée. 🙂

      • MA Guillermont says:

        Allez , j’ai certainement l’âge de votre maman …
        Apprenez à lire avec les yeux de l’âme , Elliott et vous comprendrez le pourquoi de votre question …
        Apprenez – aussi que je n’apprécie pas les moqueurs …

        • Je ne sais pas si maman a le même âge que vous. :-] Justement, quel âge avez-vous ?

          Le « pourquoi » de ma question… Pourquoi est-ce que je me pose cette question… ? Ah, je sais ! Je me pose cette question car je ne comprend pas pourquoi (si vous avez l’âge de maman) vous êtes si enfermée dans cette religion chrétienne ; pourquoi vous la suivez autant à la lettre. Ce qui m’amène à me questionner : est-ce votre unique point de repère dans votre vie, la matière qui vous rassure, ect, ect…

          Moi non, je ne les apprécies pas ! Mais vous me faîtes poireauter, alors je suis obligé de vous fouetter le sang avec ça.

          P.S : je m’appelle « Eliott », avec un seul « L ». 😉

          • Attention à votre propre orthographe.

            • Oui, oui. Merci bien, vous avez raison. ^_^ Je me relis mais il y a toujours quelques fôtes d’autografe qui restent. Je ne saurais que trop vous recommander votre conseil. 🙂

            • Et madame, non seulement les formes verbales que vous employez sont-elles truffées de fautes, mais aussi dans le contexte grammatical que vous aviez choisi il fallait non pas l’imparfait mais le présent du subjonctif. C’est dommage, puisque vous diffusez du bon sens.

              • MA Guillermont says:

                Pamino , merci à vous c’était intentionnel .

                • Eliott says:

                  Bon, et sinon : quel est votre âge ?

                  Et je remet mon message précédent :

                  Je ne sais pas si maman a le même âge que vous. :-] Justement, quel âge avez-vous ?

                  Le « pourquoi » de ma question… Pourquoi est-ce que je me pose cette question… ? Ah, je sais ! Je me pose cette question car je ne comprend pas pourquoi (si vous avez l’âge de maman) vous êtes si enfermée dans cette religion chrétienne ; pourquoi vous la suivez autant à la lettre. Ce qui m’amène à me questionner : est-ce votre unique point de repère dans votre vie, la matière qui vous rassure, ect, ect…

                  Moi non, je ne les apprécies pas ! Mais vous me faîtes poireauter, alors je suis obligé de vous fouetter le sang avec ça.

                  • En toute objectivité, c’est vous qui avez l’air « enfermé » dans la matière à toujours demander l’âge de cette pauvre dame !

                • MA Guillermont says:

                  De plus cela n’a strictement aucun intérêt …

  6. « La science ne considère pas Dieu comme une hypothèse valable. »
    Toutes les hypothèses sont valables. Puisqu’on ne peut ni prouver ni infirmer cette hypothèse, la science dit simplement: « Ce n’est pas une hypothèse avec laquelle nous pouvons travailler ». Elle ne dit pas : « l’hypothèse de Dieu est fausse », mais seulement «  dans la mesure où nous sommes des scientifiques, nous ne nous occupons pas de cette hypothèse ».

    • Je suis d’accord. J’aurai du être plus précis. Ce sont des philosophes qui ont dit que l’hypothèse Dieu était fausse.

      • @ « Ce sont des philosophes qui ont dit que l’hypothèse Dieu était fausse. »

        Et d’autres ont dit que l’hypothèse Dieu n’était pas fausse.

        • Tout a fait d’accord. ce qui prouve bien que Dieu n’est pas du tout une hypothèse évidente. Sinon elle s’imposerait à tout le monde
          Contrairement à la science qui elle est universelle.

          • L’humanité et la dignité de tous les êtres humains n’a longtemps pas fait unanimité non plus.

            Pourtant elles sont bien réelle, peu importe leur sexe ou leur couleur de peau. (Ne reste plus pour certains, de comprendre qu’elles ne dépendent pas non plus du développement ou du nombre de cellules…).

            Pendant longtemps, bien des scientifiques n’ont pas cru qu’un plus lourd que l’air pouvait voler, pendant longtemps, nul ne pensait qu’on pouvait produire de l’énergie d’un morceau de métal, nul ne croyait au concept de radiations…

            Ce qui ne les empêchent pas d’être réels.

            ≪ si vous voyagez, vous trouverez des cités sans murs, sans cultures, sans rois, sans palais, sans argent, sans même le besoin d’une monnaie, sans théâtre, sans stade. Mais personne ne peut voir de ville ou d’état sans temple saint ou sans dieu ≫
            Plutarque.

            La réalité de l’Histoire montre au contraire à quel point le concept de divinité invisible et toute puissante est universel.

            • Concernant la science c’est justement à l’aide
              de ses erreurs qu’elle a réussi a progresser. Alors que les grandes théories Relativité d’Einstein, mécanique quantique de Bohr sont unanimement acceptés
              Le concept d’une religion unique universelle n’est toujours pas abouti. Sans compter les 3 grandes religions monothéistes, il y a le bouddhisme, l’hindouisme etc.. sans compter les agnostiques et les athées.
              Ce qui était peut vrai à l’époque de Plutarque l’est beaucoup moins aujourd’hui.
              Je dirai que les 2 concepts (science et religion) ont évolues de manière inversement proportionnelle. La religion a d’abord été toute puissante et petit à petit elle a du céder du terrain.

              Après je suis d’accord sur le concept de divinité invisible et toute puissante sauf que je l’aurai mieux au pluriel. Pour le moment on a cru plus longtemps dans une multitude de dieux que dans un dieu unique.

              • @ MCF68 « Concernant la science c’est justement à l’aide
                de ses erreurs qu’elle a réussi a progresser »

                En religion catholique, c’est justement grâce aux hérésies et à tous ceux qui l’ont attaquée, qu’elle a pu progresser dans sa foi et définir des dogmes.

                • Je veux bien vous croire comme je suis moins spécialiste que vous sur les questions théologiques.Mais elle a laissé des plumes en route. Schisme avec les orthodoxes, protestantisme, anglicanisme et sur une période plus récente, sédécavantistes (mot que je ne connaissais pas avant de l’avoir lu sur MPI)

                  • Non, elle n’a pas laissé des plumes, elle s’est purifié des parasites des succursales de Satan…

                  • Mes excuses : « elle s’est purifiée » (avec un « e »).

                    • La purification n’est pas encore terminée, à lire les différents débats théologiques sur ce site. J’espère pour vous qu’à la fin il n’en restera pas qu’un (ou une).

                  • @ MCF 68 « J’espère pour vous qu’à la fin il n’en restera pas qu’un (ou une) »

                    Qui peut le savoir mis à part Dieu ? Quelquefois le monde a besoin de grandes purifications.
                    Du temps de Noé, il n’en est resté que 8 sur terre…

                  • @ MCF68 « J’espère juste pour vous qu’on ne passera pas de 8 à …zéro »

                    Votre espérance n’est pas vaine, car Dieu a promis qu’Il ne recommencera jamais un châtiment comme celui du déluge.
                    Mais ce qui compte, ce n’est pas la mort en elle-même(c’est peu de chose que de disparaître), ce qui compte c’est l’après mort.

                    • La mort n’a aucun rapport avec nous; car ce qui est dissous est insensible, et ce qui est insensible n’a aucun rapport avec nous.

                  • @ MCF68

                    C’est vrai, la mort n’a aucun rapport avec nous.

              • MA Guillermont says:

                Mais voici diverses religions qui se prétendent chrétiennes.
                Toutes mutuellement se contredisent dans des points fondamentaux . Une seule peut-être la vraie .
                Ce sera :
                – 1 : Celle qui d’abord n’admet pas les affirmations contradictoires à sa doctrine .

                – 2 : Celle qui ensuite ne s’est pas séparée de la Religion qui vient du Christ : celle qui est apostolique .

                – 3 : Celle enfin qui accomplit les caractéristiques que le Christ lui – même à décrites comme propres de Son Église : Unité, Universalité ( catholique )
                Invariabilitė ,
                ( Puisque indestructible ).
                Avec une autorité suprême de vraie juridiction . Avec une vraie autorité doctrinale .
                Construite sur la base de Pierre , prenant de Lui et de ses successeurs , les Papes de Rome , jusqu’à la fin du monde , sa solidité, son indestructibilité .
                MCF l’Église ne laisse pas de plumes , l’unique vrai christianisme est l’Église Catholique .

                Les autres religions prétendant être chrétiennes :

                – Enfin , si d’autres religions prétendant être Chrétiennes ,
                c’est-à-dire fondées par Jésus-Christ il ne faudra pas qu’elles aient été fondées sept ou huit ou dix ou quinze même dix – neuf siècles après la Mort du Christ , comme les orthodoxes (schismatiques) les protestants , luthériens, calviniste , anglicans , adventices , saludistes , …Ils ont commencé tout de même trop tard pour que le Christ soit leur Fondateur .
                Source :
                Pensez librement , l’heure est grave .

                • Mais quid de celle fondée avant ?
                  Est ce que le Judaïsme n’est pas antérieur au Christianisme ?

                  • MA Guillermont says:

                    Alors là , à vous de jouer MCF , il vous suffit de lire Le Nouveau Testament :
                    267 pages pour la Bible du Chanoine Crampon 1961
                    Jésus -Christ verbe de Dieu né Juif est venu accomplir les Écritures .
                    La racine du Christianisme se trouve dans l’Ancien Testament et le Christianisme se nourrit toujours de cette racine .
                    Mais il faut observer cependant que le concept d’accomplissement des Écritures est complexe parce qu’il possède une triple dimension : un aspect fondamental de continuité avec la révélation de l’Ancien Testament , un aspect de rupture et un aspect d’accomplissement et de dépassement .
                    « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir mais pour accomplir  »
                    Matthieu 5″:17

                    • Vous savez je l’ai lu. On ne connaît jamais assez son adversaire n’est ce pas ? Mais trop d’invraisemblances, de points illogiques dont l’énumération serait fastidieuse. En fait mais ceci n’est qu’un avis personnel, je comprends mieux le recul de la religion. Car pour beaucoup et je ne parle pas que des scientifiques Dieu est d’abord une définition, un concept, une idée, un postulat, un rêve, une envie, un besoin, un fantasme…, mais en aucun cas une existence prouvée. … un désir à ne pas prendre pour une réalité.

                  • @ MCF68

                    Un désir qui ne sort pas de nulle part.

                  • @ MCF68
                    – « Mais quid de celle fondée avant ? »

                    « Fondée avant » ?

                    – « Est ce que le Judaïsme n’est pas antérieur au Christianisme ? »

                    Non. Abraham était chrétien. Il croyait au Christ.
                    Et tous les prophètes aussi d’ailleurs. C’est pourquoi les juifs les tuaient.
                    cf Matth. 23, 37 : « Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, que de fois j’ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et tu ne l’as pas voulu! » + Luc 13, 34)

                • @ MCF68 « Les miens sortent de mon cerveau »

                  La Palice n’aurait pas dit mieux !
                  Je vois que vous n’êtes pas doué en philo, donc inutile d’avancer plus loin pour vous montrer que votre réponse n’aboutit à rien…

                  • Vous devriez lire « Biologie des passions » de Jean Didier Vincent. Vous verrez çà aboutit bien a quelque chose.
                    Pour la philo quand je me regarde je m’inquiète. Quand je me compare je me rassure. Mais bon n’est pas Kant ou Nietzsche qui veut.

                  • @ MCF68
                    – « n’est pas Kant ou Nietzsche qui veut »

                    Heureusement ! :))

                    – Le cerveau n’est que matière…

              • mortderire says:

                C’est embêtant que la science n’avance que par ses erreurs. Cela prouve qu’elle en fait plein et que ce qui est vrai aujourd’hui sera faux demain.

                Et donc, comment s’y fier ? Certains scientifiques sont athées, d’autres croyants, ce n’est donc pas la science qui les départage en matière de foi.

                La religion catholique c’est l’inverse: ce qui était vrai hier l’est encore aujourd’hui et Dieu est toujours Dieu. La Parole de Dieu est immuable.

                L’Evangile est aussi vrai aujourd’hui qu’il y a 2000 ans.

                • Mais justement la science ne peut pas les départager. La science ne peut pas prouver que Dieu existe. Ou qu’il n’existe pas.
                  Par contre elle a prouvé que notre univers a un début, que notre planète n’a pas été crée en quelques jours, que nous sommes le résultat d’une évolution et pas d’une génération spontanée.
                  Quand à la parole de Dieu immuable je vous renvoie à l’un de mes posts. Parce que au cours de l’histoire il n’y a rien eu de plus changeant que cela. Des religions différentes ont fleuri tout cours de l’histoire et pas seulement pendant 2 000 ans.
                  Vous êtes convaincu que l’Évangile est dans le vrai. Un juif et un musulman le sont tout autant que vous au sujet de leurs livres saints.
                  Par contre que le scientifique soit juif musulman catholique ou athée il enseignera de la même façon la mécanique quantique ou la théorie de la relativité.

                  • @ MCF68
                    -« Par contre elle a prouvé que notre univers a un début »

                    Nous le savions avant que la science ne le découvre.

                    – « que notre planète n’a pas été crée en quelques jours »

                    La Bible ne dit pas le contraire. cf 2 Pierre 3, 8 : « Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. »

                    • Même mille ans çà n’est pas suffisant. Concernant le fait que notre univers a un début,bien d’autres croyances beaucoup plus anciennes que la bible le disait déjà.
                      Et la théorie de l’évolution qui montre que nous ne sommes pas une création divine, prévue aussi ? Le fait que nous ne sommes pas le centre de l’Univers ?

                  • @ MCF68
                    – « Même mille ans çà n’est pas suffisant. »
                    C’est drôle, vous avez vraiment un esprit carré, cartésien;vous prenez tout au pied de la lettre.
                    En fait, st Pierre aurait pu dire 2000 ans, cela n’a pas d’importance. C’est une image pour montrer que le temps n’est rien pour Dieu.

                    – « bien d’autres croyances beaucoup plus anciennes que la bible le disait déjà »
                    Donc, la science ne nous apprend rien de nouveau.

                    – « Et la théorie de l’évolution qui montre que nous ne sommes pas une création »

                    Ah ça, ce n’était pas prévu. Il est difficile d’imaginer que l’homme va EVOLUERen devenant absurde.

                    – « Le fait que nous ne sommes pas le centre de l’Univers? »
                    Ce qui compte, c’est que nous le sommes pour Dieu. C’est pour nous qu’Il s’est incarné.

                    • Et après on s’étonne que les scientifiques soient très majoritairement athées. En fait on comprend ce que l’on en a envie. On y trouve ce qu’on y apporte. Et vu que la bible et l’église se sont visiblement trompés en nous disant d’où nous venons, comment peut-on les croire quand ils nous disent ou nous allons va ?

                  • @ MCF68 « Et vu que la bible et l’église se sont visiblement trompés en nous disant d’où nous venons »

                    Visiblement, l’Eglise et la Bible ne se trompent pas. Dieu ne peut pas nous tromper. L’erreur est incompatible avec Lui. Errare humanum est.

                    • C’est sûr. C’est tellement vague et imprécis que chacun peut y trouver ce qu’il veut. Pas étonnant qu’il y ait tellement d’interprétations différentes (orthodoxes, anglicans, baptistes..+ tous ceux que j’oublie)

                  • @ MCF68

                    Ce n’est « vague et imprécis » que pour un esprit embrouillé comme le vôtre.
                    Le but de Dieu était de se révéler aux hommes, pour les faire participer à sa vie divine, pas de leur faire un cours de science.
                    C’est simple à comprendre, non ?

                    • Tellement embrouillé que c’est sans doute pour cela que las athées et les agnostiques sont de plus en plus nombreux.

                  • @ MCF68 « tellement embrouillé que las athées et les agnostiques sont de plus en plus nombreux. »

                    Exactement. Si tous les profs sont comme vous, cela se comprend.

                    • Tous les profs je ne sais pas. Mais il est vrai que 93 % des scientifiques se déclarent athées ou agnostiques.

                  • Merci, vous confirmez donc mes propos.

                    • Absolument. La vraie question serait de se demander pourquoi. J’ai bien une réponse mais je crois qu’elle ne vous plairait pas.

                  • Il faut lire : « la réalité a remplacé l’illusion ».

                • @ MCF68 « J’ai bien une réponse mais je crois qu’elle ne vous plairait pas »

                  J’ai aussi une réponse.

  7. Jean-Pierre Dickes says:

    A MCF 68
    Je pense qu’il faut relativiser la science. En effet elle évolue sans cesse. Je vois en médecine : vérité d’un jour est erreur le lendemain. Je vous donne un exemple précis. Un prof de médecine a lancé l’idée de mettre les bébés sur le ventre dans leur berceau pour leur éviter de s’étrangler. II a fallu dix ans pour se rendre compte que c’était la cause de la mort subite du nourrisson.
    On s’émerveille devant des IPAD. On vient de se rendre compte que leur usage faisait de nos enfants des crétins. Le QI moyen des mineurs a chuté de 4 points en cinq ans. Ajoutons la télé et Internet. Tout cela transforme nos enfants en abrutis complets. Je vais vous faire une confidence : ne n’ai pas la télé (3% de la population). Mes enfants sont tous brillantissimes car ils ont été élevé sans télé.
    Ce type de science est fait pour transformer les citoyens en moutons tout juste bons à se faire égorger.

    • @ Jean-Pierre Dickès
      Concernant l’évolution de la science je suis bien évidemment d’accord avec vous. Évidemment il y a des domaines (médecine) ou malheureusement l’erreur se paye au prix fort.
      Concernant nos chères têtes blondes je serai moins sévère que vous. Mes enfants ont la télé. Mais c’est une seule télé pour la famille. Je ne pense qu’ils sont des abrutis complets.
      Je vois plutôt internet comme un outil. Le pire côtoie le meilleur. C’est ce que nous déciderons d’en faire qui est important en fin de compte.

      • Jean-Pierre Dickes says:

        Cher Monsieur,
        Je ne dis pas que ce sont des abrutis complets. Mais de futurs moutons du mondialisme. Quand vous voyez la place qu’a pris le sport dans l’esprit de Français. Il passe avant tout. Des coups de pieds dans une balle c’est plus important qu’apprendre l’histoire et la littérature. Le QI des enfants a diminué de quatre points en 10 ans. l’avenir est à ceux qui n’ont pas la télé. Un livre vous intéresserait ; il est écrit par un médecin. Télévision lobotomie.Simple à lire. Mais terrifiant. Oui la télé lobotomise et nous fait perdre la notion de liberté que Dieu a donnée en créant l’Homme.

        • C’est le résultat choc d’une étude menée par des chercheurs américains qui ont observé pendant plusieurs années le comportement d’enfants âgés de 6 à 10 ans : ceux qui restent trop longtemps devant un livre auraient par la suite beaucoup de difficultés à se concentrer devant un écran.
          Les résultats sont alarmants : 98% des enfants qui passent leur temps à lire seraient incapables de se concentrer plus de trois heures d’affilée sur un jeu video, contre huit heures pour les enfants qui ne lisent pas. Pire, la lecture intensive aurait également de graves conséquences sur leur mémoire puisque 75% d’entre eux se révèleraient inaptes à mémoriser le scénario d’un jeu video. Enfin les enfants lecteurs seraient également beaucoup moins curieux puisque 15% seulement d’entre eux auraient envie de découvrir un nouveau jeu video après avoir joué pendant 5 heures à un autre.

          Les enfants qui lisent trop ne développeraient pas seulement des lacunes à court terme. L’étude révèle en effet que parvenue à l’âgé adulte, une majorité des enfants lecteurs (95%) serait incapable de jouer toute la nuit en réseaux. Cette étude vient donc confirmer les méfaits de l’éducation traditionnelle et la suprématie de l’éducation dite « positive ».

          En janvier dernier, déjà, une étude avait révélé que les enfants qui mangeaient des repas équilibrés à des heures régulières n’avaient ensuite plus aucun appétit pour les bonbons. Quant aux enfants qui se voient parfois opposer un « non » ferme et définitif, ils développeraient une créativité dans la colère et dans les caprices bien inférieure à la moyenne.

          • J’ai plus que du mal à croire à l’impartialité de ce sondage qui semble vouloir faire la promotion de l’abrutissement. Comme prof je peux vous assurer que la concentration en classe a nettement diminué et que les résultats s’en ressentent beaucoup.

            La capacité à s’abrutir devant des jeux vidéo n’est certainement pas la porte du succès, ni de l’équilibre, même si je reconnais aux jeux vidéo peut-être (mais il faudrait vérifier en dehors des jeux vidéo) le développement de la capacité à développer des réflexes.

            Le fait de ne plus pouvoir se décrocher de devant un écran, de cesser de manger et de réfléchir en dehors d’un écran annihile la volonté et probablement même le sens des relations, familiales ou autres..

            Les jeux vidéo éloignent de la vie réelle quiet cela tourne souvent à l’addiction.

            Par ailleurs cela ne doit pas être très bon pour la vue.

            • @ Marie

              Je m’en excuse à l’avance. Cette information était complètement bidonnée. Elle venait d’un site parodique « Le Gorafi ». Je pense que l’humour sous-jacent vous a échappée.

              D’un collègue à une autre collègue, je suis cependant d’accord avec vos remarques.

  8. MA Guillermont says:

    Vous avez la main lourde ce soir , …
    Clément VII , anti-pape , tyran paranoïaque allant jusqu’à torturer puis assassiner les cardinaux qui l’avaient élu et songeait à le remplacer …
    Ma foi à vous de croire à ce tissu d’âneries Wikipedia et consorts sur le Saint Suaire .
    Par contre , un scoop encore :
    La France possède sur son territoire le Saint Suaire de Cadouin , pas de polémiste, alors respect et piété .
    http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=10&ved=0ahUKEwji_e-Wn7DPAhWDVxoKHW1MBxkQFgg7MAk&url=http%3A%2F%2Fechodesseptroutes.over-blog.com%2F2016%2F08%2Fincongruite-historique.html&usg=AFQjCNFmehnvzgp40cbgu4iXBfRNlE4jMw

    • Mais élu pape non ? Après dans le contexte de l’époque il ne devait être ni pire ni meilleur qu’un autre.
      Suaire de Cadouin … Les récentes études du R.P. Francez ont résolu la question de l’authenticité — ou plutôt de la non-authenticité — du Suaire de Cadouin. Il ne s’agit donc pas ici de rompre des lances en faveur d’une antique croyance, mais, simplement, d’esquisser, à la lumière des faits nouveaux, une brève histoire de ce qui fut, durant plus de sept cents ans, la plus célèbre des reliques du Périgord.
      Lire « Un pseudo-linceul du Christ, 1 vol. in-8° de 60 P. avec 6 planches, Desclée, de Brouwer et Cie, Paris, 1935 « …; Désolé

      • Philibert says:

        Le troll continue à nous saouler. Quand c’est nous qui citons un livre d’un scientifique prouvant la véracité du Saint Suaire de Turin, ce n’est pas recevable par monsieur le troll. Mais c’est quand lui…

        Bon, va squatter Le Monde.fr et les Décodeurs, c’est ton niveau intellectuel.

      • MA Guillermont says:

        « Mais élu pape non ?
        Absolument
        Clément VII aimait la vie mondaine , il menait un train de vie fastueux .
        Son neveu , le jeune Cardinal Pierre de Luxembourg , un saint , manifesta tant de piété que sa vie fut écourtée par les pénitences et les privations .
        « Car il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus « .
        Matthieu 24:12
        Nombreux sont les chemins , un seul mène au Ciel .
        Je me permets d’insister , vous devriez ouvrir le lien .
        C’est très court -2 mn et …

  9. @ MCF68 « Le résultat obtenu est saisissant » (c’est la réponse d’un de vos commentaires en colonne)

    Vous l’avez vu le résultat ? « Saisissant » dans quel sens ? C’est une grossière image, un brouillon de cours élémentaire, en effet. Aucune comparaison possible avec le Linceul qui est net !

    • Le Pr Luigi Garlaschelli qui vient de publier sa méthode de reproduction du suaire de Turin dans le Journal of Imaging Science and Technology.

      Site sindone weebly.com./reproduction.htlm. (Désolé le lien ne semble pas passer)

      • Il aurait fallu qu’au Moyen-Age, ils connussent la photo et tout ce que l’on connaît aujourd’hui seulement comme méthode de « reproduction ».

        • C’est justement là l’intérêt. Il a utilisé des techniques du moyen-âge.

          • Pas possible ? Il aurait fallu qu’il connusse le Saint Suaire. Cet homme qui a fabriqué ce faux, c’était un devin et un génie. Ah c’est beau la science-fiction, j’aime bien moi aussi.

            • Pas du tout. C’est même assez simple. Je suis sympa je vous donne la recette :
              Il vous faut d’abord un homme, de préférence grand et maigre comme celui du suaire. Promettez-lui qu’il ne risque rien et qu’il œuvre pour la science. Peu importe la tête qu’il aura car le visage du suaire, qui n’a pas les proportions tridimensionnelles d’un visage humain recouvert d’un linge, a très probablement été obtenu à partir d’un bas-relief assez plat. Pour votre expérience, un masque en plastique de capitaine Haddock (sans casquette mais avec perruque) fera l’affaire… Vous avez votre cobaye ? Ecce homo. Allongez-le, tout nu, les mains sur le pubis, sur la moitié d’une pièce de lin clair de 4,4 mètres sur 1,1. Recouvrez-le de l’autre moitié. Ensuite, à l’aide d’un chiffon imprégné d’ocre rouge et d’un zeste d’acide pour simuler les impuretés présentes dans la préparation de l’artiste médiéval, tamponnez toutes les zones en relief. C’est ce processus de frottement avec cette mixture, comme l’a expliqué Luigi Garlaschelli, qui, en attaquant le tissu, crée l’image fantôme du suaire. Après le côté pile, faites le côté face. Sortez ensuite votre bonhomme de là, étendez la toile bien à plat et complétez, toujours en frottant avec votre tampon, les zones mal teintes, afin d’obtenir un rendu uniforme, artistique, analogue à celui du suaire de Turin. N’oubliez pas d’ajouter quelques stigmates (traces de clous aux poignets et chevilles, d’une couronne d’épines sur la tête, de coups de fouet dans le dos et d’un coup de lance dans le flanc). Et voilà, le tour est joué.
              Mais, me direz-vous, vous avez une espèce de tableau rouge, ce que le suaire “véritable” n’est pas. C’est juste. Il faut se débarrasser de l’ocre. Vous avez deux solutions : soit attendre quelques décennies ou quelques siècles que le pigment tombe, ce qui a dû se passer avec le suaire de Turin, soit vieillir artificiellement votre tissu. Pour ce faire, mettez votre suaire dans un four, température 140-145°C, pendant trois heures. Puis lavez votre drap afin que l’ocre s’en détache. Cette fois, c’est bon : une silhouette fantomatique se distingue à peine sur le lin. Etendez votre suaire, photographiez-le et regardez le négatif. En quelques heures et avec une très simple recette de chimie, vous avez résumé sept siècles d’histoire.

              • @ MCF68

                Lorsqu’on croit à la science-fiction, rien ne pourra vous en éloigner. Et vous vous dites scientifique ? La bonne blague…
                Les traces d’ADN ? Le pollens ? Les clous dans les poignets ? La photo, quelle photo ? Elle n’existait pas, etc. etc. etc. Vous ne connaissez pas le sujet, ça crève les yeux.
                Et puis, si ce faussaire a fait une copie, c’est que ce n’est pas l’original.
                Il est difficile de croire que vous enseigniez la science. Science-fiction, oui, mais guère plus.

                • Il n’y aucune preuve scientifique montrant que ce linceul soit autre chose que venant du XIV siècle. Les tenant de l’authenticité ont été incapables de produire autre chose que des critiques de méthodes scientifiques rigoureuse. Et ce n’est pas de la science fiction.. mais de la religion-fiction.

                  • Il y a, au contraire, de plus en plus de preuves que la date au carbone 14 est fausse. Il faudrait vous informer, au lieu de rester dans le passé.

                  • Je vous ai mis des liens, mais le post doit être dans le modérateur…
                    Vous pouvez chercher vous-même avec Pierre de Riedmatten (par ex sur TV Liberté).

                    • Je ne connais pas Pierre de Riedmatten. Mais dans son interview il ne fait que reprendre des poncifs éculés : mauvaise analyse C14 etc….
                      En 1988 des datations par carbone 14 avec un protocole extrêmement précis ont indiqué que le suaire datait en fait du Moyen-Âge. Cela n’est guère surprenant car les reliques faisaient alors l’objet d’un vaste trafic, de vols et de fabrications en tous genres. Si l’on assemblait toutes les reliques connues de certains saints, ceux-ci se retrouveraient avec quatre jambes, trois bras, deux têtes… L’Église catholique ne s’y trompe pas. Même si elle apprécie la ferveur et la fascination provoquées par le Suaire, évoqué aujourd’hui même par le Pape, elle se garde bien d’affirmer de façon péremptoire son authenticité.

                  • Sur la tridimensionnalité unique de l’image du Linceul de Turin :
                    http://www.linceul-turin.com/science-saint-suaire-linceul-turin/photos/3D.html

                    • Une autre balle dans le pied : L’information tridimensionnelle du « suaire » est-elle au moins assurée ? En partie, oui. Mais il est faux de déclarer qu’elle prouve que le « suaire » a enveloppé un corps humain.

                      Pour démontrer que le « suaire » comporte une telle propriété, les sindonologues ont reporté les détails de l’image sur une toile taillée aux dimensions du « suaire », dont ils ont recouvert un de leur collègue officier. Ils ont mesuré sur ce drap les distances corps-tissu et les ont ensuite comparées aux différences de densité relevées sur le «suaire ». Puis, le Dr Jackson a demandé aux laboratoires Sandia de passer l’image du « suaire » dans un analyseur d’images VP-8, un appareil qui présente la particularité de traduire l’intensité lumineuse en termes de distance.

                      Or lorsque les sindonologues ont mesuré l’intensité de l’image du « suaire », ils ont obtenu une image de qualité plate qui ne correspond pas au relief d’un corps humain,mais à celui d’un simple bas-relief. Comme ils n’étaient pas satisfaits de cette image, ils ont donc décidé d’en modifier le plan de référence. Et cette modification, qui implique des ajouts multiples, correspond exactement à l’image d’un corps. Les sindonologues ont donc introduit dans leur appareil de mesure le corps qu’ils voulaient trouver à la sortie Les données ont été trafiquées ».

                    • C’est çà vos scientifiques ??????. Une assemblée d’écclésiastiques. Vous ne connaissez rien à la science c’est certain. Mais au moins vous avez le sens de l’humour. Malheureusement çà ne remplace pas. J’arrête là, je tiens pas à vous accabler. Je ne tire pas sur les ambulances.

                  • @ MCF68

                    A l’évidence, vous n’avez rien écouté, ni lu, qui aurait permis que l’on puisse prendre vos « arguments » au sérieux.
                    Restez dans la science-fiction, (ou sur des découvertes au carbone 14 qui datent de plusieurs années et dont les résultats sont complètement abandonnées), si vous ne voulez pas avancer, cela vous regarde. Mais n’empêchez pas les autres de continuer les recherches et les découvertes qui prouvent le caractère unique et inexpliqué du linceul de Turin.
                    Votre copie de faussaire n’est qu’une copie de l’original, et on ne voit en votre « science » du Linceul qu’une science de Polichinelle.

                    (je vous aurai au moins fait connaître Pierre de Riedmatten, qui fut ingénieur au Commissariat à l’énergie atomique, et qui travailla sur le Linceul de Turin pendant + de 30 ans…et vous ne le connaissiez pas ?… Vous êtes très drôle…)

                    • Travailler sur le linceul… Il ne l’a jamais eu en main. Ni même un échantillon il n’a fait partie d’aucune des commissions qu’ils ont étudié. Tout ce qu’il a fait c’est regarder des photos. Ce qui est normal puisqu’il n’a jamais pu publier dans une revue scientifique.

                      Les analyses au C14 n’ont jamais été abandonnées. Elles n’ont jamais pu être prise en défaut. En 2011 pour qu’une seconde étude vienne confirmer cette datation médiévale. Le physicien britannique Thimothy Jull, (qui avait participé aux travaux de 1988 contrairement à Pierre de Riedmatten , confie alors qu’il a conservé un petit échantillon du suaire destiné à cette première analyse… Dans la revue scientifique Radiocarbon il montre alors, photos microscopiques à l’appui, « que les analyses ont bien porté sur le tissu originel du suaire et que rien n’a pollué la datation ». Bref, l’âge du suaire oscillerait bien entre le 13e et le 14e siècle ap. J.C.

                  • @ MCF68

                    Encore une fois, vous rabâchez toujours les mêmes âneries à propos du carbone 14, sans vouloir accepter que les dernières découvertes des scientifiques sur le carbone 14 (qui n’est pas fiable et qui donne des datations extravagantes avec parfois 10000 ans d’écart !! comme le montre la méthode ABOX :  » les tests actuels au radiocarbone produiraient des résultats erronés de plus de 10,000 ans ! » et pas seulement sur le Linceul… Permettez que l’on puisse sourire devant vos pseudo-scientifiques…).
                    Il est difficile de discuter avec quelqu’un de borné, qui reste sur ces positions de façon bornée. Vous, un scientifique ? On l’avait cru un instant, mais la réalité a fait place à l’illusion. Merci mon Dieu !

                    • Efgy, ce n’est pas votre ignorance qui est dangereuse.Mais votre illusion de la connaissance.

                • Il faut lire : « la réalité a remplacé l’illusion ».

                  • @ MCF68

                    Ce que vous appelez « ignorance », je l’appelle « connaissance ».
                    Je ne peux vous soustraire à votre science-fiction, je ne suis pas responsable de votre vie. Je vis dans la réalité, et de la réalité.
                    L’avenir vous le dira, si Dieu veut, mais surtout si vous le voulez.

                    • Quand les Églises prétendent que Dieu n’est ni montrable ni démontrable, elles ne démontrent que l’ignorance où elles sont tombées.

                  • Vous vous croyez doué pour sortir des phrases toutes faites derrière lesquelles vous cachez votre ignorance.
                    Je ne vois pas ce que viennent faire ici « les Eglises ».
                    Mais ce que vous faites semblant d’ignorer peut-être, et vous avez tort de vouloir paraître ainsi, c’est que le propre de la foi, c’est de croire sans voir, sans posséder l’objet de la croyance ; c’est une grâce. La grâce ne fait pas partie de la matière, de l’ordre naturel, c’est une participation de la vie divine, à laquelle nous sommes tous appelés parce que nous avons été créés par et pour Dieu.

              • Les clous de la Sainte Croix sans doute…
                http://www.skstream.net/series/kaamelott/saison-3/episode-39/version-francaise

                Les proto-sindonologues s’occupent t surtout de glaner des témoignages historiques en faveur de la relique. Le Français Pierre Vignon fit une comparaison entre les portraits des christs byzantins et remarqua des signes communs qui lui semblèrent accréditer l’histoire ancienne du « suaire ». Mais ce n’est qu’en 1950 que se tint le premier congrès international d’études à prétentions scientifiques consacrées au « saint suaire ». L’aspect médical du « crucifié » y fut abordé, avec en point d’orgue la prestation du Dr. Barbet, chirurgien de l’hôpital Saint-Joseph de Paris.

                A l’en croire, le Dr Barbet avaient fait deux découvertes révolutionnaires. Il avait d’abord observé que les clous de l’homme de « suaire » n’étaient pas fichés dans les paumes des mains, à l’endroit où les artistes médiévaux avaient coutume de les représenter, mais « dans les poignets ». Il avait conduit des expériences sur des cadavres qui, disait-il, avaient démontré que lorsque l’on plante des clous dans les paumes d’un homme en croix, la peau des mains se déchire sous la traction du corps jusqu’à la commissure. Si on les plante au contraire dans « l’espace de Destot » – un espace libre limité par le grand os, le semilunaire, le pyramidal et l’os crochu, c’est-à-dire là où Barbet voyait la plaie sur le « suaire » – le clou lésait le nerf médian et avait pour résultat la contraction réflexe des muscles thénariens, faisant fléchir le pouce contre la paume de la main. Or, selon Barbet, on ne voyait justement que quatre doigts sur les deux mains de « l’homme du suaire »… Comment un artiste quelconque aurait-il pu avoir l’idée de représenter ces détails anatomiques ? N’était-ce pas la preuve, par l’observation médicale, que le « suaire » avait bien contenu le corps d’un homme ?

                Malheureusement pour lui et malgré ce qui est répété dans tous les congrès de sindonologie – la plaie dans la main ne se situe pas à l’endroit déterminé par Barbet, c’est-à-dire au niveau du poignet, mais au contraire dans la paume de la main. En 1534, à l’occasion du raccommodage faisant suite à l’incendie qui avait en partie endommagé le « suaire », les sœurs clarisses de Chambéry l’avaient d’ailleurs noté, puisqu’elles écrivirent dans leur rapport : « Les ouvertures des clous sont au milieu des mains longues et belles, d’où serpentent un ruisseau de sang depuis les côtes jusqu’aux épaules. »

                Le Dr Zugibe fait de nos jours remarquer que « si le nerf médian était blessé, causant une stimulation mécanique comme le proclame Barbet, cela ne pourrait entraîner le pouce à l’intérieur de la paume de la main ». Le Dr. Ernest Lampe, l’un des plus grands chirurgiens de la main au monde, rapporte ainsi que lorsqu’il y a rupture du nerf médian « il y a incapacité à fléchir le pouce, l’index et le médium », ce qui ruine définitivement la théorie de Barbet.

              • MA Guillermont says:

                J’ai annulé la réponse.
                Vous ne méritez plus que l’on vous réponde.
                Mon énergie en dépend .
                Dieu ne force personne .
                Dieu , en ces temps attire les vivants de l’Esprit .
                Votre esprit est une terre aride , enfermé dans une boîte crânienne dure comme un caillou .

                  • Efgy N’ai je donc tant vécu que pour cette infamie..

                    Elle a aussi été analysée au C14. Ils sont têtus ces scientifiques. Et en plus ce ne sont pas les mêmes que pour le suaire. On va dire qu’à part vous et ceux qui ne sont pas de la partie l’analyse au C14 faîte dans les conditions ad hoc donnent de bons résultats.
                    Et comme par hasard les analyses au C14 collent dans les 2 cas avec ce que nous apprend l’histoire. Et toujours comme par hasard (oui je sais çà en fait des coïncidences) l’Église n’en reconnaît pas l’authenticité. Pas folle la guêpe, elle sait bien que les analyses au C14 sont inattaquables dans les 2 cas. Vu que dans l’histoire elle s’est déjà tellement trompée sur les questions scientifiques Galilée , Darwin etc..

                    Et comme pour le suaire l’analyse de cette tunique est remise en cause par des gens qui ne sont pas scientifiques. Mais bon il faut bien faire marcher les librairies.

                  • Vous n’êtes pas médecin, je peux donc comprendre donc que ce livre sera hermétique pour vous. C’est la seule excuse que l’on peut trouver face à votre obstination continue de rejeter ce qui pourrait vous éclairer. Pour un scientifique humble qui progresse grâce aux erreurs, vous n’êtes pas un exemple un suivre.
                    Posez-vous des questions sur l’humilité dont vous vous vantez.

                    • Un médecin ??? qui serait spécialiste en mécanique des textiles et en datation au C14. Et plus tôt que de publier ses découvertes dans une revue à comité de lecture il préfère écrire un livre. C’est sûr c’est moins contraignant. Et çà rapporte plus. Financièrement parlant. L’analyse scientifique rigoureuse est bien plus ingrate. Mais çà au moins il l’a compris.

                • Un mensonge le reste même si tout le monde y croit, la vérité aussi même si personne ne lui accorde de crédit.

                  • Le Christ ne ment pas, vous le savez.

                    • Je ne sais pas. J’attends de pouvoir discuter avec lui. Mais j’ai dans l’idée que je vais attendre longtemps.

                  • Je le crois, car lorsqu’on fait la sourde oreille, on ne risque pas de L’entendre.

                    • Bien sûr, il y a l’autre hypothèse. J’entends très bien. Sauf qu’il n’y a tout simplement rien.

              • MA Guillermont says:

                Avant de refermer cette page …pour ceux qui veulent connaître la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ en ne se servant pas de son intelligence pour commettre de dommage pour lui – même et pour les autres :
                http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=13&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjtq8egps7PAhVBSRoKHZiWBDMQFghRMAw&url=http%3A%2F%2Fcrc-resurrection.org%2Ftoute-notre-doctrine%2Fcontre-reforme-catholique%2Fst-suaire-turin%2Fla-passion-du-christ-selon-le-saint-suaire-de-turin%2F&usg=AFQjCNET3qdZKGRyzfmaLwJzTvkqhLNKGg

  10. MA Guillermont says:

    VICTOIRE … VICTOIRE … VICTOIRE …
    Le CIEL a entendu nos prières .
    ST MICHEL ARCHANGE a gagné la bataille .
    Merci Seigneur pour la victoire que tu nous donnes !
    Merci à tous et à toutes , …
    Pas un acte d’amour ne passera sans récompense nous dit le Seigneur .
    A http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=7&ved=0ahUKEwiV2ZSR4bbPAhVGfRoKHfOvBToQFggzMAY&url=http%3A%2F%2Fwww.lequotidiendumedecin.fr%2Factualites%2Farticle%2F2016%2F09%2F29%2Fivg-le-senat-rejette-un-amendement-voulant-instaurer-un-delit-dentrave-numerique_828526&usg=AFQjCNEI7KzVPyIHcglxvmhQnM8S501-Fw sans modération

    Le Rossignol ne chante plus quand il des petits :
    politiquehttps://books.google.fr/books?id=IQwAAAAAQAAJ&pg=PA278&lpg=PA278&dq=le+Rossignol+ne+chante+plus&source=bl&ots=CfFWn53i5N&sig=wctz7mFSRQK2N0oZ7Nj0idtPpfU&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjFiqKX57bPAhVsM5oKHUAIBi4Q6AEIMjAI

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Cher Monsieur Guillermont,
      Victoire, certes ! Mais vous oubliez une chose très simple. Satan est tenace. Soyez certain qu’il reviendra à la charge. Le Sénat a rejeté l’idée de Rossignol pour des questions de forme et non de fond. Vous pouvez encore prier Saint Michel. C’est une bataille de gagnée et non la guerre.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com