franck margainLe 9 juillet prochain, la mairie de Paris va comme chaque année fêter dans les salons de l’Hôtel de Ville le début du ramadan. Cela n’a pas manqué de susciter des réactions, notamment du côté du Parti Chrétien Démocrate et de Franck Margain, conseiller d’opposition UMP du XIIème arrondissement de Paris, qui avait adressé une lettre ouverte à Anne Hidalgo, avec plusieurs élus pour lui demander de s’expliquer sur ce choix alors que d’autres fêtes, notamment chrétiennes, avaient aussi un caractère culturelle.  Selon Franck Margain, que nous avons pu contacter, la mairie de Paris n’a pour l’heure apporté aucune réponse, que ce soit de manière écrite ou par voie orale, à cette lettre ouverte.  L’élu parisien a réaffirmé son opposition à de telles festivités dans un sens unique, se disant favorable à une laïcité positive : « oui, il y a prise de parti, nous ne sommes pas dans la laïcité telle que la République la conçoit. »  Franck Margain est donc pour une implication publique dans les fêtes religieuses mais qui ne concernerait pas seulement qu’une communauté. Mais ce n’est pas tout.

Lors de la Gay Pride, Anne Hidalgo avait demandé à toutes les mairies d’arborer les couleurs de l’arc-en-ciel du drapeau LGBT sur leurs frontons : « chaque implication d’une collectivité publique pour une communauté ou une autre est un choix et entraîne une discrimination des autres communautés et leur interrogation, voir leur inquiétude. » Comme son parti largement impliqué dans la cause, Franck Margain prend l’exemple des Chrétiens d’Orient : « la mairie de Paris ne montre aucune solidarité avec les Chrétiens d’Orient massacrés dans le monde et pourtant très représentés à Paris. »

La mairie de Paris a changé de maire mais la gestion reste la même, voire pire selon l’élu parisien : « sous un apparent renouvellement, le dogmatisme est plus fort. L’équipe municipale est plus arrogante. » Anne Hidalgo ne cache même plus ses préférences pour telle ou telle communauté, sans chercher à s’en expliquer : « la mairie de Paris est dans la pensée unique et elle ne souhaite pas représenter tous les Parisiens », une posture que regrette Franck Margain. Cela n’a pourtant pas évité à Anne Hidalgo de se faire huer lors de la dernière Gay Pride par les manifestants présents.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Lettre says:

    Madame la Maire de Paris Paris 8 juillet 2014

    Place de l’Hôtel de Ville, Mairie de Paris

    Objet : Nuit du Ramadan

    Chère Anne Hidalgo,

    J’ai été longtemps compagne de lutte de votre formation. Féministe et femme de gauche, je vous ai soutenue dans vos combats passés. Mais je me pose comme beaucoup de nos concitoyens, de graves questions. Vous allez le 9 juillet ouvrir comme chaque année, les portes de la Mairie de notre capitale à cette nuit du Ramadan qui célèbre une coutume religieuse. Une Mairie, symbole de la république, est-elle le lieu d’une fête religieuse ? Cette « célébration » nous coûte à nous contribuables parisiens 70 000 euros. La Mairie est la maison du peuple laïque, elle ne saurait accueillir des manifestations de type confessionnel. Dans le même esprit , la municipalité a attribué 1,3 de subvention à l’ICI, Institut des cultures islam. Est-on bien en République française ? Par quel dévoiement de la laïcité, chèrement conquise au terme de siècles de guerres de religion, en est on arrivé là ? La laïcité n’est pas un gadget à tiroir, qu’on ouvre à la demande. C’est une grande et belle idée qui symbolise le progrès de notre espèce sur les obscurantismes. Elle forme avec l’égalité et la liberté le triptyque indissociable de l’idéal républicain. Il est incompatible avec l’esprit des religions, fondé sur la foi immobile.

    Au nom de toutes ces femmes et hommes qui n’ont pas accès à une parole censurée de fait, je vous dis mon inquiétude et mon désarroi. Je n’ai pas combattu pour le droit des femmes pendant plus de quarante ans pour voir reconnue et célébrée une idéologie, plus encore qu’une religion, l’islam, qui pratique la ségrégation de tout un sexe. Je ne me suis pas battue pour le respect de l’égalité et la justice, pour qu’on m’enjoigne de respecter une religion, fondée plus que les autres sur l’intolérance et l’esprit de domination. Le respect ne se décrète pas, il se mérite. Je ne saurai respecter ce que m’enjoint la foi, c’est la raison qui guide ma reconnaissance.

    Quand donc la gauche que vous représentez sortira-t-elle de son aveuglement ? Celui-ci nous vaut l’avancée inexorable du FN et la montée de l’exaspération pour le moment, silencieuse, de tout un peuple qui se sent relégué et ignoré par vous ? Préférer les autres aux siens conduit à la violence des uns contre les autres. Madame, je suis comme vous, fille d’immigrés, mais je me sens appartenir pleinement à cette France qui a accueilli mes parents et m’a permis d’échapper à un sort peu enviable dans mon pays d’origine, la Russie, comme dans ceux où j’ai passé mon enfance, Maroc et Afrique noire.

    Madame la Maire, à défaut de vous avoir convaincue, j’espère vous avoir touchée.

    Anne Zelensky, présidente de la Ligue du Droit des femmes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com