Il a gagné son laissez-passer agrémenté du tampon miracle pour continuer sa campagne électorale. Il a vaillamment sauté l’obstacle de la reductio ad hitlerum devant lequel Macron voulait le faire chuter. Ça y est, le candidat Fillon à la présidentielle est casher-compatible !

Il vient de passer haut-la-main son grand oral devant les instances juives de France.

Le candidat des Républicains a participé lundi soir à une conférence-débat organisée par le fameux CRIF (le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France ). Devant lequel il a promis de combattre le mal du siècle passé et à venir, l’antisémitisme, en affirmant que la lutte contre ce racisme anti-juif n’était «pas suffisante», et qu’il fallait s’attaquer «au mal à la racine».

«Il y a forcément une responsabilité des politiques» dans la montée de l’antisémitisme, «parce que, quand une société dérape de cette manière, les responsables politiques, même si c’est difficile, doivent trouver les réponses», a affirmé François Fillon. On peut se demander de quel dérapage il parle mais le flou reste de mise en cette matière. Plus c’est flou, plus on pleure.

« La société est fracturée, on voit monter les extrêmes de droite comme de gauche, le prochain Président devra la réconcilier« , a-t-il déclaré.

«Le gouvernement français fait tous ses efforts, mais ce n’est pas suffisant, a-t-il expliqué, parce qu’au fond, on ne s’attaque pas au mal à la racine. Protéger les écoles, protéger les lieux de culte, punir sévèrement les actes antisémites, c’est bien, mais ça n’éradique pas l’antisémitisme». « C’est l’éducation» qui permettra d‘«éradiquer l’antisémitisme». «Le premier échec de la République, c’est l’école. L’école n’intègre plus, l’école fabrique de l’exclusion» et «l’échec de l’école est la source première de nos difficultés», a estimé le candidat de la droite. Pique à la gauche au pouvoir dans l’Éducation nationale mais aussi façon détournée d’accuser le système de l’islamisation de la société dans les banlieues afin d’exonérer l’islam de ses responsabilités dans la montée de la violence.

Interrogé sur une possible instauration de deux jours fériés, un musulman et un juif, à la place des lundis de Pâques et Pentecôte, M. Fillon a rappelé que « les jours fériés correspondent à un calendrier chrétien ». « Les religions en France ont une histoire avec des durées différentes « , a-t-il insisté.

« Les catholiques ont eu des problèmes avec la société civile, les juifs ont eu une organisation différente avec le consistoire. Aujourd’hui l’Islam pose un problème d’intégration, nous ne pouvons pas réduire la liberté religieuse en France pour régler les problèmes que nous pouvons avoir avec l’Islam », a-t-il par ailleurs fait savoir.

Interrogé sur les valeurs du judaïsme, il a reconnu que « les valeurs du judaïsme sont les nôtres, les Juifs ont largement contribué à l’enrichissement de la France ».

Concernant par ailleurs la question de l’abattage rituel, le candidat qui avait déclaré en novembre 2016 être «favorable à l’étourdissement des animaux avant abattage» (interdit dans l’abattage casher comme halal) a lancé : «Il faut que je m’explique sur ce sujet parce que c’est un sparadrap qui me colle au doigt.»

«En France, il y a une loi qui prévoit que les animaux, avant d’être tués, doivent être étourdis. Il y a des dérogations apportées pour permettre les abattages rituels pour la religion juive et la religion musulmane. Je ne veux surtout pas remettre en cause ces dérogations. Il ne s’agit en aucun cas de changer quoi que soit aux dérogations, mais celles-ci ne doivent pas devenir la règle», a-t-il déclaré.

Concernant la politique européenne et étrangère, il a affirmé qu’« Israël doit être défendu par la France, car c’est un état démocratique et je crois en la solution à deux États ».

Un grand oral réussi devant les instances juives pour le candidat Fillon.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    MOI , je ne voterai pas FILLON . Il ne lui manque plus que les nattes et le chapeau ! TOUTE cette classe politique est pervertie par les « judas » .

  2. Champallier says:

    François Fillon est l’exemple du parfait libéral. Au fond, c’est tout à fait l’échantillon de la deuxième classe d’hommes bien définie par Saint-Ignace dans les exercices spirituels.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com