secret-defense

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour «compromission de la défense nationale» suite à la publication par le journal Le Monde de documents classifiés obtenus par les journalistes du quotidien.

C’est le député Eric Ciotti (LR) qui a saisi le 7 novembre le procureur. Le parquet a saisi le ministère de la Défense afin de déterminer si le document incriminé est classifié «secret défense».

Intitulé «Le jour où… Obama a laissé tomber Hollande», l’article publié le 24 août 2016, est signé par Fabrice Lhomme et Gérard Davet, les journalistes auteurs du livre Un président ne devrait pas dire ça… (Stock), réalisé sur base des entretiens et confidences obtenus de la bouche même de François Hollande qu’ils ont rencontré à soixante reprises entre avril 2012 et juillet 2016.

L’article fait référence à la journée du 30 août 2013 : la France attend l’aval des Etats-Unis pour frapper le régime syrien, et les deux journalistes sont conviés dans le bureau de François Hollande.

«Sur le bureau du Président, envahi de dossiers, quelques documents, certains estampillés « Confidentiel Défense ». Hollande consulte l’un d’entre eux en particulier. Nous en avons eu copie. Rédigé la veille, le 29 août, par son Etat-major particulier. Il détaille la « timeline du raid » à venir. C’est le vade-mecum de l’intervention française.»

Pour authentifier leurs affirmations, les journalistes publient un extrait du document secret defense détaillant l’un des raids aériens prévus par l’armée française. Il y est stipulé que des avions Rafale basés à Abou Dhabi doivent tirer cinq missiles de croisière Scalp contre des bases militaires syriennes en cas de feu vert du président Hollande. Ce qui ne fut finalement pas fait, faute d’accord de Barack Obama.

«Il y a tous les éléments d’une affaire d’Etat», accuse Eric Ciotti, qui a écrit au Ministère de la Défense «son effroi de voir ainsi divulgués et reproduits des documents secrets dont les informations sont de nature à porter atteinte à la défense et à la sécurité nationales».

La divulgation de ces documents par François Hollande est un délit.

«Dans ces conditions, face à l’inertie et à la carence de l’autorité ministérielle, je me vois contraint de vous saisir», écrivit Eric Ciotti au parquet.

La compromission du secret de la défense nationale est sanctionnée de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende, en vertu de l’article 413-11 du code de procédure pénale.

Bien sûr, François Hollande ne risque rien de tout cela puisqu’il jouit d’une immunité pénale totale pour les faits commis durant son mandat, sauf si le juge estime que ces faits sont détachables de sa fonction ou qu’ils relèvent d’un crime contre l’humanité.

Mais au PS, on se désole chaque jour un peu plus de cette accumulation de gaffes venant directement du président de la république.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. D’une façon ou d’une autre il devra répondre judiciairement de son quinquennat catastrophique ,les faits sont nettement plus importants que les accusations de financement du parti LR.

    • tirebouchon says:

      En partant du principe que les loups ne se mangent pas entre-eux…le verruqueux congénital passera à coté de la sanction….sauf une louve blonde venait au pouvoir ! La question lui sera posée le temps venu précédent le vote des Présidentielles !

  2. Sancenay says:

    A l’inverse, la croisade sans croix de Lybie de son cannasson défait ( et des deux autres bourrins de retour) n’a pas empêché de dormir ce faux-cul de Ciotti.Du cinéma a deux balle qui traduit l’estime de ce nain politique pour son électorat.

    • raslebol says:

      Tout à fait. Lorsque ces « comiques » ont reçu dès décembre 2015 d’un avocat une plainte avec demande de destitution de FH (relayée sur ce site), pas une réponse ne fut apportée à ce courrier. Pas une ! Leurs petits intérêts particuliers étant plus importants que la France !
      Aujourd’hui parce qu’il y a des « primaires » ils veulent faire croire qu’ils sont patriotes !!!!!!!! Et bien sûr que Hollande doit être jugé !!!!!

      Hollande aurait dû être destitué dès l’élection de 2012 étant donné qu’il n’a pas déclaré Trierweiler qu’il a entretenue ensuite avec les impôts des Français !!!

      Alors quand on voit à quelle vitesse la Justice est rendue dans le cas Sarkozy, il n’a aucune crainte à avoir !

  3. tirebouchon says:

    Hollande devra comme son prédécesseur, le nain de Neuilly, passer devant les fourches caudines de la haute cour de justice pour haute trahison !

    • Patricia says:

      Oui! bien résumé. Merci.

    • raslebol says:

      Sauf que la Constitution a été modifiée et qu’ils se sont votés l’irresponsabilité !
      N’est-elle pas belle la vie dans les sphères !!!!

      • tirebouchon says:

        Sauf que si la Constitution à été modifiée cela démontre qu’elle peut être à nouveau modifiée ! Sauf que là il s’agit de haute trahison et non pas d’un crime ou délit de droit commun !

        Depuis 2007, la nouvelle rédaction de l’article 68 supprime la référence explicite à la haute trahison et élargit le champ de cette responsabilité présidentielle aux « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat » comme une cause de destitution par la Haute Cour (nouvelle appellation). Cette formulation qui reste encore vague peut néanmoins très bien comprendre la haute trahison au sens traditionnel et elle correspond, à vrai dire, à ce que l’on supposait pouvoir y mettre aussi par une interprétation moderne, à savoir, notamment, tous comportements violant la constitution et ses principes ou tous manquements en contravention grave avec les valeurs démocratiques et républicaines, la morale politique ou la dignité de la charge, ainsi que la forfaiture et la prévarication…..FH et ses sbires du Gouvernement ne rentrent-ils pas dans ce cadre ? Bien-sûr que oui ! D’ailleurs Eric Ciotti n’a-t-il pas engager une action en Justice dans ce sens ?

        • raslebol says:

          Vous avez raison, mais c’est quand même du vent !

          Hollande n’a pas déclaré son concubinage notoire avec Trierweiler, Est-ce que vous croyez que Hollande violant la déclaration de patrimoine, (cause d’annulation de l’élection)quelqu’un a dénoncé cette fraude au Conseil constitutionnel ? Que nenni ! Leurs avantages avant tout ! Le peuple et la France après !

          Le frère 3points qui a saisi la justice parce que Hollande utilisait les impôts des Français pour entretenir sa cagole, la prétendue justice a refusé de juger et le magistrat saisi du dossier a même déclaré que « Trierweiler avait le même statut que Mme Obama ! ». J’ignore où ce prétendu magistrat a fait sa formation mais comparer le statut que donne un mariage avec celui d’une hétaïre ; là, on peut se poser des questions sur la Justice en France et sur ses représentants !

          L’attitude de Hollande aurait nécessité cette procédure depuis bien longtemps, mais il était important de faire voter des lois liberticide ; contre le travail des Français, en faveur de l’immigration et des clandestins ; ils ont même tenté la déchéance de nationalité des Français ! (notez que là ce n’était pas l’étranger qui se trouvait visé !!!), le divorce par consentement mutuel avec héritage des enfants mineurs mis en danger, mais si c’est un Français ce n’est pas grave, etc… etc….

          Maintenant en « feignant » de demander l’application de l’article 68, ils savent qu’ils ne craignent rien puisqu’il reste en gros notamment pour l’A.N., 6 mois !!!
          Ne pas oublier qu’un avocat, déjà lu sur ce site, a déposé auprès des parlementaires cette même requête en s’appuyant lui aussi sur l’article 68, au nom de ses clientes, ce, en décembre 2015 !! Là rien pas un cheveu n’a bougé !

          Cette action aujourd’hui, qui n’aura aucune suite, est voulue parce qu’il y a des primaires !
          Ciotti n’était-il pas le soutien de Sarkozy ???

  4. gigibobo says:

    François Hollande – Hillary Clinton même combat !

  5. Sono Delaplage says:

    Excellent ! enfin non pas tant que ça, mais après avoir détruit des milliers d’emplois, marié n’importe qui avec n’importe quoi, assassiner les agriculteurs (en fait ils se sont suicidés mais avec sa politique c’est comme s’il avait appuyé lui-même sur la gâchette), déshonoré la fonction de chef d’état et bien que certains abrutis pense que Trump est un danger parce qu’il a les codes nucléaires, on sait bien que Trump n’est pas pour la guerre alors qu’hollande aurait pu appuyer sur le bouton en échappant son kebab frites sauce samouraï. Tant qu’on est dans la bouffe, lui qui s’attendait à la victoire de Clinton a quand même dégueulé sur le président de la 1ère puissance mondiale sitôt les élections US achevées. La vache, il y’aurait tant à dire sur ce guignol qu’on pourrait alimenter un blog, tous les jours, pendant 5 ans. En fait, une bourde par jour pendant 5 ans … c’est ça Hollande, jolie quinquennat. Il mériterait bien d’aller en taule, ouais, avec les Clinton, c’est bien 3 pour faire un scrabble. Écœuré je vous dis …

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com