françois hollande et le pape françoisEn 2014, lorsque le président français avait effectué sa première visite diplomatique au Vatican, la froideur était au rendez-vous en raison des débats sur le mariage pour tous et l’euthanasie. Le pape François, tout fraîchement élu, n’avait pas encore manifesté au monde sa miséricorde, adaptation bergoglienne du politiquement, religieusement, sexuellement correct.

Depuis, les relations se sont nettement réchauffées entre les deux François. Le pape n’a-t-il pas d’ailleurs appelé Hollande « un frère » après que ce dernier lui a téléphoné pour lui témoigner son affliction suite au meurtre sauvage du père Hamel par deux jeunes terroristes, d’origine maghrébine, se revendiquant de Daesh. !

Le président français, qui souhaitait exprimer sa gratitude au pape argentin pour ses paroles fraternelles, a été reçu hier, 17 août 2016, dans les palais apostoliques. Il était accompagné du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, de l’ambassadeur de France près le Saint-Siège, Philippe Zeller, du conseiller diplomatique Jacques Audibert et du chef du protocole Frédéric Billet.

Avant de se rendre au Vatican, François Hollande a fait une halte à Saint Louis des Français, l’église nationale française en plein cœur de Rome, où il a prié à la façon des laïcs : il s’est astreint à quelques minutes de silence, seul, debout, les mains derrière le dos, devant l’autel de la chapelle dédiée aux victimes des attentats terroristes.

Ensuite, sur le parvis, il a tenu une brève conférence de presse pour expliquer la raison de cette visite au pape.

« Je suis venu apporter un message de reconnaissance, de gratitude, parce que après la terrible épreuve représentée par l’assassinat du père Hamel, , après les attentats de Nice, il a eu des paroles très réconfortantes. Il m’a fait la confidence de se sentir comme un frère à côté du peuple français, expression qu’il a reprise aux JMJ. »

Les Chrétiens d’Orient seront également un des thèmes de cette rencontre. Sans rougir de honte pour sa politique extérieure, désastreuse et meurtrière pour ces communautés chrétiennes orientales, François Hollande a osé affirmer, bien hypocritement :

« Je suis venu aussi pour évoquer avec le pape la question des chrétiens d’Orient : nous avons la même vocation, chacun à son poste, la France parce qu’elle est parmi les protecteurs des chrétiens d’Orient et le pape évidemment parce qu’il sait combien les chrétiens d’Orient contribuent à l’équilibre de la région. Je ferai en sorte de parler avec lui de la situation au Moyen-Orient, de la crise qui en dérive, et des réfugiés, une situation qui demande des réponses qui reflètent notre vision du monde et ne soient pas des réponses à la peur. »

Pris par son élan d’amour tout beau, tout neuf envers l’hôte du Vatican avec qui il partage une même vision de l’humanité, il a continué, dans ce registre fraternel :

« Voilà pourquoi c’est important, au nom de tous les Français, des catholiques évidement, particulièrement éprouvés par le meurtre de Hamel, égorgé dans son église, mais de tous les Français, au delà des convictions, de la sensibilité, de l’athéisme aussi, au nom de toute la France, quelles que soient les propres convictions religieuses, la propre condition, il est très important que je vienne dire au Pape combien nous avons été sensibles à ses paroles et à ses actions qui confortent notre vision de l’humanité. »

Et de souligner, emphatiquement :

« Les catholiques français ont été éprouvés par cet attentat, mais toute la France a été frappée. Quand une église est touchée, quand un prêtre est assassiné, c’est la République qui est profanée ! »

Bel exercice de style pour récupérer une attaque christianophobe au profit de la République laïque et du parti hollandais ! Mais à un an des élections présidentielle, il est temps de faire une cour assidue aux catholiques français, en surfant sur la vague des attentats terroristes. Et voici donc notre François Hollande, après avoir conspué et méprisé les catholiques avec sa loi sur le mariage pour tous, convertit soudainement, et fort à propos, en chevalier sans peur et sans reproches, ardent défenseur du pape, des chrétiens d’Orient et d’Occident !

La rencontre entre François normal et François le révolutionnaire a duré une quarantaine de minutes dans un bureau de la Salle Paul VI. Entretien cordial et chaleureux qui témoigne « d’un resserrement des liens » selon l’Élysée qui précise que « sur les crises écologique ou migratoire comme sur le terrorisme, les positions se rejoignent. » Une même vision de l’humanité unit les deux François à travers des « positions partagées sur les objectifs de paix, de justice et de dialogue interreligieux. »

« Lors de ce long entretien chaleureux, le pape a réaffirmé son soutien et son affection à l’égard de la France -comme il l’avait fait au téléphone le 26 juillet et dans ses différentes interventions après les attentats », a-t-on dit dans l’entourage de François Hollande. « L’importance des valeurs de dialogue et de cohésion, partagées par la France et le Vatican, a également été soulignée« , a-t-on ajouté de même source.  

Pour le traditionnel échange de cadeaux, le président français a offert à Jorge Maria Bergoglio une porcelaine de Sèvres portant les armes de la République française. Le pape François a de son côté fait cadeau au chef de l’État d’une sculpture de bronze, œuvre de l’artiste Daniela Fusco, qui se veut la représentation de la prophétie d’Isaïe, « Le désert deviendra jardin ». Selon l’explication du directeur de la Salle de presse, « le rameau sec et épineux qui se couvre de feuilles et de fruits représente le passage de l’égoïsme à la collaboration, de la guerre à la paix ». Le Pape a aussi fait don au président Hollande d’une copie de son encyclique Laudato Si’, et de ses exhortations apostoliques Evangelii Gaudium et Amoris laetitia.

Visite réussie, coup médiatique fructueux, pour le président français qui s’est fait un allié de poids en la personne du pape François, en vue des prochains rendez-vous électoraux.

Comme quoi les attentats terroristes et les attaques christianophobes ont des répercutions positives… pour le plus grand profit des premiers responsables politiques de ces tragédies abominables !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

17 commentaires

  1. DUFIT THIERRY says:

    Hollande en bon socialiste et valet des franc-maçons est foncièrement anti- chrétien. Le meurtre d’un prêtre dans son église égorgé par des mahométans est tellement énorme qu’il est bien obligé de faire semblant de s’émouvoir et d’essayer de retourner la situation en sa faveur alors qu’il est responsable –avec ses prédécesseurs depuis plus de 40 ans- de tous ces assassinats d’innocents. La rencontre avec un pape ultra oecuméniste qui ne cache pas sa sympathie pour l’Islam facilite la manœuvre. Prions pour que les catholiques ne tombent pas dans le piège de ce sinistre individu.

  2. balanine says:

    Bah s’il peut récolter quelques voix de cathos-bobos-gochos… c’est toujours cela de gagné ! n’est-il pas ?
    Comme vous le dites si bien M. Dufit il ne faudrait pas que des cathos tombent dans le piège ! mais malheureusement, il y a un MAIS, il y aura TOUJOURS, des gogos pour trouver cela tellement meeeerveilleux !

  3. Onclin says:

    « Quand une église est touchée, quand un prêtre est assassiné, c’est la République qui est profanée ! » en effet voir s’il y a confirmation à l’installation de la république en 1789! Là ce n’est pas des mahométans qui ont tué les catholiques français; non du 100% halal mais bien du 100% français.
    Là je me demande comment l’Eglise catholique a peu revenir en force, car le coup était magistral. En fait la leçon est que le français doit se méfier de lui-même, mais surtout de ceux qui les dirigent. Car en 1789 c’est l’Angleterre protestante qui était à la manoeuvre donc c’est bien l’oeuvre des protestants le sanglant 1789 français.
    « le P. Ventura ; partout où il (protestantisme) fut proclamé, son premier appel à la révolte contre le Pape se traduisit à l’instant même en appel à la révolte contre les empereurs et les rois. Toutes les guerres de religion faites par le protestantisme ne furent, au fond, que des guerres de révolution.
    Depuis lors, le protestantisme a toujours et partout sympathisé avec toutes les révolutions, et toutes les révolutions ont sympathisé avec le protestantisme. La révolution de France n’a été qu’une imitation sanglante de celle de la protestante Angleterre ; et c’est au protestantisme anglais que revient la triste gloire d’avoir introduit dans l’Europe chrétienne la mode païenne d’assassiner juridiquement les rois. »

    Nous avons un exemple de ce qu’est le protestantisme mais ici dans l’Eglise catholique c’est ce pape François; c’est un vrai protestant donc un vrai révolutionnaire et pour preuve il va aller fêter les 500 ans du protestantisme, si cela n’est pas une preuve!

    • DUFIT THIERRY says:

      Vous avez raison M Onclin : de très nombreux prêtres, religieux, religieuses sont morts martyrs durant la révolution française et à l’époque leurs bourreaux n’étaient pas musulmans. On peut aussi parler des martyrs durant la terrible guerre du Mexique (cristeros) de ceux de la guerre d’Espagne -« nous allons pendre les curés avec les tripes des moines » disaient les communistes- les innombrables martyrs dans les pays communistes. Le sang des martyrs est semence de chrétiens. Le martyre des chrétiens existe depuis les débuts du christianisme. Le disciple n’est pas au- dessus de son maitre. Prions ces martyrs d’intercéder pour nous.

  4. Christine says:

    Réponse du pape à une question du journal La Croix :
    « J’ai reçu il y a peu une lettre d’invitation du président François Hollande. La Conférence épiscopale m’a aussi invité. Je ne sais pas quand aura lieu ce voyage car l’année prochaine est électorale en France et, en général, la pratique du Saint-Siège est de ne pas accomplir un tel déplacement en cette période. »
    Oups !
    Il a déjà oublié, ce pape, que nous étions en période électorale ?

    Il est comme hollande, ses promesses ne valent… etc, etc !!!

  5. " Pour le coup " says:

    François Georges …Hollande
    ET
    François Georges …Gergoglio
    auront une fin terrible :
    Étouffés par leurs mensonges .

    L’asphyxie est une mort terrible pour le corps humain .
    ET
    La prison de Dieu qui est l’enfer est une éternité de tourments .

  6. michèle chevrier says:

    2 François que je ne peux plus blairer.

    • " Pour le coup " says:

      J’avoue que je travaille aussi pour aimer nos ennemis …
      C’est un vrai défi …
      Les Jeux Olympiques des chrétiens, c’est tous les jours … non stop !

  7. hahahaha le hollandouille au Vatican à mourir de rire , s ‘il pense ramasser des voies il se met le doigt dans l ‘oeil , ils me font peine ces deux types

  8. gillic says:

    Qui se ressemble s » assemble !!!!

  9. L’humanisme n’est pas la foi chrétienne! Sauf qu’aujourd’hui, l’humanisme n’a retenu que la première partie de cette définition, aidé en cela par la Franc Maçonnerie. texte biblique de Jérémie 17.5 : « Malheur à l’homme qui se confie dans l’homme ! ». L’humanisme chrétien existe bel et bien et pas besoin d’aller très loin sur Internet pour le rencontrer ! C’est le genre de discours, chrétien, gentil, qui est d’accord avec tout le monde, qui fait preuve d’une complaisance « intelligente », et ce jamais officiellement du moins dans le compromis, mais jamais non plus dans le dérangement ! Pas de danger qu’avec ce genre de schéma on dérange grand monde ! L’humanisme chrétien a réussi l’exploit de mettre Dieu en dehors des valeurs chrétiennes qu’il utilise !

    • Tout-à-fait d’accord avec vous ! Dieu a dit: » mes pensées ne sont pas vos pensées. » La plupart des hommes font à leur guise, mais le petit troupeau suit son Bon berger, Jésus.

  10. Versaline says:

    Hollande roi des faux-culs : un coup il fait le lèche-babouches, un coup il se découvre une âme de catholique !!! A vomir…

  11. pauledesbaux says:

    et cazevieille à Lourdes on ayttend un miracle !!!!!!!

  12. IMOGÈNE says:

    @ Imogène.

    Avec laquelle de ces épouses est-il venu ?

  13. *répercutions : répercussions

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com