Si vous peiniez à vous convaincre, davantage encore après les attentats du 13 novembre, de «  ne pas céder à la peur «, comme François Hollande l’exhortait, une fois de plus, une fois de trop , dans son discours aux Invalides, à partir de lundi, où que vous vous trouviez, vous ne l’oublierez plus jamais  : l’Etat ne vous prémunira pas d’autres attentats.

Dans les gares, les aéroports, les grands magasins, les musées, les mairies, les préfectures, les salles de concert ou de spectacles – il ne faut ne pas s’arrêter «   de vivre, de consommer, de participer « , dixit Manuel Valls, hier, sur BFMTV, dès lundi, auront été placardées des affiches – à la forme et au contenu semblables aux fascicules à ceux des avions – au titre évocateur «  Réagir en cas d’attaque terroriste, ces comportements peuvent vous sauver «.

Car il faut bien se rentrer dans le crâne qu’«  à partir du moment où l’on change d’époque et qu’il faut continuer à vivre avec une menace qui dure, il faut vraiment développer une culture des gestes qui  sauvent  et  de  solidarité « ,  explique-t-on  à  Matignon.  La  paix,  c’est  terminé,  sous  ce gouvernement socialiste, nous sommes entrés en guerre.  Mince alors, pour le candidat Hollande qui souhaitait, en 2011, « une gauche qui apaise », c’est un zéro pointé sur toute ligne.

Allons-nous faire partie des pays déconseillés, voire interdits de visiter ? Combien de voyageurs renonceront  à  venir  chez  nous  connaissant  l’état  d’urgence  et  ses  préconisations  en  cas d’attentat ? Parce que vous parlez d’une publicité de voir afficher partout les conseils « S’échapper » , « Se cacher », et « Alerter » ! Alors que François Hollande, en 2011, claironnait vouloir « réenchanter le rêve français « , dorénavant, il nous promet, en somme, du sang et des larmes.

Merci bien.

La « bonne gauche « telle que la qualifiait Hollande, il y a quatre ans, celle qui rendait «  la France plus forte » a rendu l’âme avant même d’avoir vu le jour. Qu’a unifié, pacifié, bonifié, réconcilié, apaisé, le candidat « rassembleur «, après trois ans de piteuse gouvernance et six attentats en 11 mois, quand certains de leurs auteurs sont des Français tuant d’autres Français ? Rien du tout, c’est le tout le contraire. Il a imposé, taxé, maltraité, divisé, insulté, méprisé, nié, sous-évalué à peu près tous  les  sujets. Alors,  maintenant  ne  lui  restait  plus  qu’à  nous  infantiliser  en  donnant  des « consignes » à l’efficacité excessivement modérée, consignes qui ne lui sont évidemment pas destiné,  ni  à  lui  ni  à  aucune  personne  du  gouvernement.  Vous  parlez  d’une  prise  de responsabilités…

 » Rien n’a été normal depuis cinq ans « , disait-il encore, en allusion à cinq ans de présidence excitée. Mais ce doit être normal, au bout de trois ans et demi de hollandisme,  pour les Français de se fracasser l’esprit partout dans les espaces publics…

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/12/04/01016-20151204ARTFIG00061-que-faire-en-cas-dattentat-le-gouvernement-devoile-ses-conseils.php

http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/francois-hollande-dit-vouloir-reenchanter-le-reve-francais-16-10-2011-1385306_240.php

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Ils ont voulu redessiner les régions non pas pour l’économie, mais pour une meilleur maîtrise des élections. Aujourd’hui ils déchantent et s’accusent mutuellement. Comme ils peuvent le constater 40% des français en ont marre de leurs mensonges et de leur inaptitude. Sans doute que pour le deuxième tour la méthode Sarkosocialistes va se mettre en marche. On appel cela, le retournement de veste.

  2. Patrick says:

    Hollande, si tu veux que la France ailla mieux, une seule solution; dégage bon à rien.

  3. Vieux Jo says:

    « Dans l’c.l, dans l’cul ils auront la victoire, ils ont perdu toute espérance de gloire. ils sont foutus et le monde en allégresse répète avec joie sans cesse : dans l’c.l, dans l’c.l,dans l’c.l » (chant des patriotes après 1945).

  4. C’est la réalité,

    C’est mon village, la prison est à 200 m de chez moi !!!! Une honte !!!!

    M. LAUBIE Gérard
    3 rue des artisans
    38760 VARCES
    04 76 72 55 66

    On parle d’Agent de l’Administration Pénitentiaire, je suis un maton. Sans emploi ni perspective d’emploi malgré un Bac + 4 en économie (à quoi ça sert, une maitrise d’économie, on se demande !) je me suis décidé à devenir maton il y a un peu plus de 2 ans, et suis affecté à la Maison d’Arrêt de Grenoble-Varces. J’ai jusqu’à maintenant toujours voté à gauche, « socialiste de cœur » (sinon de raison ?). Venant d’une ville de banlieue lyonnaise où l’immigration n’est pas (encore ?) un problème, j’avoue avec honte que jusqu’à ma prise de fonction je me sentais quelque peu attristé par le sort de ces immigrés, tout comme moi sans emploi, en prise au racisme, etc. Elevé dans une famille de la classe moyenne j’étais sans doute ce que vous appelez un « bobo ». Et un imbécile.
    Il y a 2 ans j’ai donc pris mes fonctions de surveillant à la MA de Varces. Comment décrire le choc subi ? J’ai pris en pleine gueule la réalité soigneusement cachée par les média et dont il ne faut pas, surtout pas, parler. Je vais essayer d’être calme et de décrire avec ordre la situation.
    La MA de Varces regroupe environ 80% de prévenus (en attente de jugement) et 20% de condamnés attendant d’être transférés dans un « établissement pour peine » (Centre de Détention ou Maison Centrale). Dans ces 100% de détenus, sont plus de 80% de détenus se réclamant de l’islam. Simple à voir, puisque nous proposons des menus « hallal », il suffit de compter donc les détenus le réclamant.
    Un Aumônier passe chaque dimanche et visite les détenus catholiques qui le souhaitent, il célèbre également un office environ une fois par mois. Y sont présents au maximum 20 détenus (sur un total d’environ 400).
    Un imam est quasiment chaque jour à la MA de 10 h a 17 h et n’a manifestement pas assez de temps pour visiter tous les détenus qui le souhaitent. Aux heures de prière musulmane, les coursives résonnent des sourates du coran récitées et chantées par les détenus.
    La MA est composée principalement de 4 étages. Au premier se trouvent les salles de classe et d’activité, ainsi que principalement les détenus « isolés » (affaires de mœurs). Au second en principe les détenus musulmans. Au troisième étage, en principe les cellules des détenus travaillant aux ateliers. Au 4-eme en principe les détenus non musulmans. Çà c’est la théorie, c’était ainsi il y a plusieurs années comme me racontent les anciens collègues. Aujourd’hui, avec plus de 80% de musulmans, ils sont partout, dans tous les étages.
    Tout le monde sait bien qu’en prison, ce sont les surveillants qui font régner la discipline. C’est du moins ce que je croyais. Eh bien non ! A Varces, ce sont les caïds musulmans qui font régner leur ordre. Nous, matons, devons-nous plier à leurs décisions, et TOUTE décision que NOUS prenons sans leur aval ne sera pas exécutée. Nos Brigadiers négocient quasiment chaque jour avec les caïds musulmans pour décider s’il est possible d’inscrire X ou Y aux activités sportives, si X ou Y est « autorisé » à travailler aux ateliers, etc. J’ai même vu de mes yeux un Brigadier négocier avec un caïd musulman le « droit » pour un détenu d’aller au parloir quand il avait une visite, pour s’assurer qu’il ne serait pas attaqué par les détenus musulmans (Ce détenu particulier était accusé de faire partie d’un groupe « raciste »).
    Il y a dans l’enceinte de la MA un grand gymnase ou on y fait essentiellement… de la boxe ! Et devinez qui s’inscrit à cette activité ? Les musulmans. Ceci explique que quand un de mes collègues se fait agresser par un détenu, il soit très sévèrement rossé !
    Le ramadan a imposé des horaires spéciaux de distribution des repas. Et par « simplicité » les musulmans ont tenté d’imposer à TOUS les détenus leurs horaires de repas. Ceci a été tout de même refusé par la Direction, ce qui a généré insultes et menaces de la part des caïds musulmans.
    Le racket en prison n’est pas une légende, et il est aujourd’hui organisé par les caïds musulmans : Il est notoire que tout détenu recevant un salaire de l’administration pénitentiaire (qui travaille aux ateliers, qui travaille dans le service général), doit en reverser une partie aux caïds de la prison. Cette partie se fait en produits alimentaires, on le voit aux distributions des « cantines ». De même pour les détenus non musulmans recevant des mandats, ils doivent « cantiner » pour les caïds musulmans.
    Le téléphone en maison d’arrêt est interdit. Et pourtant tout le monde peut téléphoner, puisque les téléphones mobiles sont très nombreux. Et là aussi, l’autorisation des caïds musulmans est de fait, et se paye en produits alimentaires… ou en « services ».
    Ces « services »… Un détenu ayant des visites familiales fréquentes sera mis à contribution pour introduire de la drogue dans la prison, lors de ses visites. C’est simple : Sur le parking ou attendent les familles, les trafiquants remettent quelques doses de drogue aux visiteurs, qui les donneront ensuite aux détenus. Celui-ci les cachera où il peut (dans l’anus souvent… dans ses vêtements…) et s’il se fait prendre à la fouille après la visite, sera bien sûr le seul à en payer les conséquences ; Il sait que s’il parle, il sera tabassé par ses co-détenus. Et s’il ne se fait pas prendre, il donnera la drogue aux cadis qui la revendront aux autres détenus, et qui seront payés en produits alimentaires… ou en services. La boucle est bouclée !
    Le business comme ils disent : Les caïds continuent bien sûr de diriger leurs réseaux depuis la prison. Les réseaux à l’extérieur se reconstruisent à l’intérieur, et sont à l’origine de la plupart des règlements de comptes ayant lieu à l’intérieur de la maison d’arrêt.
    Revenons à l’islam : Les conversions à l’islam sont fréquentes, et quelques détenus exercent les fonctions de « sages » en faisant la propagande islamique dure. J’ai vu moi-même des jeunes détenus français commencer à changer leur mode vestimentaire, puis demander des repas hallal, en très peu de temps.
    Et ce qui m’a décidé à vous écrire… Le jour où ce français de la région lyonnaise a été
    décapité par un musulman, ça a été des explosions de joie. Des hurlements de sauvages. Des déchainements d’insultes et de menaces contre nous (« on va te faire pareil à toi et ta famille »). Les caïds musulmans ont même exigé ET OBTENU de prolonger la promenade dans la cours de plus de 2 heures pour célébrer ce crime.
    Je ne vais travailler maintenant qu’avec la peur au ventre. Les insultes sont bien sur désagréables, mais surtout je sais que pour le moindre prétexte je peux être agressé. Il y a eu à Varces 17 agression physiques de surveillants au mois de juin dernier. Cela fait plus d’une tous les 2 jours. Mais j’ai aussi peur pour ma famille, je suis marié et père de 2 enfants. J’ai été pris à partie quand je quittais l’établissement après mon travail, à 2 reprises (en à peine 2 mois !), suivi une fois en voiture sur plusieurs kilomètres. Le lendemain un caïd m’a ordonné d’inscrire un de ses amis à une séance d’informatique. J’ai accepté. Avec honte. Mais j’ai peur.
    Aujourd’hui je cherche activement un autre emploi, mais je sais que je ne trouverai rien, la situation est ainsi. Certains de mes collègues de travail se font à cette situation, certains profitent même financièrement en s’étant vendus à la mafia qui règne à Varces ! Mais d’autres comme moi, voudraient pouvoir simplement faire notre travail. Plusieurs d’entre nous sommes allés voir la Direction. La réponse a été claire « On ne veut pas d’émeutes, gardez un profil bas ».
    Malgré nos demandes la Ministre de la justice et le gouvernement ne font rien.
    Merci de faire suivre, c’est important pour notre sécurité et pour la France. C’est la réalité, C’est mon village, la prison est à 200 m de chez moi !!!! Une honte !!!!
    Merci de faire suivre, c’est important pour notre sécurité et pour la France.

    • Bon courage. Tenez bon.
      Ayez confiance et priez. Dieu peut tout.
      Je prierai.
      Soyez sûrs qu’on a tous des difficultés dans cette France de traîtres.

    • patrick says:

      Pas de problème, l’ami,le net ce n’est pas fait pour les chiens et je te promets que ça va circuler…
      Nos politiques sont un ramassis de lâche et il faut que les français honnêtes et courageux sachent ce qui se passe et ce que le personnel pénitentiaire doit supporter du fait de la lâcheté de la direction pénitentiaire et des politiques en place…
      J’espère que chaque lecteur de ton post fera comme moi et le fera circuler à toutes leurs adresses mail…
      Bonne chance…

  5. Tchetnik says:

    On vomit Pétain et Vichy alors que jamais Philippe Pétain n’a dit « il faut s’habituer à vivre avec l’Armée Allemande…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com