L’intervention de Frédéric Saillot, écrivain et journaliste à Eurasie Express, au colloque qui s’est tenu le jeudi 11 décembre 2014 à Paris sur la géopolitique du terrorisme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. belu33fr says:

    Bonjour,
    Fort intéressant. Cependant, il serait pertinent que Mr Frédéric Saillot relise l’histoire telle qu’elle est réellement (tout coté confondu, bon et mauvais) tant à propos de Bandera, Poutine, la Crimée,le Dombass ou tout simplement à propos de l’Ukraine. Il s’apercevrait que ses propos son parfaitement orienté et loin de la réalité. Ne montrer qu’un coté des choses n’est absolument pas à la hauteur d’un journaliste qui prône l’objectivité.
    La situation en Ukraine est suffisamment compliquée pour ne pas ajouter de l’huile sur le feu. Que l’Est ou l’Ouest sont à la manœuvre pour leurs intérêts, là ne sera pas mon commentaire. Il sera certes orienté mais cela est volontaire afin de montrer l’absurde subjectivité d’une conférence qui se veut objective.
    Si Mr Frédéric Saillot avait un tant soit peu vécu en Ukraine, il aurait peut-être une approche plus objectif de ce qui a réellement déclenché Maidan, même si par la suite il y a eu récupération. Si Louis XVI avait donné du pain aux premiers mouvements de foule, la révolution n’aurait pas démarré à ce moment.
    Si Mr Frédéric Saillot avait eu de la famille ayant étouffé le feu de Tchernobyle, refoulé par le « bon » Ianoukovitch soutenu en tout par Mr Poutine parce qu’ils demandaient de quoi manger, il serait certainement allé à Maidan.
    Si Mr Frédéric Saillot avait signé les accords de non-aligné, il aurait apprécié que son pays soit partitionné à la demande de pays limitrophes, tel la Russie.
    Si Mr Frédéric Saillot avait entendu Mr Poutine lors de sa conférence de Mai 2014, je pense que son sang n’aurait fait qu’un tour quand, après des mois de négation d’intervention en Crimée, Mr Poutine dit à tous que la Crimée n’aurait jamais pu être rattachée à la Russie si les troupes russes n’avaient pas été là-bas et pas tout fait.
    Si Mr Frédéric Saillot avait contaté que Mr Poutine est tant pour l’unité de l’Ukraine, sa stabilité et sa relation de grand frère avec elle, il aurait relevé que dès le départ, la Russie ne se serait désengagé de son soutien, refusé la proposition du FMI et de l’Europe de restructuré la dette, et pire, demandé le remboursement des 5Milliards prêtés 6 mois plus tôt!!!
    Les responsabilités sont des 2 cotés. Laissons les 46 millions d’ukrainiens gérer leurs affaires, les velléités de leurs séparatistes, etc…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com