Une attaque tragique s’est soldée en définitive par un gag ubuesque qui a été filmé, voir vidéo ci-dessous. Lors de la célébration de Pâques cette année, armé d’un gourdin, un homme s’est précipité du fond de la cathédrale contre l’évêque anglican Kityo Luwalira qui se trouvait à l’autel, mais il s’est pris les pieds dans la balustrade de communion et s’est échoué lamentablement au pied de l’autel devant l’évêque médusé. L’agresseur de 35 ans porte un prénom chrétien: Herbert Kaddu. L’évêque anglican, quant à lui, estime que son agresseur était possédé par Satan, précisant cependant qu’il allait demander une enquête pour connaître les réels motifs de son agresseur.

Le Superintendent de Police, Patrick Onyango, explique que Kaddu a prétendu qu’il avait répondu à une attaque des esprits.  Un prétexte facile dans ces pays africains gangrénés par la sorcellerie vaudou.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

3 commentaires

  1. Eddy K says:

    En France, tous ceux qui se sont précipités pour protéger l’évêque et maîtriser cet excité seraient en garde à vue et poursuivis par la justice pour coups et blessures !

    On a les politiciens et la justice qu’on mérite d’avoir. A force de voter pour n’importe qui, ne pas s’étonner qu’on obtienne n’importe quoi…

  2. Daniel Daflon says:

    En France, l’évêque aurait fait des excuses à son agresseur!

  3. Sebastien Wolf says:

    Sans doute la secte anglicane reçoit des grâces particulières depuis qu’ Amoris Laetitia justifie le divorce de Henry VIII, et donne une légitimité totale à toute leur hiérarchie.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com