Calais

Ils étaient 130 courageux, sans masque, ni passe-montagne, ni cocktail molotov, ni boule de pétanque, ni barre de fer, ni violence, laissant à Nuit debout les nuits violentes. Mais les policiers eux, étaient là, sans risque, pour repérer réprimer et chasser les identitaires identifiés afin que les clandestins non identifiés ne se sentent pas ni repérés, ni réprimés, ni chassés … 130 nationaux c’était encore de trop dans cette ville occupée … 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

10 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Les policiers semblent beaucoup plus à l’aise pour arreter des patriotes non violents que les « migrants » ou « les gens du voyage ». Finalement la CGT n’a peut être pas tort de les presenter dans ses affiches comme des tortionnaires mercenaires aux ordres du totalitarisme socialiste.

  2. LANKOUDU says:

    Et ces policiers qui veulent faire « ami-ami » avec les FRANCAIS devant les TV et autres presses pour faire passer leurs violences !
    S’ils ne sont pas bien dans leur peau , qu’ils aillent pointer à « pôle-emploi » Personne ne les force à faire ce pseudo métier .

  3. gigibobo says:

    Bravo les jeunes pour votre courage, car c’est votre avenir dans ce pays que vous défendez et il s’annonce bien sombre, avec tous les traîtres à la Patrie et à l’Europe qui nous gouvernent. Mais où sont les calaisiens ?

  4. domremy says:

    Je ne supporte plus :

    -ces manifestations où les slogans sont écrits en Anglais (les « Go Home » et autres )
    -ces boutiques parisiennes aux enseignes écrites en Anglais quand ce n’est pas les textes publicitaires de leurs devantures
    -ces réclames de voitures ou autres écrites en Anglais (voir Renault etc..)
    -ces affiches de cinémas ou de theatres aux titres en Anglais (même les films japonais , turcs,etc. dont on américanise les titres ! ) et où même sur l’Odeon se pavane en lettres de neons un « we are the world )

    – ou même dans les manifestations des notres il faut se payer des musiques et des chants U.S (je pense à la « manif pour la vie »)

    On pourra faire toutes les manifestations « identitaires » que nous voulons mais si en matière de défense de notre identité nous ne sommes plus fichu de défendre toujours et avant tout notre langue nous serons foutus .

    • Useur lambda says:

      Oui en général, mais dans ce cas précis, les « go home » et autres « no way » s’adressent aux migrants majoritairement anglophones.

  5. domremy says:

    et ce n’est pas que le foot me passionne mais quand j’entends que pour l’euro de foot « l’Equipe de France » (!!!) a choisi de chanter son hymne en Anglais je me dis qu’il y a vraiment « quelque chose de pourri au Royaume de France ». (Citation de Shakespeare adaptée à la France et en Français )

  6. LANKOU RU says:

    Et les « flics » voudraient qu’ON les aime .ILS se foutent de NOUS !

  7. Jacques jacques says:

    Et il faudrait plaindre ces policiers.
    Qu’ils récoltent ce qu’ils sèment avec le gouvernement de traîtres voyous.
    Policiers gouvernement même racaille.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com