surhomme-mpi

La nouvelle que nous présentons aurait dû se trouver en première page de tous les journaux du monde. C’est une véritable « révolution » du vivant qui entrevoit la possibilité de modifier radicalement l’espèce humaine en lui donnant à terme des pouvoirs surhumains. Rappelons quelques notions très simples de génétique.

Le corps humain est formé de cellules. Au centre de celles-ci, il y a un noyau. Dans le noyau il y a les chromosomes. Ceux-ci portent des zones d’informations appelées du nom de « gènes ». Ceux-ci sont formés d’ADN. Il s’agit de molécules qui forment de longues chaînes. Par exemple pour une seule cellule que vous ne pouvez voir qu’au microscope, l’ADN mesure trois mètres de long.

L’ADN est formé de molécules d’acides aminés que l’on rencontre dans toute la nature et principalement dans tout organisme vivant. Il y en a 20 dans la nature. Mais chez l’homme il y en a quatre Adénine Thymine Guanine Cytosine. ATGC est communément appelé le « chiffre de la vie ». Ces chaînes par dédoublement vont assurer la division et la reproduction des cellules. Ces acides aminés sont mélangés le long des chaînes dans un ordre qu’il est désormais facile de séquencer pour diagnostiquer les maladies dites génétiques.

Or des savants de Californie ont réussi à joindre dans ces chaînes une nouvelle paire d’acides aminés appelée d5SICS-dNaM (respecter les majuscules). Cette incorporation crée de nouvelles fonctionnalités aux espèces vivantes. L’exploit est d’avoir ajusté cette nouvelle chaîne dans la cellule explique Thomas Lavergne du CNRS de Grenoble, cosignataire de l’étude. Cela ne vous fait sans doute ni chaud ni froid. Vous avez tort !

En effet appliquer à l’homme cette découverte peut à terme lui donner des capacités et des potentialités nouvelles grâce à ce nouveau code génétique. Lesquelles ? Pour l’instant on n’en sait rien car la découverte est récente. Mais selon la déclaration du chercheur : « C’est l’illustration qu’il n’y a plus aucunes limites à la manipulation du vivant ». Nous ajouterions « pour le meilleur ou pour le pire ».

Présentement il va de soi que les premières expériences s’adresseront aux micro-organismes qui présentent un intérêt thérapeutique et dont on pourra améliorer le rendement par l’adjonction de fonctions supplémentaires. C’est le cas des antiviraux par exemple ; ou des antibiotiques. Prenons un exemple : la pénicilline est extraite d’un champignon appelé penicillium glaucum. Les microbes y sont actuellement de plus en plus résistants. Si on ajoute à ce champignon des potentialités nouvelles, les microbes seront incapables de faire face à ce nouvel organisme qu’ils ne connaissent pas. Idem pour les virus.

A quand les premiers résultats ? Selon Thomas Lavergne, ils seront patents dans deux ou trois ans. Restera l’application.

Quant à l’homme ? En principe l’Europe interdit les manipulations de génome humain. Mais cela pourra changer si les savants nous annoncent la possibilité de créer un surhomme. Les chercheurs annoncent déjà que le système est verrouillé dans ce sens et qu’il n’y a aucun danger concernant la sécurité.

Il est donc probable que nos enfants n’hésiteront pas à devenir forts comme l’incroyable Hulk. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Dominique says:

    Il s’agit d’une autre espèce qui n’est plus l’homme.

  2. Exquisiteur says:

    Enfin un article qui annonce la couleur d’une REVOLUTION CONSIDEREE PAR CERTAINS CHERCHEURS COMME
    LE 8eme jour de la création. (La bible en avait fait 7)
    On voit donc bien le niveau auquel on se situe

    Quand les intérêts financiers de 99 personnes sur terre possédant 99% des richesses terrestres (actuellement 85 pour 50 %)
    alors l’HOMME SYNTHETIQUE sera imposé et le  » il n’y a aucun danger pour la sécurité » doit être compris comme  » si on nous paye nos recherches alors la sécurité on en a rien à branler »
    C’est ce que Oppenheimer, Einstein , etc nous ont dis

    On trouve TOUJOURS DES SCIENTIFIQUES POURRIS POUR REALISER L ESCLAVE PARFAIT;

    Comme dit Mr CHEVALET à la télé  » un homme capable de lancer 10 000 volts c’est possible  »
    (en vous serrant la main pour vous saluer ?)

    • Exquisiteur says:

      Je rajoute que la philosophie LGBT va dans ce sens
      cad
      La procréation synthétisée, et interdite par le chemin classique naturellement.

      LA REPRODUCTION est une marchandise de services à faire payer. Seuls les plus fortunés pourront se reproduire et la DIVERSITE GENETIQUE avec sa dérive pourra nous réserver de grandes surprises à Sapiens Sapince Sacoince.

  3. Lavergne says:

    Je vous prie de bien vouloir rectifier :
    La phrase que vous citez : « C’est l’illustration qu’il n’y a plus aucunes limites à la manipulation du vivant » et que vous attribuez à Thomas Lavergne (que vous n’avez JAMAIS rencontré) a été dite par un imbécile transhumaniste, le Dr Laurent Alexandre, PDG de l’entreprise DNA vision. Relisez vos sources !
    http://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/biologie-genetique/l-adn-se-reecrit-avec-une-troisieme-paire-de-bases-synthetiques?code=ab2f9c33

  4. Dans l’ Osservatore Romano,il y a quelques années, Jean-Paul II interprétait « l’arbre de vie » de l’Eden (celui que l’homme ne doit pas toucher) comme etant l’ADN. Et il pensait aux manipulation génétiques…Comme quoi, il était un peu prophète. Pour rappel voici le passage: « L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. 2.16 L’Éternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; 2.17 mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.'(…)L’Éternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement »

  5. Pingback: Génétique : vers le surhomme - M&...

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com