Georgette Sand, les Effrontées, et la Barbe militent contre les « stéréotypes de genre », trois groupes de féministes rassemblant une dizaine de cruches qui s’acceptent mal. Elles ont des seins, une voix plutôt claire et la morphologie de leur sexe, mais n’admettent pas ce qu’elles sont.

Et oui, les filles aiment le rose, avoir des poupées et jouer aux mamans. Quant aux garçons ils sont plus portés à se prendre pour des chevaliers, des soldats ou des pilotes de voitures. Ainsi est la nature ! Non, les hommes et les femmes ne sont pas égaux, ils sont complémentaires ; ainsi est la création.

Pauvre monde dénaturé !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. S’il y a bien une chose commune à la femme et l’homme , c’est la stupidité . Ne faut-il pas qu’une Loi interdise désormais la ménopause aux femmes ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com