La gaystapo a encore frappé !

David Mackereth, médecin depuis 26 ans au Service de Santé du Royaume-Uni, le National Health Service (Nhs), a été licencié pour avoir refusé d’user de pronoms masculins pour des transsexuels nées femmes. Le National Health Service a déclaré que cette conduite « pourrait être considérée une violence ainsi que le définit depuis 2010 le Equality Act », la loi qui protège les droits des transsexuels.

« Je ne suis pas en train d’attaquer le mouvement transgenre mais je suis en train de défendre mon droit à la liberté de parole et à la liberté de croyance » a expliqué au Telegraph David Mackereth. « En déclarant ce qui a été cru pendant des siècles par le genre humain on peut être attaqué férocement » a-t-il ajouté. « Si on n’est plus autorisé à dire que sexe et genre sont la même chose et sont déterminés par la naissance, tous ceux qui soutiennent mes opinions peuvent être licenciés à l’instant grâce à cette loi. Je ne suis pas un cas isolé. »

Le monde entier doit se soumettre au sexuellement correct des lobbies lgbtqi etc. La dictature de la gaystapo a de beaux jours devant elle…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

6 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    LGBT & Z.

  2. Daniel Daflon says:

    Les lobbies lgbtqi ont tout intérêt à s’accrocher, à se défendre bec et ongles, et à maintenir leur dictature, car leur chute risque d’être brutale et sanglante. Ce jour là toute la rage contenue explosera et mon katana n’éprouvera nulle compassion. L’Histoire nous l’apprend, tôt ou tard, toute dictature finit par s’effondrer.

  3. Dans notre siècle, si tu es pour le BIEN, on te LIMOGE…..Gardons courage. Sachons comme cet homme nous tenir DEBOUT pour défendre la VÉRITÉ.
    Jésus a été crucifié pour cela. Mais IL a vaincu la MORT….éternelle, pour qui ne le choisit pas.

  4. Ils ont commencé par dire « Autrefois on pensait qu’il fallait apprendre la grammaire, mais nous avons changé tout cela ». Orwell, ô vox clamatis in deserto, quel visionnaire fus-tu !
    Alors, je m’y résigne. Qu’on abolise touts les terminaisons masculines et féminins, con attende déluge. langeu nix mehr, couper. découper. aah.

  5. eh oui cela devient une catastrophe : il n’y a plus aucune morale que le diktat d’une société dépravée !! mais on sait comment a fini Sodome et Gomorrhe !!

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com