pachauri-onu

Après avoir été accusé de harcèlement sexuel, le président du collège d’experts climatiques de l’ONU (le GIEC), Rajendra Pachauri, a démissionné aujourd’hui. Une employée de son institut scientifique à New Delhi l’avait accusé de lui envoyer des messages obscènes. Pachauri (74 ans) a nié les accusations mais a présenté son démission.
Depuis avril 2002, il était président du GIEC qui, en 2007, avait reçu  un Prix Nobel de la Paix.  Rajendra Pachauri, auteur d’ouvrages scientifiques, avait aussi écrit un roman érotique.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com