Hervé Mariton, souvenez-vous, c’était la vedette UMP de la Manif pour Tous. Son engagement auprès de Frigide Barjot lui avait valu une médiatisation inespérée. Car ce très éphémère ministre de l’Outre-Mer, pendant moins de cinquante jours sous Villepin en 2007 était retombé aussi vite dans l’ombre qu’il en était sorti.

Or, depuis la loi Taubira, Hervé Mariton se voit un destin national. En juin 2014, il avait annoncé sa candidature à la présidence de l’UMP et a récolté 6,3 % des voix lors de l’élection du 29 novembre 2014 qui a ramené Sarkozy à la tête du parti.

Cela ne l’a nullement découragé et, en ce mois de septembre 2015, voilà Hervé Mariton candidat à la primaire à droite pour la présidentielle de 2017.

Au Figaro, il expliquait sans rire : « Si, au minimum, je réitère mon score lors de l’élection à la présidence de l’UMP et que, quelques mois plus tard, je suis nommé Premier ministre, je ne me plaindrai pas.« 

En attendant ce fabuleux destin, Hervé Mariton a critiqué la volonté de François Fillon de faire « sauter » le « tabou » des statistiques ethniques. « Je suis défavorable aux statistiques ethniques. Je trouve que ce n’est pas conforme à ce que je connais de François Fillon. Et c’est ça un peu qui me trouble dans le débat politique en France: des hommes qui, ordinairement, sont capables de dire des choses très sensées et très raisonnables, à un moment, probablement pour booster une campagne, faire quelque chose de plus choc, il faut quelque chose de transgressif et donc on nous parle de statistiques ethniques« , a déclaré Hervé Mariton sur France Inter.

« Dans la vision que j’ai de la France, je pense que ça ne peut pas fonctionner. Mon père était Dauphinois, ma mère était Juive pied noir. Alors je suis quoi ? Berbère judéisé ? Juif berberisé? Dauphinois ? Je remplis quelle case ? Je ne sais pas. Et si la volonté en France – car c’est notre modèle et je n’y renonce pas – c’est l’intégration, l’assimilation, alors j’ai envie de poser des exigences, je la pose jusqu’au droit du sang. Mais je n’ai pas envie de catégoriser les Français sur le plan ethnique« , a ajouté le député de la Drôme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Mariton (les homos?) me fait penser au Goloum du seigneur des anneaux. Mêmes grimaces, même teint blafard.

  2. Mariton est un homme courageux et de bob sens:il s’est presque toujours opposé à Sarkozy et toujours à hollande et notamment ses lois pour imposer la culture de mort:ne tirez pas sur un des rares bons pianistes!

    • Mariton est l’archétype du menteur de fausse droite, chargée de rabattre les idiots vers l’UMP Ripoublicaine. C’est Boutin en plus petit et en plus grimaçant.

    • Pourquoi ne voir que fausseté partout
      Mariton est un homme honnête , il ne « joue  » pas pour être élu , mais pour dire c
      e qu’il pense et que presque personne ne dit
      Bravo à lui , Mariani , Myard et Morano de courir ce danger , le FN n’est pas le seul détenteur de la vérité

  3. Hervé Mariton est un homme courageux et très intelligent. Il a tenté lors de sa campagne pour la présidence de l’UMP, de faire comprendre qu’il fallait que ce parti construise un programme avant de désigner un homme. Il ajoutait que s’il était élu, il ne se présenterait pas aux primaires, ce qui était logique. Il n’a hélas pas été entendu et on voit bien que faute d’un tronc commun aux programmes des candidats LR, une « guerre des chefs  » se prépare. La machine à perdre… Vous avez tort de vous en prendre à lui, même si sur le point précis que vous signalez je partage l’avis de Fillon plutôt que celui de Mariton. Il n’a pas tort cependant de souligner la difficulté intrinsèque des statistiques dites « ethniques ». Mais je crois qu’elles sont surmontables.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com