En pleine campagne municipale, Olivier Py, directeur du festival d’Avignon, avait créé  la polémique en déclarant qu’en cas de victoire du candidat FN au second tour, il délocaliserait le festival ailleurs car il ne pouvait pas travailler avec une mairie Front National: « Rester, travailler avec le Front national, c’est le cautionner. Je ne le ferai pas, je ne prendrai pas la responsabilité historique d’asseoir Marine Le Pen et Jean Vilar à une même table. »

Aujourd’hui le festival est menacé mais ce n’est pas à cause d’un maire FN mais des intermittents. Les intermittents du Festival « in » d’Avignon ont annoncé mercredi qu’ils pourraient recourir à la grève si la nouvelle convention d’assurance chômage était confirmée.  Pour Oliver Py, si c’était le cas, le festival serait annulé: « Si cet accord est signé, il y aura grève et probablement annulation. Il n’y a absolument aucun doute là-dessus. » Mais le directeur compte bien tout faire pour qu’il ait lieu: « Moi, je n’ai pas le droit d’interdire la moindre grève. Je me battrai pour qu’il n’y ait pas de grève bien évidemment parce que je crois que les conséquences pour le festival seraient absolument dramatiques, voire fatales. » Sa position tranchée contre le FN va-t-il l’aider ? Son appel sera-t-il entendu par le gouvernement ? Rien n’est moins sûr.

Le plus cocasse, c’est qu’Olivier Py tient à souligner l’apport économique du festival: « La ville d’Avignon gagne chaque année à peu près 25 millions d’euros grâce au festival et donc, grâce aux intermittents. » Il y a quelques mois, il n’aurait pas hésité à la priver ainsi que ses habitants de cet argent pour des raisons politiques. Comme quoi tout change !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Ces intermittents en grève ont au moins une réussite à leur actif: « Rodrigo Garcia, metteur en scène et directeur du Centre dramatique national des Treize Vents, à Montpellier, a décidé d’annuler les deux représentations de Golgota Picnic (les 11 et 12 juin), une pièce qu’il a créée en 2011, en signe de soutien aux « intermittents français » » (source: http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/07/greve-des-intermittents-un-spectacle-annule-a-montpellier_4433989_3246.html )

  2. qu’on le vire ce gros con, il comprend rien!!!allé houst dehors les profiteurs du système!

  3. champar says:

    Je ne résiste pas au jeu de mot : le festival d’Avignon va de mal en Py !
    La preuve par 3,1416

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com