planned-parenthood-hillary-clinton

Hillary Clinton, candidate à la primaire du Parti démocrate pour l’élection présidentielle et ancien secrétaire d’Etat de Barack Obama, extrêmise encore sa position en faveur de l’avortement, en assurant que l’enfant à naître n’a pas de droits constitutionnels.

Interviewée le 3 avril dans l’émission Meet the Press sur NBC, la candidate a été interrogé sur les droits constitutionnels de l’enfant dans l’utérus. « Eh bien, en vertu de nos lois, maintenant, ce n’est pas quelque chose qui existe» et elle a réaffirmé que « la personne à naître n’a pas de droits constitutionnels« .

Pour Mallory Quigley, directeur des communications de la plate-forme pro-vie Susan B. Anthony List, Hillary Clinton « montre publiquement au lobby de l’avortement qu’elle soutient l’avortement sans restriction». Selon Mallory Quigley, la position de Clinton sur l’avortement est devenue de plus en plus radicale au fil des ans. Cela, refléte ce qui est arrivé dans le Parti démocrate au cours des dernières années.

« Les Clinton –Hillary et son mari, l’ancien président Bill Clinton, ont été célèbres pour avoir normalisé le mantra « sûr, légal et à moindre coût», mais au fil du temps le Parti démocrate est devenu plus extrême, en supprimant le «moindre coût» et en insérant  «sans nécessiter de payer», signifiant que les frais seront payés par le contribuable« .

Mallory Quigley rappelle que le couple Clinton, de même que Bernie Sanders, ont promu dans le cadre de leur campagne «l’avortement sur demande et sans restriction« .

Kristen Day, directeur exécutif des Démocrates pro-vie, note que de nombreux électeurs américains, y compris parmi ceux qui défendent l’avortement, considèrent qu’il faut des conditions strictes pour autoriser l’avortement après 20 semaines de grossesse. La position d’Hillary Clinton, favorable à un droit à l’avortement sans aucune restriction, semble en opposition avec l’opinion de la majorité du peuple américain.

Clinton  s’entoure de gens qui lui disent que tous soutiennent l’avortement alors que c’est une opinion minoritaire, ce n’est pas ce que pense le reste du pays. « Si vous regardez, tous les Etats adoptent des lois interdisant l’avortement après 20 semaines de grossesse, et suppriment le financement de Planned Parenthood», a déclaré Kristen Day.

Mallory Quigley affirme que c’est la pression de la multinationale Planned Parenthood qui a conduit Hillary Clinton à adopter une position mortifère radicale.

C’est d’autant plus évident que les organismes pro-avortement ont apporté d’importants financements pour la campagne d’Hillary Clinton.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

11 commentaires

  1. michèle chevrier says:

    C’est d’une bêtise de faire une telle déclaration, j’imagine toutes les autres qui suivrait si par malheur Hillary Clinton devenait Présidente des Etats Unis.

  2. La folie caractérise nos temps modernes. Au nom de l’extrémisme exigé par les maîtres du nouvel ordre mondial, le meurtre devient une banalité. Sur cette soumission aux valeurs morales prônées par l’oligarchie, Hillary Clinton sera élue brillante première femme du peuple étanusien. Les chefs vassaux de l’empire lui adresseront leurs félicitations les plus louangeuses, bergoglio lui donnera la bénédiction papale. Inexorablement le tapis rouge déroulé sous les pieds de l’actrice symbolise la mort pour éliminer toutes entraves au bonheur des heureux élus qui commandent à la terre.

    On assassinait les peuples d’Orient dans un cortège de génocides avalés par les dirigeants de la planète. On sacrifie désormais les vieillards indolents sur l’autel de la charité. Maintenant on tue l’enfant dans le sein de sa mère en vertu d’une législation qui affirme que » la personne à naître n’a pas de droit constitutionnel ». A moindres frais nous devons assurer le bien-être de la nouvelle nomenclatura.

    Notons au passage la contradiction interne de la phrase par l’opposition exprimée entre personne et droit.

    La conclusion s’impose. Le législateur bannit de sa conscience la morale naturelle défendue autrefois par l’Eglise catholique avant qu’elle ne s’enfonce dans la « pureté » du péché sous la houlette satanique du berger.

    NB L’avortement peut s’entendre. En faire un thème missionnaire n’est pas acceptable quand le prêche édite dans l’étape initiale la mort in utero du foetus pour affirmer bientôt le meurtre du nouveau-né à des fins scientifiques et « médicales ».

    marandonantoine@gmail.com

  3. jpcotentin says:

    Peut etre mais leurs géniteurs ont des devoirs

  4. Etienne says:

    L’avortement, la PMA, la GPA, ne sont-pas, d’abord et avant tout, principalement… des nouveaux gisements de richesse, des mines de fric pour ceux qui veulent s’en mettre plein les poches ?

    Il ne faudrait pas du tout s’en étonner.

  5. gigibobo says:

    Au moins c’est plus clair qu’en France, où le « législateur » a prévu un délai légal d’avorter de 14 semaines, et pourquoi pas 18, la moitié de 36, et pas 27, les trois-quarts de 36?..

  6. Cette femme devrais être jugée pour crime de guerre et génocide et finir sa vie derrière les barreaux !!

  7. Elieja says:

    Hilary clinton n’a pas de droit tant qu’elle n’est pas morte.

  8. Une déclaration d’une insensée, qui pense être au-dessus des lois de la vie, du droit de naître des êtres. C’est avec de tels propos que l’on encourage l’avortement à tout-va. Elle donne à la vie plus aucun droit, c’est une manière de penser du mondialisme qui veut faire croire que c’est cela la liberté. En réalité ce n’est qu’une nasse qui enferme les gens, pour les soumettre à une idéologie perverse.

  9. HUGUEL says:

    Qu’ils fassent interner cette folle ainsi les ricains seront débarrassés de sa nuisance.

  10. Elle est le « héros » de sa fille unique. Certainement parce que c’est la seule fille Clinton qui a échappé aux avortements de sa mère.
    http://www.parismatch.com/Actu/International/Chelsea-Clinton-Ma-mere-est-mon-hero-829075

  11. Boutté says:

    Faire payer le contribuable pour décimer son propre peuple ? C’est quand même une performance clintonienne ! Il est vrai cependant qu’elle cherche à faire se reproduire les guines …

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com