histoire-de-l-indochine-de-philippe-heduy

Ce livre est une invitation à un joli voyage. Voyage à l’autre bout du monde, en Extrême-Orient, mais aussi voyage dans le temps, à l’époque des colonies.

Philippe Héduy (1926-1998), publiciste, journaliste et écrivain d’une rare érudition, allie la plume du littéraire à la rigueur de l’historien. Il laisse plusieurs ouvrages consacrés à l’Histoire coloniale, ainsi qu’un luxueux album… en défense de la messe de Saint Pie V et un hommage à Mgr Lefebvre.

Cette Histoire de l’Indochine était depuis longtemps épuisée chez son premier éditeur. Les éditions Soukha, spécialisées dans les ouvrages traitant des relations entre la France et l’Asie du Sud-Est, ont pris l’excellente initiative de la rééditer.

L’Indochine – écrit d’abord Indo-Chine – est une construction française qui va assembler sous sa houlette un ensemble de pays qui se sont interpénétrés au cours de l’Histoire : les trois Ky, la Cochinchine ou Nam Ky, l’Annam ou Trung Ky, le Tonkin ou Bac Ky, plus le Cambodge et le Laos. Quand la France, défaite, abandonnera son empire d’Asie, l’Indochine aura cessé d’exister.

A travers cette véritable somme historique, Philippe Héduy révèle comment deux civilisations allaient se découvrir, s’affronter, mais aussi s’aimer, avant de se séparer.

Cette aventure commence avec les missionnaires, les marins et les marchands. A l’origine se trouve un jésuite, Alexandre de Rhodes, parti de Lisbonne en 1619 sur un navire appelé Sainte-Thérèse. Au bout d’un très long périple, il met pied à terre en Cochinchine et tombe sous le charme, apprend à parler dans la langue des habitants et entame son travail de missionnaire. L’Eglise catholique incarne durant longtemps la France en Indochine, comme l’illustre Mgr Pigneau de Béhaine, nommé Commissaire de Louis XIV en Cochinchine. Et lorsqu’en 1799 meurt l’évêque d’Adran, ce sont 12.000 guerriers du roi Nguyen-Anh qui forment la haie d’honneur au passage du cercueil du prélat. 40.000 personnes, le roi en tête, suivent son cercueil. Mais en 1833, l’empereur Minh-Mang fait persécuter les chrétiens.

Avec la deuxième partie du dix-neuvième siècle, c’est au tour des explorateurs et des conquérants de marquer l’histoire de la France en Indochine. Philippe Héduy réussit avec brio à nous faire évoluer dans l’ombre des militaires et diplomates qui tiennent les rôles essentiels de la suite de cette aventure pleine d’exotisme jusqu’au jour e la proclamation de la République démocratique du Vietnam.

Une riche iconographie vient compléter le texte. Lecture à conseiller !

Histoire de l’Indochine – La perle de l’Empire (1624-1954), Philippe Héduy, éditions Soukha, 420 pages, 29 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com