Il y a en France un certain nombre d’hommes dangereux dits fichés S, portant un bracelet attestant de la menace qu’ils présentent. Certains d’entre eux ont déjà été condamnés de multiples fois et n’ont pas fait un jour de prison. Chose courante en matière de criminalité : un policier de mes relations m’explique avoir arrêté lors d’un cambriolage un individu qui en était à sa 29ème condamnation. Il n’avait pas fait un jour de détention ; il s’est moqué de ce policier lors de son arrestation, n’étant plus à une condamnation près.

Qu’attend-t-on donc pour mettre en rétention les individus classés comme djihadistes ? Le gouvernement ne le fait pas au nom de « l’État de Droit » dont il nous rebat les oreilles ; ce « droit » n’est même pas respecté ; en effet les délinquants courent les rues en toute impunité ; et le droit de vivre prévu par la Constitution (et même la loi Veil) est refusé à l’enfant dans le sein maternel.

 Je vais prendre deux comparaisons pour aider les lecteurs à comprendre mon point de vue sur ce prétexte donné pour ne pas mettre les fichés S en détention.

En tant qu’expert près la cour d’Appel de Douai, j’avais été appelé par les pompiers rentrés par une fenêtre chez des particuliers parce qu’un chien sur un balcon hurlait à la mort. C’était par temps d’orage. J’eus alors une vision effroyable. Une femme était là en train de dormir à côté du cadavre de son mari littéralement couvert d’asticots. Hasard, ayant vu cet homme en expertise, je constatais qu’il était mort de plusieurs affections concomitantes. Mais la femme ? Manifestement le décès de son mari lui avait fait perdre la raison.

Il existe une loi très ancienne dite « placement d’office » permettant à tout médecin de faire interner administrativement des patients susceptibles d’être dangereux pour eux-mêmes ou pour les autres. Mais cette démarche n’est pas faite n’importe comment, afin d’éviter les internements psychiatriques à la soviétique. Certificat rédigé à la virgule près selon des termes préétablis ; examen à l’entrée de l’hôpital par deux praticiens dont un psychiatre ; confirmation du diagnostic dans le service par les psychiatres responsables. Signature du sous-préfet. Or cette pauvre femme devenue folle, a été internée trois mois jusqu’à sa guérison. Qu’avait-elle fait de mal ? Rien. Était-elle dangereuse pour elle-même et pour les autres, certainement pas. Alors ? Et les fous d’Allah qui eux ont souvent déjà effectués des actes délictueux, eux sont en liberté totale…

Autre exemple. Toujours dans le cadre de mes responsabilités d’expert, j’étais amené à suivre des « injonctions thérapeutiques » : des personnes obligées de se soigner, faute de quoi, elles allaient en prison. Il s’agissait pour moi le plus souvent de jeunes toxicomanes faisant du trafic par l’autoroute entre les Pays-Bas et les côtes de la Manche, après s’être approvisionnés dans les Coffee Shops. Je revois cette ravissante très jeune fille qui s’était fait coincer par les douanes volantes. Son frère était mort d’une overdose. Condamnation à la prison : internement a priori non envisageable par le juge d’exécution des peines. Elle était donc en liberté sous condition de se désintoxiquer : chose dont j’avais la responsabilité sur le plan thérapeutique. Son injonction lui faisait obligation de se présenter régulièrement pour ses soins. Un jour elle disparut. Mon devoir était de prévenir la direction médicale de la prison. Elle fut arrêtée quelques semaines plus tard et internée sans autre forme de procès. Or en dehors de sa toxicomanie vers laquelle elle était retournée, avait-elle nui à quiconque depuis son jugement. Non !

Alors ? Par comparaison avec la femme ayant perdu la raison et la toxicomane, qu’attend donc Hollande pour arrêter tous les délinquants connus et fichés comme potentiellement dangereux ? Ceux qui demain referont un attentat tuant des dizaines de personnes et sur lesquels le gouvernement versera des larmes de crocodile.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

16 commentaires

  1. claire says:

    Jean Pierre Dickès ! Vous n’avez pas encore compris que non seulement le gouvernement veut ces terroristes MAIS en plus les faitvenir !
    Je vois pas pourquoi vous écrivez dans un site de réinformation .

    Quand a votre ami policier , ce n’est qu’un collabo .
    Tous les représentats de l’ordre sont très au courant de ce qui se passe MAIS continuent a recevoir les ordres du gouvernement qui protège les islamistes terroristes.

    Il semble que vous êtes foutus en France parceque tout simplement vous n’êtes qu’une bande de cons !!!!!
    A encore attendre que le gouvernement vienne vous sauver ! Vraiement ?

    Arrêtez de vous défoncer !

    • " Pour le coup " says:

      Claire , ce que vous éructez, nous le savons , nous n’avons pas besoin de vos leçons irrespectueuses et injurieuses .
      Vous êtes un torrent de haine .
      Vous ne valez pas plus que les terroristes qui passent aux actes , vos propos me donnent la nausée …
      Soyez tranquille , la France chretienne , celle des catacombes agit et d’autres forces sont à l’oeuvre .
      Merci à vous J.P Dickes et à chacun .

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Ce que vous dites sur le gouvernement est partiellement vrai dans la mesure où effectivement il laisse entrer les terroristes.
      En revanche en ce qui concerne les policiers, en connaissez-vous un seul ? Vous les insultez ! Une honte. Les policiers sont les Français qui se suicident le plus tellement on leur en demande. Imaginez ce que peut penser un policier qui va traquer des jours durant un dealer. Quand ce dernier est arrêté il arrive devant le juge qui le renvoie pour comparaître trois mois plus tard. Il prend le large. Le policier dont je vous parle a pris un coup de poignard dans le bras. Il a failli y passer. 3 mois de prison avec sursis pour son agresseur. Il a touché 300 euros de dommages et intérêts. Vous seriez-vous prête à risquer votre vie pour 300 euros. En les insultant c’est vous qui est la collabo des islamistes. Gardez vos insultes pour vous.
      Quant au gouvernement, je suis d’accord avec vous, ils ne font que battre du vent. Hollande ne fait pratiquement rien. J’ai un frère qui est général. Il m’a expliqué ce que tout le monde comprend ; mettre des soldats à se promener sur les plages est inutile et n’empêchera pas qu’à l’autre bout de la plage on poignarde quelqu’un. C’est l’évidence.

  2. HUGUEL says:

    L’état de droit les terroristes islamistes s’en moquent éperdument.Ces farfelus qui nous gouvernent et tous ceux qui nous ont gouvernés depuis 40 ans sont responsables de la situation actuelle et, le moment venu, il faudra les traduire en justice pour haute trahison. La meilleure façon d’éliminer les terroristes est de faire comme De Gaulle en 1962 contre l’OAS. Des individus disparaissent voire sont tués on ne sait par qui, quand, comment.A méditer et à mettre en application pour sauver des vies d’innocents. Le jeu n’en vaut-il pas la chandelle?

    • Philibert says:

      Vous êtes naïfs. Les gouvernements font tout pour donner le pouvoir aux Islamistes et Musulmans modérés en France. Ils parlent de « pas d’amalgame » à longueur de temps tandis qu’ils jouent la montre en en faisant entrer toujours le plus possible chez nous. Nous avons des exemples de cela tous les jours, comme encore avec ce qu’il s’est passé en Allemagne, les attaques au couteau en France, etc, et cela fait des années que cela dure.

      Les seuls qui risquent de se faire assassiner sont les fichés S qui ne sont pas d’accord avec ce que font ces gouvernements…

    • Hilarion says:

      Vous avez parfaitement raison et les moyens employés contre l’OAS étaient les célèbres « barbouses ». Pilotées, protégées par les services secret (qui devait être sous toute réserve la DST à l’époque)des barbouses ont été recrutées largement dans les bas fonds du grand banditisme avec mission d’éliminer par tous les moyens les militants de l’OAS sans que cela fasse trop de vague et surtout ne fasse émerger de responsabilité trop voyantes des autorités officielles. Ces individus étaient payés de diverses manières y compris par des réductions de peine et serrés de près par leur commanditaire des « services », les dérapages étant réglés comptant avec le calibre qui va bien.
      Nos gouvernants se déclarent en guerre.
      Quand on est en guerre on cherche à écraser l’ennemi . A cet égard les moyens de « guerre » employés par les « Pieds nikelés » qui gouvernent, à base de bracelets électroniques et de prison avec sursis est tout simplement grotesque, ressemblant effectivement à de la complicité. Ce gouvernement se met dans la situation d’un médecin qui soignerait un cancer aux multiples métastases avec de l’Aspirine. A moins que ce gouvernement ne soit conseillé que par des incapables, on peut penser qu’effectivement il n’y a pas de volonté de lutte, et dans ce cas il y aurait bien complicité.

  3. Philibert says:

    Les internements psychiatrique à la soviétique en France EXISTENT. En France, si quelqu’un a déjà été interné en psychiatrie, il est très facile de le faire interner à nouveau N’IMPORTE QUAND !!

    Je parle par expérience. Si quelqu’un de la famille ou un voisin de la personne névrosée cherche à se débarrasser de cette personne, il peut le faire A TOUT MOMENT simplement parce que cette personne a DEJA été internée. Il lui suffit d’aller voir un médecin (et celui-ci peut très bien remplir sa demande tranquillement à son cabinet) avant d’aller se déplacer ensuite sur place et sans même parler à la personne. Il lui suffit de faire venir les pompiers qui vont l’obliger à monter dans leur camion, avec les gendarmes au besoin. Ensuite, on est parti pour 48 heures d’examen par des médecins. Est-ce que la personne a commis un crime ou réalisé une infraction, présenté de nouveaux troubles ? PAS DU TOUT. Donc, une personne ayant déjà été hospitalisée peut être à nouveau hospitalisée autant de fois qu’ils le souhaitent et n’importe quand, à répétition. Il n’y a pas de juge ou quoi que ce soit qui va empêcher cela, car c’est seulement après un délai (de quinze jours il me semble) que celui-ci peut avoir à intervenir et seulement si la personne connaît ses droits (car on ne va pas forcément lui dire en France…)

    Imaginez un peu qu’en France vous êtes contre l’Islam et vous voudriez que les Musulmans se convertissent…ou au moins qu’ils repartent dans le pays de leurs parents. Vous vous retrouvez donc en psychiatrie avec des Musulmans, parmi le personnel infirmier et parmi les patients (chez eux, la toxicomanie est peut-être plus importante en plus, favorisant des troubles neurologiques). Et la personne n’est pas à l’abri d’être maltraitée comme certaines personnes âgées dans des maisons de retraite où ils détestent les résidants… Les Français sont complètement ravagés et il faut attendre qu’ils aient le retour de flamme sans doute pour qu’ils se bougent… C’est affolant.

    Par contre, ce n’est pas seulement Hollande et son gouvernement qui est complice des islamistes. Cela remonte à beaucoup plus loin puisque dans les années 1980 déjà, les discours anti-France et anti-Français existaient déjà. Les services de l’état qui font des rapports dans tous les sens et qui ont le retour des enseignants, notamment dans les quartiers sensibles,

    • Philibert says:

      (suite) en étaient forcément informés. Il y a eu une volonté politique de poursuivre l’importation de personnes étrangères en leur permettant d’obtenir des visas, en faisant croire aux Français qu’il y avait quelque chose à gagner grâce à la suppression de leurs frontières (alors que nous sommes pour l’instant encore l’un des rares pays à pouvoir obtenir très facilement un visa pour n’importe quel pays de la planète, tandis que nous pouvions empêcher qui n’était pas chrétien d’entrer sur notre sol).

      Tout ceci est la conséquence de gouvernements anti-chrétien qui ont fait entrer les loups dans la bergerie pour garder les moutons, et on le voit notamment au niveau de la sécurité des messes ou à l’entrée de certaines églises…

      Ils n’ont pas encore détruit nos pays car pour un grand nombre de peuples encore il existe de manière collective l’idée d’un peuple, de traditions et encore des frontières (même si elles sont aujourd’hui celles de l’Union Européenne). Espérons que les Islamistes et Musulmans renforcent l’unité des Chrétiens et ramènent les égarés dû à ces politiques subversives.

    • Chouanne says:

      l’internement quasi automatique pour de prétendues récidives est une information particulièrement intéressante et qui ne m’étonne pas du tout.
      Car il y a pire encore. Un de mes amis a été mis en prison sans même être jugé, parce qu’il se plaignait un peu vivement d’un magistrat. Peut-être sa lettre était-elle passible de l’accusation d’injure à magistrat. Possible! C’est le pire qui pouvait lui être reproché.
      Un jour les policiers sont venus l’arrêter à son domicile sans même lui permettre de fermer à clef. Il avait des chiens et des chevaux. Tous ces animaux ont été abandonnés.
      Lui il a été mis comme au secret. Personne ne savait ce qu’il était devenu et encore moins qu’il était en prison.

      Par hasard plus d’un mois après sa disparition, un de ses amis rencontre une assistante sociale à laquelle il se plaint, au milieu de la conversation, de ne plus avoir de nouvelle de son ami.

      L’assistante-sociale lui annonce alors qu’elle l’a rencontré à la prison de la Santé à Paris (il habitait Angers) et qu’il était en très mauvaise santé.

      Il faut dire que ce pauvre homme n’avait plus de famille, ayant divorcé etc.

      C’est grâce à cela que son ami, qui était un véritable ami, a pu retrouver la trace du prisonnier ainsi mis au secret sans aucun soin alors qu’il était diabétique.

      A partir de là il a très rapidement été libéré, mais il n’était plus que l’ombre de lui-même. Cela s’est passé il y a six ou sept ans et depuis le pauvre homme n’est plus que l’ombre de lui-même.

      Si le hasard n’avait pas mis son ami sur ses traces, il serait probablement mort disparu. C’est un résumé à grands traits mais la réalité est pire encore.

  4. Même si sa juste indignation lui fait deverser un torrent de haine, Claire a raison sur le fond. Hollande est comme un petit peteux qui a fait dans son pantalon. Il semble avoir peur des islamistes et compte sur les voix musulmanes pour tenter de se faire réélir. Mais il n’est qu’un accident de l’Histoire et, de loin, avec ses complices, l’un des politiciens les plus ignobles que nous ayons eu.

    • " Pour le coup " says:

      Daflon , non pas d’accord …
      Pas du tout d’accord .
      Juste indignation , n’est pas digne de tant de grossièretés …
      Quittez l’espoir illusoire d’un quelconque changement positif dans la valeur politique , quel que soit le(la) candidat(e).
      Le chemin de la vraie vie est le Christ .
       » Extra Ecclesiam nulla salus . »
       » Hors de l’Église , il n’y a point de salut « 

    • Jean-Pierre Dickes says:

      Oui. Mais ce n’est pas une raison pour insulter la police et de la traiter de collabo.

  5. Selak Saspas says:

    les gens dangereux sont dans le gouvernement .

  6. Selak Saspas says:

    le terrorisme-management arrange bien les gouvernants pour faire oublier aux gens leurs vrais problèmes.

  7. tirebouchon says:

    « qu’attend donc Hollande pour arrêter tous les délinquants connus et fichés comme potentiellement dangereux ?  » Mais la réponse est on ne peut plus simple ! Hollande et ses complices sont là pour détruire la France et ce qui lui reste de christianisme ! Pour qui ? Posez donc la question à Roger Cukierman ou Alain Jakubowicz ou Michel Tubiana….c’est entre Ashkenaze et séfarade des pays arabes que se trouve peut être la réponse !
    Mais attention PADAMALGAME …

  8. Réveil français la république française est en danger et nos valeurs HONTE à HOLLANDE et ce gouvernement . Vivement un grand changement pour la FRANCE en 2017……….

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com