Grèce Irène Dimopoulou

La journaliste grecque Irène Dimopoulou était à Paris le week-end dernier pour prendre la parole au deuxième Forum européen organisé samedi par le PNF puis pour rendre hommage à Sainte Jeanne d’Arc le dimanche.

Voici quelques extraits du discours qu’elle a tenu dimanche matin devant la statue de Sainte Jeanne d’Arc, après que le PNF y ait déposé une couronne de fleurs.

Français et Françaises,

Vous êtes venus nombreux aujourd’hui à Paris, pour présenter votre respect à une femme de votre clan. Elle était jeune et vaillante, et par sa foi et son combat est devenue la patronne de votre Nation, Ste Jeanne d’ Arc.

Européens,

Vous êtes venus à Lutèce, pour exprimer votre solidarité aux Français dissidents face à l’éradication de leur histoire, de leur mémoire, de leurs traditions.

Je suis votre combat comme journaliste, j’y participe comme militante des Nationalistes de Chryssi Avgi, (l’Aube Dorée) et je vous apporte les salutations de vos camarades Grecs.

Nous, qui gardons depuis des milliers d’années la frontière Est de l’Europe, de l’époque du Roi Leonidas, nous avons mené le combat de la Lumière de la création, contre l’obscurantisme et la soumission à la tyrannie.

Après avoir évoqué l’armée d’Achille à la guerre de Troie, Irène Dimopoulou a rappelé une autre page glorieuse de l’histoire grecque.

C’était en 626. Constantinople, capitale de Byzance, l’Empire romain de l’Est, ville consacrée à la Vierge, était assiégée par les armées musulmanes alors que l’empereur Héraclius était parti en guerre contre les Perses. Les quelques forces grecques présentes, organisaient la défense de la Ville. Alors, le patriarche Serge implora la protection de la Mère de Dieu. Le peuple de Constantinople fit une procession avec l’icône de « celle qui guide ».

La bataille fut gagnée.

Aujourd’hui, comme nous nous tenons debout devant la statue de la pucelle, prions Celle qui fut notre Général, de nous guider. Et promettons-Lui de revenir ici pour chanter ensemble cet Acathiste:

« O Général en chef de nos armées,

À toi, guide invincible,

à toi les accents de la victoire !

Délivrée des dangers, moi ta cité,

Je te dédie cette action de grâces,

ô Mère de Dieu.

Toi, dont la puissance est irrésistible,

Délivre-moi de tout péril,

afin que je te crie : Réjouis-toi, Épouse inépousée ! »

Soyons fidèles. Mettons notre confiance dans le secours de la Mère de Dieu.

Mettons-nous à genoux devant Ste Jeanne et nos Saints, mais debout devant les ennemis de nos Nations et debout, derrière nos Héros.

Si Dieu est avec nous, personne contre nous !

En avant, pour la Patrie, la Foi, la Famille !

Vive la France ! Vive la Grèce ! Vive l’Europe des nations !

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Mannick de Bouillane says:

    Alléluia , Alléluia , Alléluia !
    AMEN .

  2. Raiford says:

    Admirables paroles.
    Ce sont souvent des femmes étrangères qui nous rappellent qu’il faut honorer notre héroïne nationale.

    Français, réveillez-vous !!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com