papre-dePaolis-mpi

Le 6 mai dernier le pape, en s’inclinant, a embrassé la main d’un prêtre leader homosexuel activiste faisant campagne pour que l’Eglise change son enseignement sur l’homosexualité. Auparavant les deux hommes ont concélébré.

Ce prêtre est cofondateur d’une organisation gay appelée Agedo Foggia qui est opposée à la doctrine chrétienne sur ce sujet. Il se nomme Michele de Paolis. La concélébration a été effectuée à la maison sainte Marthe. Il était venu avec un cadeau constitué d’un calice et d’une patène en bois ; ainsi qu’un exemplaire de son récent livre : « Cher Don Michele : questions à un prêtre gênant ». Il y récusait l’idée que les « couples » homos n’aient pas de relations sexuelles.

Apparemment l’agent « bons offices » de cette incroyable rencontre aurait été la Communauté d’Emmaüs selon les dires du prêtre sur sa page Facebook . Celui qui visitera cette page comprendra – bien que le texte soit en italien- qu’on y trouve la « totale » du « catéchisme » des ennemis de l’Eglise, notamment des Francs-Maçons. Don Michele explique que le pape l’a serré dans ses bras après lui avoir affirmé que « tout est possible », si bien qu’il est sorti en pleurant.

Ceci pose d’emblée une question : tant ce prêtre qu’Agedo Foggia dont il est co-fondateur sont des figures emblématiques de la lutte en faveur de l’homosexualité. Ce pour quoi le site Lifesitenews s’est adressé au porte-parole du Vatican, le père Lombardi, afin d’obtenir une clarification sur la nature de cet entretien : il n’a pas reçu de réponse.

De Paolis a déclaré sur le site Agedo Lecce qu’il convenait de passer par-dessus les enseignements de la Bible sur la question et notamment parce que la deuxième Epître aux Corinthiens (3/6) déclare que la lettre tue mais l’esprit vivifie. Selon lui la Bible contient des paroles de Dieu, mais n’est pas la parole de Dieu. « Au lieu de perdre de l’énergie dans des controverses sans fin, l’Eglise devrait viser à créer une spiritualité d’une acceptation joyeuse de soi-même et témoigner sa gratitude à Dieu dans le fait de savoir que l’amour est un cadeau de son amour ». La suite est de même tonneau. L’homosexualité ne se choisit pas ; elle est une orientation découverte par les garçons et les filles ; elle fait partie de leur personnalité. Ce n’est pas une maladie et pas une perversion, etc.

Il est à remarquer que  le mot de « maladie » utilisé dans ce cas est celui de « disease », qui normalement désigne la maladie contagieuse. Un comble alors que l’homosexualité représente la moitié des contagions du sida, est responsable de la renaissance de la syphilis, de la lymphogranulomatose, sans parler des chaudes-pisses (gonococcies) candidoses et autres. Ceci parce que l’extrémité distale du tube digestif n’est pas liée à la reproduction mais à la défécation. On peut contester que Dieu se serve de telles relations sexuelles pour le glorifier comme il est demandé dans le premier Commandement.

De Paolis critique ensuite ceux qui dans l’Eglise déclarent que les homosexuels peuvent tout à fait pratiquer leur religion à condition de ne pas avoir de relations sexuelles. Ce sont des hypocrites écrit-il. C’est comme si on demandait à une plante de pousser sans qu’elle fleurisse, etc. Apparemment les parfums ne sont pas les mêmes.

On peut s’étonner que le pape se compromette avec un tel personnage. D’autant qu’il se met en contradiction avec plusieurs de ses propres déclarations sur l’homosexualité. Que veut dire le pape en affirmant à un homosexuel que « tout est possible » ? Qu’il rencontre un homme ami ou ennemi de l‘Eglise, ce peut être considéré comme normal. Qu’il se baisse pour l’embrasser sur la main est un geste de démagogie. Quant à concélébrer avec un homme qui par ses déclarations et ses actes se place en état de péché mortel nous semble être une profanation du corps du Christ et un bien mauvais exemple pour les prêtres. Quel intérêt le pape a-t-il de participer à un tel sacrilège ?

Dr Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

19 commentaires

  1. la Mésange says:

    C’est déjà ancien. J’ai publié un article sur le sujet (et traduit un article d’un blog anglophone) il y a 12 jours.

    Vous pouvez lire l’article en question sur mon blog ici :
    http://blogdelamesange.wordpress.com/2014/05/12/un-beau-specimen/

  2. D'accord avec le pape says:

    Il a bien raison ce Michele de Paolis, je trouve que c’est lui qui a raison.

  3. Lars says:

    C’est simple, reprenons ce que dit Saint Paul à ce sujet: « Ayant connu la justice de Dieu, ils n’ont pas compris que ceux qui font de telles choses (sodomie, donc les homosexuels) sont dignes de mort, et non seulement ceux qui les font, mais encore ceux qui approuvent ceux qui les font. » Epitre aux Romains, chapitre 1, 32.
    Donc celui qui dit qu’il tolère l’homosexuel, du moment qu’il ne se rend pas public et ne revendique rien, approuve. Ainsi il est digne de mort selon Saint Paul.
    Oui ça paraît exagéré à notre époque, c’est juste que nous sommes trop pervers pour comprendre. Alors dans ce cas, il est évident que la simple fréquentation que vient de faire ce soit disant Pape, lui vaut la peine de mort. Car soyons honnête, s’il ne condamne pas publiquement, c’est qu’il approuve.

  4. Pingback: Jean-Pierre Dickès : homosexualité – que cherche au juste le pape ? | Austremoine.org

  5. RAYNAUD says:

    il semble qu’ au nom d’une pseudo charité, le successeur de Pierre erre . Nous acceptons le repentir de celui qui pêche qui est comme tous les autres pêcheurs, mais celui qui persiste et revendique son péché comme n’ en étant point uns, celui là n’est pas en communion avec l’ Eglise qui ne peut qu’ accepter son repentir mais ne doit pas l’ absoudre à priori de son errance, s’ il n’ en fait pas la demande auprès de Dieu par une confession et un rejet officiel.

  6. Cécilien Pelchat says:

    « et ils diront vrai ce qui est faux et faux ce qui est vrai. Car ayant délaissé la saine doctrine, ils s’attacheront à des fables…«  Miserere nobis,DOMINE

  7. Teyssendier says:

    Don Michele de Paolis, a été reçu en sa qualité de responsable d’Emmaus italie et c’est lorsqu’il a demandé que le Pape reçoive des membres de la communauté d’Emmaus que celui-ci a répondu tout est possible.
    Comme le disait Voltaire,
    « Mentez, mentez, il en restera toujours quelquechose »
    La désinformation est un art.

  8. marc-sorede says:

    à rapprocher avec la déclaration du pape qui disait en substance « si un homosexuel est en recherche, qui suis je pour le juger »
    -ben… vous êtes le Pape…le juger lui, non, sans doute pas, et ce n’est pas le sujet, mais juger ses actes et lui rappeler la vraie doctrine, par simple charité, oui, vous devez le faire, car sinon, qui le fera après vos déclarations…embrassez les mains de ce faux pasteur maintenant, vous, le pape !!!!
    fausse charité, vraie démagogie, trahison et vrai scandale…vous n’avez de pape que l’habit…
    un signe qui ne trompe pas: il plaît aux médias…

    • Le Phare says:

      Marc, vous écrivez « fausse charité, vraie démagogie, trahison et vrai scandale…vous n’avez de pape que l’habit…
      un signe qui ne trompe pas: il plaît aux médias… »
      Je me permettrai d’ajouter … et pas seulement aux médias, mais également au prince de ce monde, au prince de la perdition ».
      Ainsi, oui, on savait l’Église investie de l’intérieur, dans certains de ses membres par le malin, par les apostats et les cabales sataniques ; Ce qui fait peur, c’est qu’aujourd’hui, le venin vient ne touche plus seulement les membres, mais également le cœur et le système nerveux tout entier de l’Église de Saint-Pierre.
      Puisse l’Archange Saint-Michel nous venir en aide.

  9. de la Croix says:

    Entièrement d’accord avec marc-sorede ci dessus….Que Dieu nous libère de ce Pape imposteur… l’exécuteur du concile vatican 2…

  10. marc Sorede says:

    teyssendier, vous avez sûrement une référence précise pour prétendre cela?
    ça ne correspond pas.
    pourquoi cette phrase aurait-elle le sens que vous lui prêtez quand le pape vient de baiser justement la main de fondateur de cette communauté d’emmaus???
    après ça, si réellement la question était celle que vous indiquez, la réponse est « bien sûr »…
    mais un rappel sur ce de paolis:
    ci devant vieil activiste homosexuel, et accessoirement prêtre, se définit lui-même ainsi : « Je me sens anticlérical, c’est à dire, n’appartenant à aucune caste, aucune catégorie; je ne me sens vraiment pas appartenir à une religion officielle »
    (cf lien de la mésange ci dessus)…
    alors, en lui rendant visite (ou en lui accordant visite) que va faire le pape dans cette galère, de surcroît en lui baisant la main???
    ah le bon apôtre que voilà…
    le geste (public)n’est pas anodin, c’est du même tonneau que JP2 lorsqu’il baise le coran: cela signifie déférence, respect..
    et ce de paolis n’est malheureusement pas connu pour sa piété ou pour ses oeuvres missionnaires (ce qui pourrait expliquer le geste du pape) mais pour son militantisme homo qui le fait se ranger lui même hors de l’Eglise…
    bon, alors qu’allait t-il faire dans cette galère?
    On peut alors rapprocher ce triste épisode avec des propos que le Pape avait tenus, et qui étaient rapportés par la Civiltà Cattolica le 19 septembre dernier : « Nous ne pouvons pas insister uniquement sur les questions relatives à l’avortement, au mariage homosexuel et à l’usage de méthodes contraceptives. Cela n’est pas possible. Je n’ai pas beaucoup évoqué ce genre de choses, et cela m’a été reproché. Mais lorsque l’on en parle, il faut en parler dans un certain contexte. L’opinion de l’Église, par ailleurs, on la connaît, et je suis fils de l’Église, mais il n’est pas nécessaire d’en parler en permanence ».

    voilà, et là, c’est clair:
    je suis fils de l’Eglise (et même pape), mais je mets ma foi et ma mission dans la poche, je n’en parle pas..
    et il reste quoi, si on ne considère pas bergoglio pour ce qu’il est devenu (le pape)?
    eh bien le geste de quelqu’un qui, en fait, n’a pas la foi, qui « croit en l’homme » (cf le titre de son bouquin de souvenirs/entretiens), qui ferait la honte des premiers chrétiens de base, et qui a le simple dessein d’approcher ces gens, de les comprendre, mais surtout pas de les convertir…
    car quand on met sa foi et l’évangile dans sa poche, surtout quand on est pape, que reste t-il?
    rien…et tout est possible, effectivement.

  11. Exquisiteur says:

    « L’homosexualité ne se choisit pas ; elle est une orientation découverte par les garçons et les filles ; elle fait partie de leur personnalité. Ce n’est pas une maladie et pas une perversion, etc. »

    Donc selon cette branche religieuse du grand singe sapiens sapiens, c’est la faute à QUI ? Dieu nous aurait créé à son image. Donc le plaisir « un homogenre » (selon le langage impropre dit « homosexuel » à la gloire de Dieu passe par un Dieu à son image ou à l’image de soi ?

    Il s’agit de satisfaire un désir charnel par des figures libres, poussé non par la volonté mais par une force mystérieuse irrésistible, une prédisposition épigénétique , une erreur de cablage des voies hormonales ?
    Le Narcissime (ici qui « aime physiquement satisfaire son plaisir sur un autre genre identique (homogenre) est il une négation de l’existence satisfaisante des autres et de la Femme et ce qu’elle représente ?
    « )
    On peut espérer qu’on découvrira donc un jour le gène du narcissisme homogenre, une affection liée à un déréglement de la chimie des sens ?

    ce jour là, la liberté de pratiques/choix sera rétablie selon de PAOLIS, il n’y aura plus d’excuses d’irresponsabilité ?
    et ceux qui continueront pourront dire  » c’est mon choix ».

    La LGBT tient à ce que ces pratiques soient déclarées socialement et religieusement « honorables » . Le bien et le mal, la loi ne peut les gérer. C’est l’affaire des religions.
    LGBT a fait des pratiques sexuelles un objet de droit légiférable légitimement sur leur nature.(sanctification /diabolisation)

    Pour la LGBT le statut officiel social et religieux de l’honorabilité des pratiques sexuelles passe par le sceau de la loi sociétale et religieuse (c’est canon).

    Comme la loi oblige ou interdit (le bien peut être interdit), il est tout à fait normal que le raisonnement désormais dans le droit francais, permette toutes les formes de relations sexuelles « parce que soumis à leur satisfaction par une force irrésistible » donc irresponsabilité du pratiquant.

    Viol, pédophilie, zoophilie, meurtre, violence, sont aussi des « pratiques à force irrésistibles ».

    L’irresponsabilité pénale a été déclarée dans la loi Taubirannerie pour tous les objets juridiques que sont devenues les pratiques sexuelles toutes « EGALES » entre elles.
    Au nom de la sainte EGALITE de GAUCHE on ne voit pas pourquoi les autres pratiques seraient interdites, ce qui est le discours de De PAOLIS, qui milite pas pour le meme mariage/salaire pour tous, mais pour le meme ENCHANTEMENT de DIEU à voir ces pratiques démocratisées et universelles.

    Avec l’abandon de la raison remplacée par la dictature du caprice narcissique, même le néo libéralisme est entré dans l’église catholique. Ah sacré reagan-tadechaire.

  12. Théophile says:

    Abominable, faux pasteur, loup revetu d une peau de brebis. C’est un véritable sacrilège!

  13. Pingback: Que recherche au juste le pape ? | nosvaleurs.eu

  14. Jean de la Roche-Pichemer says:

    Et lorsque Jésus a pris Marie-Madeleine par la main, pensez-vous qu’il s’inclinait devant les parties de jambes en l’air??

    Déjà à l’époque il y avait les pharisiens avec le même logiciel intellectuel que certains partisans de la fsspx pour cracher sur Jésus en disant « Il se dit fils de Dieu et il parle à une prostituée, c’est un imposteur ».

    Qui somme nous pour juger les actions du pape? Qui sait si ce geste n’a pas bouleversé intérieurement ce vieux prêtre? Il semblerait qu’il soit sorti de cet entretien en sanglotant!

    Belle image des cathos qui se tirent dans les pneus, avec l’abbé machin qui traite le pape d’antéchrist au sermon de clôture du pélé à l’envers, franchement bravo. Bel esprit.

    • marc.sorede says:

      Qui sommes nous pour juger les actions du pape…
      Votre remarque pourrait être bonne…

      Sauf qu’un pape doit être clair dans sa démarche comme l’était Jésus,
      Sauf que la samaritaine a changé de vie, sauf que la femme adultère s’en est allée en étant résolue de ne plus pécher, sauf que marie madeleine pleurait publiquement ses péchés, sauf que finalement le point commun, c’est une position ferme de Jésus sur les commandements et la pleine adhesion, publique et claire de ces femmes…
      Sauf aussi que Jésus ne manifeste aucune complaisance ou tolérance pour le péché : il y a un monde entre renvoyer avec bonté un pêcheur repentant (« allez et ne pechez plus ») et commencer par baiser les mains d’un « prêtre » qui se dit n’appartenir a aucune eglise officielle, qui est activiste gay et qui n’a rien manifesté de similaire ni avant, ni pendant, ni après… et il le devait eu égard au scandale qu’il représentait.. marie madeleine l’a fait…
      Et tout aussi bien les larmes dont vous parlez de sa part peuvent être de joie d’avoir été entendu pour son combat homo…
      Il y a bien scandale.
      Ces femmes n’avaient pourtant que leur petite vie privée… point de prosélytisme.. et pourtant confession publique de leur part.
      Alors ce vieux prêtre homo, et militant de la cause Gay, se devait nécessairement de faire un repentir public.
      La seule chose qui est attendue du pape n’est pas la condamnation du pêcheur, bien sur, mais un discours clair qui amène à sa conversion.
      On en est loin.

  15. Pingback: 21 Juin 2014 | conflitmondial

  16. Pingback: Le premier rapport du synode sur la famille met le feu aux poudres

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com