giap
le général Giap

Deux fils de maréchaux de France, 20 fils de généraux, 1300 lieutenants, 600 autres officiers, 75 000 sous-officiers et hommes de troupes sont morts en Indochine.

Mais de ces huit années de terrible guerre bien des réalités sont tues aujourd’hui. Toute la grande presse et  le gouvernement socialiste à travers le ministre des affaires étrangères M Laurent FABIUS (discours du samedi 4 octobre : « c’était un grand ami de la culture française ») ont fait unanimement l’éloge du général Vo N’Guyen GIAP.

Mais c’est oublier le traitement qui fut réservé au 35000 prisonniers français par les « Viets » sous les ordres de ce même général.

Seulement 10 000 reverront leur patrie mais rentreront dans un état cadavérique.

La guerre d’Indochine c’est huit années d’une superbe histoire militaire où l’on a pu voir des exemples d’héroïsme de courage pour la France et de valeureux soldats qui sont morts inconnus, où des commandos ont réussi de superbes actions comme les Tigres Noirs de Vandenberg.

Mais qui mentionne encore les 50 000 Mans et Meos tués l’arme à la main ou massacrés misérablement pour avoir aidé la France et pour avoir lutter pour la liberté, toutes ces filles légères lardées de coups de couteaux pour avoir trop aimé les Français?

Tous ces crimes de guerre, Giap en est en partie responsable car c’est lui qui dirigeait ses troupes. Il a conçu le système concentrationnaire viet avec une mortalité qui a atteint plus de 70%, bien supérieure à celle des camps nazis.

En plus du massacre de ses ennemis, il n’hésita pas à envoyer ses hommes par vagues, par marée humaine pour se faire décimer. Il a ainsi perdu des centaines d’hommes pour gagner ne serait-ce qu’une mitrailleuse francaise !

Mais le combat de la France en Indochine ne fut pas vain. Il a donné l’indépendance et un répit pour s’organiser : au Laos, au Cambodge, et au Vietnam en dessous du 17e parallèle.prisonnier français indo

Quelle phrase pourrait mieux conclure qu’une citation du général de Lattre de Tassigny dans son discours à la jeunesse vietnamienne le 11 juillet 1951 au lycée Chasseloup-Laubat de Saigon :  « Si vous êtes des patriotes, combattez pour votre patrie, car cette guerre est la vôtre. Elle ne concerne plus la France que dans la limite de ses promesses envers le Vietnam et de la part qu’elle entend prendre à la défense de l’univers libre. D’entreprise aussi désintéressée, il n’y en avait pas eu, pour la France, depuis les croisades. Cette guerre, que vous l’ayez voulue ou non, est la guerre du Vietnam pour le Vietnam. Et la France ne la fera pour vous que si vous la faites avec elle.»

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. tristan says:

    la seule chose qu’on nous apprenne sur cette guerre au lycée,c’est qu’elle était le fait des colonialistes et impérialistes français contre de pauvres indochinois;donc le contraire de la réalité;et pas un mot sur les camps de concentration,de « rééducation » comme les appelaient les communistes,pas un mot sur le massacre des « harkis » indochinois.

    on nous parle simplement d’une guerre de décolonisation de presque 10 ans,conclue par la défaite de dien-bien-phu
    et les accords de genève scellant l’indépendance de l’indochine;tout ce qu’on nous met dans la tete est soit approximatif,soit faux,soit même le contraire de la réalité
    et le pire,c’est que les professeurs eux-mêmes ignorent qu’ils enseignent des contre-vérités et des mensonges.

    finalement,le simple terme de « décolonisation » a permis de faire passer les crimes les plus monstrueux pour des actes de résistance,de liberté,des actes honorables et qu’on se doit d’honorer

    il y a quelques années,un français (communiste) qui combattait aux cotés du viet min et qui a dirigé un des camps de concentration communistes a reçu la légion d’honneur,faisant grincer quelques dents parmi les anciens combattants,qui ne sont plus qu’une poignée,qu’on n’écoute pas,et qu’on traite quasiment comme des criminels,alors même que les criminels véritables sont vénérés

    il y a eu plus de soldats français tués pendant la guerre d’indochine que de soldats américains pendant celle du vietnam,alors même que l’armée française était bien moins nombreuse;qui de par le monde connait notre guerre d’indochine?
    des milliers de films ont eu pour thème la guerre du vietnam,2 ou 3 sur celle d’indochine,et rien sur les camps de concentration où sont morts tant de nos soldats dénutris et affamés

  2. Lukas66 says:

    Je voudrais simplement attirer votre attention sur le fait que l’Histoire est toujour écrite par le vainqueur et à titre d’exemple je reprendrai votre estimation des rescapés des camps Viet minh de 10000 soldats sur 35000 et comparez ceux des soviétiques après la défaite de Stalingrad qui était de 10000 sur 100000 de soldats de la wehrmacht et cela en référence au camp Nazis que vous avez cité. Qui en parlent ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com