Ignace - Le sida recule, mais...
Ignace – Le sida recule, mais…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

3 commentaires

  1. N’est-on pas toujours puni par la ou l’on a pêché?
    A méditer….

  2. cadoudal says:

    Pragmatique ( loi) des rois catholiques de 1497 contre les sodomites

     » parmi les péchés et les délits qui offensent Dieu notre Seigneur et déshonorent »
    la terre, il en est un de particulièrement grave, commis contre l’ordre naturel.

    « Les lois et le Droit doivent s’armer pour le châtiment de cet abominable délit,  »
    « indigne d’être mentionné,
    « destructeur de l’ordre naturel, puni par le jugement divin. »

     » Il fait perdre la noblesse, mollit le cœur et engendre un manque de fermeté dans la Foi. »

     » Ce crime signifie l’abandon de l’obéissance de Dieu, lequel dans sa colère envoie  »
    « contre l’homme des pestes et autres tourments ici-bas. »
     » Ce crime fait rejaillir sur les gens et les contrées où il est toléré »
     » grande injure et opprobre. « 

    • Je vois que l’expression juridique anglaise encore vivante il y a peu de temps, « the abominable crime of buggery [‘bougrie’] », que j’ai déjà citée ailleurs, les mots ‹abominable crime› doivent remonter à l’époque où les lois anglaises étaient encore rédigées en français normand.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com