Ignace - Valls et Hamon se préparent au débat du second tour
Ignace – Valls et Hamon se préparent au débat du second tour

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

2 commentaires

  1. Thierry Theller says:

    BEURK ! BEURK ! BEURK ! POUAH !

    M. Valls, après le premier tour des primaires de gauche, déclarait : c’est moi ou » la défaite assurée » !

    Oh la la la ! Voyez-vous ça ! Quel aplomb ! Cependant, malgré tout, faut bien admettre que – tous crocs ploutico/oligarco rentrés-, kss kss… le serpent à sonnettes d’hier a bien su soigner, démagogie oblige, sa nouvelle mue…

    Cependant, échaudé par son brusque renvoie dans les cordes électorales, en dépit de son tout nouveau look, on peut parier qu’au deuxième tour, cet habile outsider babylonien, risque fort de pas venir les mains dans les poches.

    Attendez-nous plutôt à le voir se représenter sur les tréteaux TV de ses ambitions personnelles avec, dans une main, un plateau super garni de nouvelles et flamboyantes promesses et, dans l’autre, propre à faire pâlir tous les Moïses du paradis socialiste, un superbe bâton moïsien de type pèlerin menteur. Ok… hier c’était une matraque !… Mais, bon, c’était hier…

    En revanche, aujourd’hui, qu’on se le dise, comme d’ailleurs demain, toute violence giflante contre son auguste personne ne sera ni de mise ni à l’ordre du jour. La raison es est simple : l’avenir démocratural de messire Valls est maintenant ailleurs.
    Un avenir tout entier construit sur les trous de mémoire de ses ouailles qui, yop la boum, tout à leur nouveau bonheur amnésique, s’obligeront à oublier, le temps d’un scrutin, que le veau d’or mondialiste de leur trépignant Commandeur existe toujours bel et bien : prudemment dissimulé là, derrière le dos de ses postures aussi gesticulantes que ridicules.
    Et, surtout, qu’il est mesquin de lui rappeler urbi et orbi que, ratatatata, sa machine à rafaler des 49.3 est toujours en aussi bon état de marche.
    Ou, que, boum ! les explosions des grenades lacrymogènes à tire larigot, ont toujours été la spécialité despotique de son si particulier mode de gouvernement.
    Un despotisme qui, « démocrassie » oblige, n’a jamais épargné quiconque. Ni femmes, ni enfants, ni vieillards… Personne, quoi ! Craché, juré !
    Kif-kif, aussi, bien sûr, pour les tirs groupés de ses lois liberticides…

    Ah, au fait, n’était-ce pas le même homme qui, il y a quelque temps, déclarait avec cynisme : « Il faut s’habituer à vivre avec la menace terroriste »?
    Si la réponse à cette question est affirmative, et elle l’est, on comprend mieux pourquoi, sur France Inter, ce prototype bilderbergien a avoué, en demi-teinte, le vrai motif de sa si vilaine détestation atrabilaire envers le nouveau président élu Donald Trump, qui, lui, au contraire du matamore socialiste déjà cité, a fait état de sa totale détermination en prononçant ces simples mots : « Nous allons complètement éradiquer le terrorisme de la face de la terre ».
    Forcément, des idées pareilles, ça déplaît.

    Comme quoi, quand le ciel se fâche, tout finit par se savoir et tout finit par arriver. Toujours !

    Que dire de plus, sinon que : beurk ! beurk ! beurk ! Pouah !

  2. domremy says:

    Voilà qui l’on choisit pour nous représenter
    ”La porte parole de Valls :une FEMEN !”

    https://www.youtube.com/watch?v=T8NqYRW4MTM&feature=youtu.be

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com