Le 13 octobre 1917, près de 70 000 personnes, provenant de toutes les régions du Portugal, se rassemblent à la « Cova da Iria » (Fatima). Depuis plusieurs semaines circule la nouvelle de l’apparition de la « Dame » et du miracle qu’elle a promis d’accomplir. Au milieu de citoyens ordinaires se trouvent aussi des nobles, des ingénieurs, des médecins, des notaires et, évidemment, des journalistes et des photographes.

Du ciel, complètement couvert par les nuages, tombe une pluie incessante. François, Jacinthe et Lucie arrivent, acompagnés de leurs familles. Ils atteignent à grand peine le chêne sur lequel se pose habituellement la « Dame » et commencent à réciter le chapelet. Cependant, à midi, la pluie continue de tomber. Lucie ordonne de fermer les parapluies et la foule obéit. Peu après, la Vierge apparaît, plus lumineuse que d’ordinaire.

Lucie demande : « Qui êtes-vous et que voulez-vous de moi ? ». La Vierge répond qu’elle est « Notre-Dame du Rosaire » et qu’elle veut que soit bâtie en ce même lieu une chapelle en son honneur. Elle conseille de réciter constamment le rosaire puis conclut : « Tous doivent se convertir, demander pardon pour leurs péchés et ne plus blesser Notre Seigneur ».

Après ces paroles, elle ouvre ses mains qui se reflètent sur le soleil. À ce moment, pendant que Lucie crie : « Regardez le soleil », le miracle se produit : les épais nuages se dispersent et le soleil commence à tournoyer, à changer de couleur, à danser dans le ciel puis à s’approcher progressivement de la terre.

Voici le témoignage du docteur Almeida Garrett :

« Soudain, j’entendis la clameur de centaines de voix, et je vis toute cette multitude s’étendre à mes pieds, tourner le dos à l’endroit vers lequel, jusque-là, convergeaient toute leur impatience, et regarder le soleil du côté opposé… Je me tournai à mon tour vers ce point qui attirait tous les regards, et je pus voir le soleil apparaître comme un disque au bord net, à l’arête vive, qui luisait sans blesser la vue… Il ne pouvait se confondre avec le soleil vu à travers le brouillard – il n’y en avait d’ailleurs pas à ce moment – car il n’était ni voilé, ni brouillé. À Fatima, il conservait sa lumière et sa chaleur, et se dessinait nettement dans le ciel, avec ses arêtes vives, comme une large table de jeu… Le plus étonnant est d’avoir pu fixer aussi longtemps le disque solaire étincelant de lumière et de chaleur, sans avoir mal aux yeux et sans abîmer leur rétine. On entendit une clameur, le grand cri d’angoisse de la foule. En effet, le soleil, conservant son mouvement rapide de rotation, sembla pouvoir se détacher du firmament, et, rouge sang, avancer vers la Terre, menaçant de nous détruire sous son poids énorme. Ce furent des secondes terrifiantes. »

L’évêque de Leiria, dans sa lettre pastorale sur le culte à Notre-Dame de Fatima, écrivit : « Le phénomène solaire du 13 octobre 1917 fut encore plus merveilleux et laissa une impression indélébile chez ceux qui eurent le bonheur d’y asister. Il a été constaté par des personnes de toutes les classes sociales, des croyants, des non-croyants, des journalistes des principaux journaux portugais et des personnes qui se trouvaient à plusieurs kilomètres ».

Jacinthe et François, après de grandes souffrances, vont au paradis. En revanche, la Vierge dit à Lucie : « Dieu veut que tu restes dans le monde pour faire connaître mon Cœur Immaculé… Ensuite tu iras au paradis ». Lucie entre au couvent de Coimbra où elle demeure jusqu’à sa mort le 13 février 2005.

Source

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

18 commentaires

  1. balaninu says:

    Quelles merveilles pour notre temps ! sachons lever les yeux et remercier Celui qui est Maître de toutes choses… par le Coeur de la Vierge Marie.

    • La syntaxe que vous avez choisie implique ou bien 1) une croyance de votre part que le Cœur concerné n’appartient pas aux choses dont vous parlez, ou bien 2) qu’il ne faut pas remercier directement. Pourriez-vous, s’il vous plaît, enlever l’ambiguïté ? Je parle en ancien élève des Petits Frères de Marie (internat, 6 ans).

  2. Montivert says:

    https://youtu.be/gtfjIp3VcP8
    Ce miracle solaire défie la science de façon la plus spectaculaire qui soit. Il apparaît tout de suite que la Très Sainte Vierge à joué sur phénomène optique habituel qui propage les rayons du Soleil sur la Terre. Ce qui est remarquable contrairement à l’opinion générale, le Soleil n’apparaît pas comme une boule de feu mais comme un disque. Le récit insiste même sur le bord du disque solaire semblable à une arête. Sans vouloir choquer les adeptes du système de Copernic, de Newton et d’Einstein, Cette description concorde absolument avec ce qu’annoncent les Terra-Platistes concernant la forme du Soleil et de la Lune et la diffusion de leur lumière respective.
    Cette vidéo, dont le lien est copié ci-dessus, concernant la propagation de la lumière par une expérience optique magistrale est à prendre particulièrement en compte.

  3. Janine PEOCH says:

    « jusqu’à sa mort le 13 février 2005 »vous voulez parler de la mort de celle qui a remplacé Soeur Lucie et dont l’imposture saute aux yeux quand on compare les dents et le menton sur les photos:deux Soeur Lucie…

  4. Cadoudal says:

    il y a un ordre naturel , créé par Dieu, qui résulte de la création ;

    il y a un ordre surnaturel , créé par Dieu, pour réparer les conséquences de la chute.
    le miracle en fait partie.

    Copernic, Newton, Einstein ne sont que des hommes qui ont cherché à comprendre l’ astronomie.
    n’ en faites pas des dieux , par un scientisme imbécile.

  5. MA Guillermont says:

    Que Celui qui par la puissance divine a rendu la vue à cet aveugle (l’aveugle de Jericho ) qui l’en suppliait , DISSIPE L’AVEUGLEMENT DE VOTRE COEUR
    ( cœcitatem vestri cordis clementissimus illuminator abstergat ) en vous éclairant par un effet de sa miséricorde ; et que par la grâce il répande dans votre esprit les raisons de sa lumière , afin qu’étant purifié par une charité fervente, vous puissiez parvenir sûrement à l’héritage céleste .
    Bénédiction trouvée dans toutes les collectes ou oraisons de l’Église .

  6. Qohelet says:

    Aucun de ses miracles n’a été expliqués par la science. Vous êtes un menteur.
    Fatima une « hallucination collective » ? 70000 personnes ? On se console comme on peut. Les scientifiques sont dépassés, admettez-le ou retournez dans votre loge.

  7. Qohelet says:

    Je prends exprès un article du Figaro : « les scientifiques expliquent cela par une conjonction rare d’éléments météorologiques: formation d’une masse d’air en forme de lentille d’air, issue de vents contraires qui par inversion de températures, la font tourner sur elle-même, puis monter et descendre en décrivant une ellipse. Si elle se charge de particules de glaces, elle peut effectivement refléter le soleil, donnant l’impression qu’il «danse» »
    Ça c’est de la science !
    Admettons que ce soit plausible et possible, le phénomène s’est déroulé le jour même où il a été annoncé. Et vous oubliez que juste auparavant il y a eu une pluie diluvienne et que tout le monde était trempé… Et s’est retrouvé complètement sec avant la danse du soleil.
    Et comment une masse en forme de lentille d’air peut garder une forme arrondie parfaite, avec des vents contraires non uniformes, avoir la forme d’un soleil, être lumineux sans être éblouissant ?
    C’est vraiment pas sérieux.
    Quant au Saint Suaire, c’est l’Eglise conciliaire, et elle conclue ce qu’elle veut, on n’est pas tenu de la suivre sur tout ce qu’elle affirme. Quant au C14, je ris tant les résultats sur n’importe quel support (pas seulement le Suaire) sont aberrants et que ça fait longtemps que les scientifiques n’y croit plus ou font semblant d’y croire, contrairement à ce que vous affirmez.

    Par contre je vais m’arrêter là avec vous car je sais déjà comment cette discussion va se poursuivre.

    • Soupape says:

      @ A Qohelet

      Ca y est, voilà le retour de 89fmc alias le grand mamamouchi .°.mcf68.°.,
      celui qui NIE TOUT ce qui n’est pas lui …

      et qui ne voit RIEN dans RIEN … tout ça parce qu’il n’a PAS le cœur pur !

      C’est pourquoi, il a des yeux pour ne point voir,
      et des oreilles pour ne point entendre,
      par PEUR de ne pas pouvoir changer de vie , … et que Jésus le guérisse,

      Qu’il prie pour CHANGER de Vie … et Dieu lui donnera la force de le faire ! .

      • Qohelet says:

        Il n’est pas de retour, il a toujours été là sous différents pseudos.
        Prions pour lui plutôt…

  8. Qohelet says:

    J’ai lu les conclusions de votre article. Tout est au conditionnel et il n’apporte aucune preuve mais il émet juste des théories. Il cite même Freud… Don’t act.

  9. patrick says:

    La science se plante et pour le suaire s’est planté également et semble totalement perdu devant ce tissu maculé de sang.
    Lisez donc le nouveau testament selon les vision de Thérèse Neuman, peut-être que cela pourrait vous aider à voir la lumière.

  10. cadoudal says:

    vous avez décidé que Dieu n’ avait pas le droit de faire des miracles;

    70000 personnes qui voient un miracle , c’est une réalité ., un fait établi solidement.

    mêmes les Juifs , qui ont crucifié le Christ, n’ont pas contesté ses miracles.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com