Ce week-end, des militants de Civitas sont allés à la rencontre des habitants de Forges-les-Bains avec un tract exigeant un référendum. La population locale, très hostile à l’idée d’Anne Hidalgo d’y installer un camp de migrants, a accueilli très favorablement ce tractage de Civitas.

tractforges1

tractforges2

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Je ne savais pas qu’Hidalgo était aussi maire de Forges-les-Bains et qu’elle pouvait imposer n’importe quoi à ses habitants !

    • François says:

      Hidalgo impose cela par l’entremise de l’Etat qui impose partout, sur tout le territoire les immigrés que la France n’est pas sensée recevoir au-delà du quota de 10 000 (passé je crois à 30 000) annoncés par François Hollande en 2015. Un seuil très largement dépassé, au point qu’aucun chiffre réel n’est disponible.
      Nous sommes dans le grand chaos qui va de paire avec le grand remplacement.

      Bravo à Civitas pour cette initiative, les habitants de cette localité doivent se sentir bien seuls. Imaginons le prix de l’immobilier, par exemple, qui va se dévaluer à fond de train. Souvent les familles n’ont que leur maison pour capitaL

      • François says:

        Et pire que la dévaluation immobilière, l’insécurité et le sentiment de n’être plus chez soi. De n’avoir plus de patrie.

  2. Ronny F. says:

    Juste une précision, ce n’est pas la mairie mais la préfecture qui interdit le référendum, et cela pour des motifs juridiques, le dossier ne relevant pas de la compétence de la commune. Celle-ci n’est pas décisionnaire sur le projet (le décideur = le préfet ; le propriétaire = ville de Paris).
    Les élus locaux font ce qu’il peuvent pour calmer le jeu au contraire.

  3. Le glas a sonné pour nos démocraties, nous en avons la preuve devant les yeux. La France va prendre, elle aussi, le chemin de la soumission. Les lois d’une religion s’imposeront comme autorité au-dessus des nos républiques laxistes européennes. dans peu de temps.

  4. pauledesbaux says:

    bravo pour ce reférendum et courage parce que vous allez avoir du fil retordre avec nos islamos collabos je me demande pourquoi ces hommes grands forts et beaux viennent crécher sur notre sol au lieu de combattre les islamistes (qu(‘ils sont eux-mêmes d’ailleurs) dans leur pays, la POLOGNE a bien raison de vouloir les accueillir pour les former à la guerre et les renvoyer chez eux montrer qu’ils ont des couilles au cul a quand cette belle et bonne décision en FRANCE ,

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com