120615111801_06152012_dhs

Etats-Unis Le Department of Homeland Security (DHS) vient de publier un rapport intitulé  «Politiques pour l’arrestation, la détention, et l’expulstion des immigrants sans papiers« . Ce rapport accompagne l’annonce du président Obama en faveur de la régularisation d’au moins quatre millions d’immigrants illégaux. Barack Obama a l’intention de leur offrir régularisation, permis de travail et numéro de sécurité sociale…

La gestion américaine de l’immigration illégale semble de plus en plus chaotique. Un immigré clandestin pourrait passer jusqu’à un an en prison pour un crime et ne pas être mis sur la liste des expulsions prioritaires.

Dans la note publiée, Jeh Johnson du DHS explique que son ministère doit élaborer des «priorités d’application intelligentes» et exercer un « pouvoir discrétionnaire » afin d’utiliser au mieux les ressources limitées de son agence. Johnson établit trois niveaux de priorité d’exécution pour guider les agents du DHS dans leur décision d’arrêter, de détenir, ou de poursuivre un immigrant illégal.

La « plus haute priorité à laquelle les ressources d’application doivent être adressées», dit le mémo, concerne les « étrangers qui sont engagés ou soupçonnées de terrorisme ou d’espionnage, ou qui constituent un danger pour la sécurité nationale. » Il parle également des « étrangers appréhendés à la frontière en tentant d’entrer illégalement aux Etats-Unis ».

Sont considérés moins urgents : les étrangers reconnus coupables d’abus sexuel ou d’exploitation sexuelle; de cambriolage; de possession ou d’utilisation d’une arme à feu; de trafic de drogues; ou de conduite sous l’influence de la drogue.

stop-illegal-immigration-militantes

Enfin, sont considérés de priorité trois (vraiment moins urgents à poursuivre), ceux qui ont tout simplement violé les lois sur l’immigration. Le mémo du DHS les décrit comme la « priorité la plus faible ». En gros, les policiers sont invités à fermer les yeux à leur sujet. La notion d’immigration illégale relèvera dès lors, dans les faits, d’un délit non poursuivi, ce qui va garantir un renforcement de l’immigration illégale vers les Etats-Unis.

Voilà les règles qui guideront la mise en œuvre de la nouvelle politique de «pouvoir discrétionnaire» du président Obama en matière de lutte contre l’immigration illégale. Seuls les terroristes sont une priorité absolue. Les immigrants illégaux identifiés comme des agresseurs sexuels, des trafiquants de drogue ou des délinquants utilisant des armes à feu seront relativement tranquilles.

En outre, un immigrant illégal peut accumuler un nombre important de condamnations pour des infractions « mineures » sans être inscrit sur la liste des personnes à expulser.

Voilà qui va faire un certain nombre de criminels très heureux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com