civ_61_couv-8E.jpg

A travers un grand entretien avec Jean-Yves Le Gallou, le dossier de cette revue est consacré à une problématique de première importance : l’immigration massive qui déferle sur notre pays et tout le continent européen.

L’écrivain Jean Raspail publie, en 1973, le roman « Le Camp des Saints » qui raconte comment des bateaux usés recouverts d’immigrés du tiers-monde s’échouant sur les plages européennes sonnent la fin de la civilisation européenne. Au nom des droits de l’homme, toutes les hautes autorités morales et religieuses ne réagissent pas, prises à leur propre piège. Après un interminable périple, les navires s’échouent sur la Côte d’Azur et sont l’avant-garde du tiers-monde qui envahit “pacifiquement” l’Occident.” 

Loin d’y trouver salutaire matière à réflexion, les politiciens du moment balayent l’ouvrage d’un revers de main et les journalistes parlent d’un brûlot raciste. A la télévision, dans les années 80, le comédien Roger Hanin, beau-frère du président François Mitterrand, va jusqu’à comparer Le Camp des Saints à Mein Kampf pour tenter de mettre fin à un débat sur l’immigration. La reductio ad Hitlerum était déjà l’arme des fossoyeurs de la France. La cinquième colonne n’est pas une nouveauté.

Quarante ans ont passé. Nous y voilà. Et parmi la caste politique, même à la tête d’un grand parti considéré comme représentant “l’opposition nationale”, on s’obstine à nier que le grand remplacement est en cours.  A Civitas, nous prenons le parti de vous dire la vérité, si effrayante soit-elle, en espérant qu’elle provoque un ultime sursaut sans lequel aucune délivrance ne nous sera accordée.

Pouvant également illustrer ce dossier, un article de Thierry Bouzard sur « Le grand remplacement musical ».

Par ailleurs, dans les habituels chapitres :

  • une analyse du « Brexit : quand le peuple a la parole » avec un article d’Antoine de Lacoste
  • Présentation des nouvelles attaques contre les écoles hors contrat et l’instruction à domicile par Valette
  • La condamnation de l’Action Française : affaire religieuse ou affaire politique ? par  Philippe Prevost 
  • et dans « Culture et société », une nouvelle rubrique consacrée au vin et tenue par Frédéric de Lacoste

 Pour commander ce numéro:

Image d’aperçu

ou par poste à Civitas, 17 rue des Chasseurs, 95100 Argenteuil,  au prix de 10€ (port inclus) – chèque à l’ordre de Civitas

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Jean Raspail s’est trompé un petit peu parceque les bateaux , bondés de clandestins , ne s’échouent pas sur les côtes !
    Puisque l’Italie envoie des bateaux pour aller remasser nos envahisseurs sur les côtes libyennes !
    Et après l’Italie se plaint d’être surchargée par trop d’immigration et demande l’aide des autres pays .

  2. Raiford says:

    Il s’agit d’une guerre d’un nouveau genre.
    Le plus dur sera de combattre la cinquième colonne, déjà installée dans le pays : les hommes politiques au pouvoir qui nous trahissent.

  3. Je trouve que les immigrés, musulmans, noirs, pakistanais ou autres, s’assimilent déjà beaucoup,
    (regardez El Khomri ou Rachida Dati ou Najat Vallaud-Belkacem ) il est vrai qu’il n’y a pas d’hommes mais bon, ils s’assimilent tellement qu’ils vont devenir Président de la République !!
    Non le problème n’est pas là. Le problème c’est l’Islam.
    Radical ou pas l’Islam c’est toujours l’Islam.
    Contrairement à vous je ne suis pas raciste, je trouve que les « arabes » sont des gens très bien, ils ont des qualités que les français n’ont pas, et l’inverse. La seule chose que je reproche aux immigrés noirs ou arabes c’est qu’ILS SONT TROP NOMBREUX…
    Et à partir de là bon ça ne peux pas marcher…
    A partir du moment ou une entité est nombreuse elle va vouloir dominer, obligé.
    Et bientôt il n’y aura plus de France ….

  4. Eriqua says:

    Voilà le commentaire que j’ai posté sur un site de L’express.
    Il m’a été censuré sous le pretexte de xénophobie.!!!!
    Cela prouve qu’on ne peut pas dire ce qu’on pense en France.

    « Henry de Lesquen, par ailleurs sympatique, dérive complétement quand il oppose une musique de l’esprit et une musique des instincts, c’est ridicule.
    Il ne devrait pas mettre le débat sur le plan des races et des ethnies.
    Cependant il a le mérite de défendre notre pays face à l’invasion migratoire, mais il le fait très mal.
    Le probléme n’est pas la crise économique Minerve et « une panne du modèle républicain » ça ne veut rien dire. « enfermement identitaire » ça ne veut rien dire. Les massacres de Sète touchant les » italiens inassimilables » ce n’est pas le même problème, pas la même époque, pas le même contexte. Toujours les mêmes propos usés qui tournent en boucle.
    Comme toujours la France est coupée en deux.
    Certains pensent « Si demain les Arabes et les Africains occupent la France, la France sera arabe et africaine et elle leur appartiendra de plein droit, parce que la Terre appartient de plein droit à tous les hommes. »
    Ce n’est pas ce que je pense et de plus en plus de français pensent comme moi.
    Il y a 55 pays musulmans et 1 seul pays juif et malgré cela les musulmans …
    Que les arabo-musulmans reconnaissent Israël et on verra après.
    Si j’étais Musulman j’avoue que j’aurai vraiment envie de retrouver mes origines déjà et quitter ce pays ou tout fonctionne n’importe comment….  »

    Il n’y aucune xénophobie ni racisme dans ces propos, c’est seulement une question de bon-sens.
    Je ne suis pas contre la présence en France d’Arabes ou de noirs mais seulement dans une mesure raisonnable.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com