immigration africaine

Mgr Nicolas Djomo, évêque de Tshumbe et Président de la Conférence épiscopale de la République démocratique du Congo, a prononcé un appel fondamental à la jeunesse africaine lors de son discours d’ouverture de l’assemblée de la jeunesse catholique panafricaine qui se tenait à Kinshasa du 21 au 25 août.

« Ne vous laissez pas berner par l’illusion de quitter le pays à la recherche d’un emploi qui n’existe pas en Europe ou en Amérique.»

 « Méfiez-vous de la tromperie des nouvelles formes de destruction de la culture de la vie, des valeurs morales et spirituelles.» 

« Utilisez vos talents et autres ressources à votre disposition pour renouveler et transformer notre continent et pour promouvoir la justice, la paix et la réconciliation durable en Afrique. »

« Vous êtes le trésor de l’Afrique. L’Église compte sur vous, votre continent a besoin de vous.»

Un appel prononcé devant les 120 délégués venus du Gabon, du Zimbabwe, du Ghana, de l’Afrique du Sud, du Botswana, du Swaziland, d’Égypte , du Congo, du Kenya, de l’Ouganda et du Cameroun à l’invitation du Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Denis says:

    Que Dieu bénisse Mgr Djomo!

    Et comme le disait quelqu’un sur Riposte Catholique, je cite :

    « Veuillez vous rappeler le très solennel avertissement divin, dans le « Dialogue ‘ de Ste Catherine de Sienne, Docteur de l’Eglise. (Et elle s’y connaissait sur tant de fautes graves que Dieu lui avait révélées).
    En bref, Dieu le Père lui enjoint de faire savoir qu’Il ne permet à personne de juger les prêtres même s’ils ont une conduite scandaleuse. Car ils sont « les oints de Dieu ». A cause de cela, Dieu se réserve le droit de les juger en vérité et Lui Seul.
    Et ceux qui outrepassent cet avertissement seront très sévèrement condamnés par Dieu. »

    Pourvu que nous n’ayons bientôt plus rien à critiquer venant de l’Eglise!

  2. « Pourvu que nous n’ayons bientôt plus rien à critiquer venant de l’Eglise! »
    Est-ce pour cela que les plus grands saints seront ceux de la fin des temps ? J’espère que non.
    Mais si Mgr Djomo avait des disciples, chacun à sa place dans son diocèse, on pourrait l’espérer.

  3. floris de bonneville says:

    Pourquoi nos évêques ne font ils pas de même plutôt que d’encourager par leur niaiserie les candidats à l’immigration à venir chez nous en demandant aux cathos d’ouvrir leurs demeures !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com