Pour ajouter à la confusion, voici le lancement de l’Union Nationale Citoyenne (UNC), une dissidence de Debout la France !

Ce nouveau parti est fondé par plusieurs anciens cadres de Debout la France, partis au moment où Nicolas Dupont-Aignan a fait alliance avec Marine Le Pen dans l’entre-deux tours de l’élection présidentielle.

Leur première réunion publique est prévue pour ce samedi 23 septembre, mais on ne s’attend pas à une bousculade pour s’y rendre.

Son organisateur, l’historien Eric Anceau, affirme que l’Union Nationale Citoyenne veut réunir “les républicains des deux rives”, et “sans doute se transformer en parti politique à moyen terme”.

Trois des quatre anciens vice-présidents de Debout la France dont Dominique Jamet, ainsi que cinq délégués nationaux et une dizaine de secrétaires départementaux, font partie des fondateurs de l’UNC.

La charte de l’UNC repose sur cette profession de foi :

“Patriotes sans être nationalistes, identitaires sans être xénophobes, français, profondément français, sans être passéistes, nous sommes attachés à la paix et à l’amitié entre tous les peuples du monde, comme nous croyons aux bienfaits et aux bénéfices de la coopération scientifique, industrielle, intellectuelle entre partenaires libres et égaux. Mais nous n’acceptons pas, nous ne nous résignerons jamais aux abandons successifs qui nous ont peu à peu privés de notre souveraineté”.

Les organisateurs affirment pouvoir compter sur le soutien de plusieurs personnalités politiques, intellectuels et figures des médias.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

13 commentaires

  1. On est nationaliste, mais pas trop, identitaire mais pas trop, français mais pas comme dans le temps, français du XXI ième siècle : comme les autres
    ,Nous croyons à la coopération scientifique industrielle et intellectuelle…Que la finance ne s’inquiète pas , nous n’interviendrons jamais contre elle.
    « libres et égaux, », à l’intérieur d’une jungle sans foi ni loi.
    « Nous ne nous résignons pas » oui et alors que propose t-ils ? sans être « passéistes ».
    Pauvres gens ! Ils sont plus à plaindre qu’à craindre.

    • mac gyver says:

      Ouai ! tout à fait exact ! encore un PAC piège à con ! c’est dans la dilution qu’émergent les Macron ! au suivant !!!

    • Une belle charte de « bisounours ». Pauvres gens, ils feraient mieux d’aller jouer au bac à sable avec les tout-petits. C’est là qu’est leur place, ils ne sont pas fait pour le monde réel.

  2. Si çà continue, il y a aura plus de partis politiques que d’électeurs. Je suppose que Mr Philippot ne va tarder à créer le sien.

    • mac gyver says:

      Oui mais dans ce cas , c’est une conséquence de son « départ » forcé. Il est bien évident que les « Patriotes » ne peuvent pas mourir ! JMLP , Aliot, Collard, Ménard et autres Macron en seraient les premiers bénéficiaires….pour en faire quoi ? Ne leur donnons pas le plaisir qu’ils souhaitent !!!

  3. Cadoudal says:

    le salut de la France passe par la destruction de la République .

    Dieu et le Roi !

    • Tout à fait d’accord. L’unité de la France avec le Roi.

    • mac gyver says:

      Quel roi ? le roi des cons ? C’est bon ,on a déjà ce qu’il nous faut ! en rajouter ferait déborder le vase ….de Soissons !

      • Cadoudal says:

        quel roi ?

        celui que les Lois fondamentales du royaume désignent comme roi.

        il faut renouveler le geste de Jeanne d’ Arc .

        concrètement le chef de la Maison de Bourbon ;

        c’est un Bourbon Sicile, à défaut un Bourbon Parme.

        les Bourbons Anjous sont sans doute bâtards ; de plus ils sont dépourvus de la volonté de combattre pour la libération de la tyrannie de la République maçonnique .

  4. Et il va faire comment ? prendre le pouvoir par la force ?

  5. Christiane says:

    Oui, à la France, il lui faut un roi, mais, de quelle façon pouvons-nous le faire d’abord admettre et ensuite couronner? Pour mener à bien ce chemin vers le rétablissement de la royauté, il est nécessaire qu’une figure envoyée de Dieu se charge de ce projet ô combien ardu et semé d’embûches; il nous faut une royauté sans parlement, une royauté absolue dont le roi est le lieutenant de Dieu sur terre; pour cela il nous faut tous rejoindre Civitas, le seul mouvement politique capable de rassembler les Français autour de l’Eglise d’abord et ensuite autour du roi.
    Au lieu de se rassembler autour des valeurs fondamentales de notre pays, ils ne pensent qu’à se diviser au nom de la république; comme quoi la république est porteuse de miasmes destructreurs auxquels nous ne pouvons nous identifier.

  6. cathelineau says:

    N’oublions pas qu’au-delà de toute action politique, aussi saine soit-elle dans la direction de Dieu, il y a d’abord notre propre formation spirituelle. Préparons un bon terreau pour y semer de bonnes graines!

  7. Si ces gens sont vraiment pour que la France récupère sa souveraineté, et la seule solution c’est sortir immédiatement de l’UE et de l’euro, ils feraient mieux de rejoindre l’UPR qui est le seul parti très clair sur cette question !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com